chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
128 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lord Belial - Nocturnal Beast

Chronique

Lord Belial Nocturnal Beast
Lieu : La salle de répétition de LORD BELIAL
Motif : Réunion de groupe en vue du prochain album du groupe « Nocturnal Beast »

« _ Hello les gars. Asseyez vous et servez vous à boire, c’est moi qui offre. Je suis passé à la banque faire un prêt, tout va bien (1)
Bon on est bien d’accord : on se foule pas trop ce coup ci, on joue sur notre réputation de groupe culte depuis qu’on a sorti « Enter the Moonlight Gate », et on fait le strict minimum : un peu de Dissection et de Naglfar, un chouilla d’Immortal pour le chant et les ambiances, et on fignole le tout en alternant les tempos. Ca te va Micke (Backelin, batteur) ?
_ Ca marche pour moi, par contre j’ai un peu la flemme de varier mon jeu, y’a possibilité de faire surtout des tempos lents bien simplistes?
_ Allez, si tu veux, ça accentuera le coté nekro-kult de notre zik et on pourra dire que c’était une volonté de se différencier de la masse. Pas mal ça. Bon, on garde quand même quelques tempos rapides, mais juste histoire de montrer qu’on est pas devenu des lopettes non plus.
Niveau paroles je suis allé sur le Net, vous savez on avait parlé de ce générateur de paroles black métal… bon, « Through the Grim Frostbitten Forests of Eternity Drowned in Sorrow and Darkness » ça rentrait pas sur la pochette alors j’ai tapé dans le plus simple : « Succubi Infernal », « Desolate Passage », « Monarchy of Death » ou « Indoctrination of Human Sorrow », y’a du lourd là quand même !
_ (Tous en choeur) Ha ouais chapeau ! Et pour la pochette ?
_ Ben j’avais une vieille BD de mon petit neveu qui traînait aux toilettes, j’ai scanné le passage où Destruktor aspire par l’anus l’esprit de Necrotaris, ça devrait passer. »

A cet instant de la conversation arriva Hjalmar Nielsen, guitariste soliste du groupe.

« _ Alors Hjalmar, t’a pu nous ramener quelques riffs ?
_ Ouais mec super, j’ai fait comme on avait dit : des riffs en tierce histoire de sonner evil et malsain, et un arpège par titre pour les couplets, histoire de prouver qu’on a trouvé notre style après tant d’années d’errance.
_ ‘Tain arrêtes de me faire marcher j’y croirais presque. Et les solos ?
_ Là j’ai été déjà un peu plus inspiré, bon j’ai pas révolutionné le truc mais je me suis appliqué et ça va, ça sonne.
_ Ok parfait. Viens prendre un verre c’est moi qui offre !
_ Ha merci, ma femme avait bien tiré la gueule la dernière fois que j’ai payé ma tournée… c’est p’être le fait d’avoir dû hypothéquer la maison. (2) »

Quelques heures de discussion plus tard…

« _ Bon les gars je crois qu’on est bons là ! Des questions avant de se mettre au boulot ?
_ Ouais, moi j’aimerais savoir, t’a pas peur que les gens le trouvent un peu mou notre album ? C’est bien beau de jouer sur notre gloire passée, avec tout le foin autour de « Enter the Moonlight Gate » et tout, mais là ça manque un peu d’énergie quoi… Déjà qu’on s’est plus ou moins grillé avec nos précédents albums, mais t’a pas peur qu’on perde toute crédibilité là?
_ C’est bien pour ça que je paye ma tournée mon ami : bois un coup pour oublier et ça ira déjà mieux… »

(1) En Suède l’alcool coûte cher.
(2) Voire même très cher.

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con !
Chroniques à la con !
Février 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
20/07/2009 15:51
note: 6.5/10
Album du groupe que j'aime le moins finalement.
Pas mauvais, le groupe n'a à mon humble avis jamais pondu d'album mauvais mais il se trouve que cet idée de vouloir alourdir le tempo et de privilégier les ambiances sombres et pesantes sans être ratée est pas super réussie.
Ca sonne beaucoup trop gentillet par moment et on sent que le groupe ne se foule pas trop parfois pour relancer certains riffs ou nous plomber de breaks qui tuent comme ils en ont l'habitude ( ou eu pour certains). La prod' est bonne mai un peu trop clean pour pouvoir poser le genre d'ambiances qu'impose des tempos lourds en black je pense. L'album possède tout de même ses moments de gloire avec le très bon Demonic Possession et l'excellent Indoctrination Of Human Sorrow.
Un album qui s'écoute bien cependant, un peu trop bien avec ce sentiment amer que le groupe s'est un peu raté quand même :P
DR.Jkl citer
DR.Jkl
01/05/2006 22:34
je connais pas le groupe mais excellent chro Gros sourire
Mitch citer
Mitch
13/11/2005 14:56
note: 6/10
Hail Gros sourire

J'ai pas écouté en détails ce nouvel album, mais du peu que j'ai écouté c'est pas encore avec çà que Lord Belial va redorer son blason...C'est bien triste parce que ya du gros potentiel...Tant pis....
Backstaber citer
Backstaber
13/11/2005 14:25
Ahaha excellent !
lkea citer
lkea
13/11/2005 14:00
XD pour la chro
Chri$ citer
Chri$
13/11/2005 13:16
note: 6.5/10
bon je me suis fait plaisir dans la kro, mais ce commentaire est là pour apporter un peu de crédit à l'album: y'a qd meme de bons titres (les 5 premiers surtout), et l'album se laisse écouter..mais la note et la chronique résument quand meme bien le sentiment général Moqueur

sortie le 21 novembre

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lord Belial
Dark / Black Metal
2005 - Regain Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (5)  6.2/10
Webzines : (19)  6.87/10

plus d'infos sur
Lord Belial
Lord Belial
Black/Death mélodique - 1992 † 2015 - Suède
  

tracklist
01.   Invocation of the 78th Demon (Intro)
02.   Succubi Infernal
03.   Demonic Possession
04.   Desolate Passage
05.   Nocturnus
06.   Insufferable Rituals
07.   Monarchy of Death
08.   Fleshbound
09.   Spiritual Damnation
10.   Indoctrination of human sorrow
11.   Deathmarch (Outro)

line up
voir aussi
Lord Belial
Lord Belial
Angelgrinder

2002 - No Fashion Records
  
Lord Belial
Lord Belial
Unholy Crusade

1999 - No Fashion Records
  
Lord Belial
Lord Belial
The Seal Of Belial

2004 - Regain Records
  
Lord Belial
Lord Belial
The Black Curse

2008 - Regain Records
  
Lord Belial
Lord Belial
Kiss The Goat

1995 - No Fashion Records
  

Essayez plutôt
Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Love's Burial Ground

2004 - Adipocere Records
  
The Oath
The Oath
The End Of Times

2007 - Shark Records
  
The Axis Of Perdition
The Axis Of Perdition
Deleted Scenes From The Transition Hospital

2005 - Code666
  
Throane
Throane
Derrière-Nous, La Lumière

2016 - Debemur Morti Productions
  
Naglfar
Naglfar
Pariah

2005 - Century Media Records
  

Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique