chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
139 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Shining - III - Angst

Chronique

Shining III - Angst
(Självdestruktivitetens Emissarie)

A travers la frustration et le désespoir, Shining s'obstine à nous montrer le chemin, celui qui conduit inexorablement à la mort. Ce troisième épisode de l'ère noire intitulé sobrement "Angst - Självdestruktivitetens Emissarie" (à vos souhaits) ne dévie pas d'un poil de la direction musicale que s'est fixé le groupe depuis ses débuts, nous délivrant une nouvelle fois un black metal sombre et froid, à mille lieu de toutes les futilités de notre monde.

Ne cherchez pas le salut auprès d'une telle oeuvre. "Angst" fait parti de ces albums qui ne vous amènent qu'à la solitude, à l'isolement et plus encore. Rares sont les groupes qui peuvent prétendre à une musique aussi pesante, glaciale, austère où chaque nouvelle note vous pousse un peu plus vers le fond. Le style de Shining est avant tout très lourd, dans ses tempos et dans le poids de chaque instrument. Des guitares lancinantes à la batterie martiale, tous les acteurs de cet opus ont oeuvré dans le même sens, afin de le rendre toujours plus noir, toujours plus écrasant. Hellhammer en est d'ailleurs étonnant de sobriété dans son jeu de batterie, s'adaptant simplement aux besoins de la musique sans en rajouter. Le chant black de Kvarforth semble également s'être imprégné de cette ambiance, hargneux comme jamais, mais où l'on perçoit une certaine agonie...

Entre haine et désespoir extrême, les suédois nous délivrent une oeuvre complète, d'une grande cohérence. Même si au milieu de ce déversement de violence se glissent des passages plus calmes, sachez que l'atmosphère qui s'en dégage ne vous laissera aucun répit (mention spéciale à l'excellent "Fields Of Faceless", d'une efficacité redoutable). Toutefois, même si le niveau global est très bon, l'album pèche au final par une certaine monotonie, par des passages parfois moins inspirés qui transforment la puissante inertie de la musique, en ennui... malheureusement.

L'artwork, sobre et lugubre, résume finalement bien la philosophie de la musique de Shining. Même s'il présente quelques défauts, ce troisième album touche là où ça fait mal et développe une ambiance qui vous prendra par les tripes pour mieux les arracher. "Angst" est un hymne à l'autodestruction, au suicide où toute forme de beauté que vous pourrez en sortir entera en contradiction avec ce qu'elle évoque. Et Y prendre goût, c'est déjà s'exposer un peu...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Momos citer
Momos
23/09/2009 16:44
note: 8/10
Bon album. Sans doute le plus "glauque" du groupe, mais aussi celui de la maturité (à mon gout). Je préfère cependant "Halmstad" qui est, je trouve, le meilleur qu'ils aient fait. A quand une chro du VI ("Klagopsalmer")?
Keyser citer
Keyser
03/01/2008 11:05
note: 8.5/10
Un très bon album. Je préfère le dernier, plus varié et travaillé mais celui-ci est une petite perle de noirceur et de froideur. Un peu monotone parfois certes mais ça colle très bien!
DarkLord citer
DarkLord
01/08/2006 12:11
note: 9/10
Tout à fait d'accord, donc je rectifie
citer
no one (invité)
17/07/2006 20:18
"lol" pour définir la musique de Shining, je ne suis pas sûr que ce soit très aproprié...
DarkLord citer
DarkLord
12/07/2006 22:16
note: 9/10
Un album sublime de désespoir, du Shining quoi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Shining
Suicidal black metal
2002 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (16)  8.09/10
Webzines : (4)  7.75/10

plus d'infos sur
Shining
Shining
Black Metal - 1996 - Suède
  

tracklist
01.   Mörda Dig Själv...
02.   Svart Industriell Olycka
03.   Självdestruktivitetens Emissarie
04.   Submit To Self-Destruction
05.   Till Minne Av Daghen
06.   Fields Of Faceless

Durée totale : 47:36

line up
voir aussi
Shining
Shining
VII: Född Förlorare

2011 - Spinefarm Records
  
Shining
Shining
X - Varg utan flock

2018 - Season Of Mist
  
Shining
Shining
IX - Everyone, Everything, Everywhere, Ends

2015 - Season Of Mist
  
Shining
Shining
V - Halmstad
(Niklas Angående Niklas)

2007 - Osmose Productions
  
Shining
Shining
8 ½ – Feberdrömmar i vaket tillstånd (Compil.)

2013 - Dark Essence Records
  

Essayez aussi
Silencer
Silencer
Death - Pierce Me

2001 - Lupus Lounge
  

Sulphur Aeon
The Scythe of Cosmic Chaos
Lire la chronique
Strigoii
The Oldest of Blood
Lire la chronique
Hwwauoch
Hwwauoch
Lire la chronique
Deicide
Overtures Of Blasphemy
Lire la chronique
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Dirge
Lost Empyrean
Lire la chronique
Hats Barn
S.h.e.o.L (EP)
Lire la chronique
Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique