chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
89 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dawn Blood - Monolith

Chronique

Dawn Blood Monolith (Démo)
A l’écoute de certain cd, il n’est pas étonnant de ressentir des poussées de patriotisme aiguë. Avec une démo de cette trempe, il y a vraiment de quoi être fier de savoir qu’un groupe comme Dawn Blood véhicule le label « rouge sang » français. De plus les groupes de death métal officiant dans notre cher pays ont tous au moins une chose en commun : ils sont tous animés par une hargne et une énergie qui fait plaisir à voir (sur scène) et à entendre (sur cd, cela va de soit). Et avec Dawn Blood, autant dire que question mordant et bestialité, le traitement administré est d’une rare efficacité.

Mais avant toute chose, procédons aux présentations. Formé en 2002, Dawn Blood est un groupe de death metal qui nous vient du nord-est de la France. Après quelques changements de line-up, celui-ci s’est stabilisé depuis peu avec l’arrivée d’un nouveau chanteur et d’un second guitariste. Pour un groupe relativement jeune, ce qui saute aux oreilles dès le début, c’est qu’on a le sentiment d’entendre un groupe qui a déjà une solide expérience en la matière. Une grosse impression professionnalisme se dégage de ce Monolith. En effet, on sent tout de suite qu’on a affaire à un groupe qui maîtrise son sujet. La production est incisive, le mixage impeccable, bref pour une simple démo, le travail fourni est remarquable. Comme quoi il n’y a pas besoin d’hypothéquer un membre de sa famille pour avoir un son correct.

Les compos sont bien huilées et très carrées. Le niveau technique est très respectable, ça joue bien et ce, sans tomber dans la masturbation auditive. Venons-en au contenu lui-même, les compos sont très bien arrangées, entre blasts furieux et ralentissements salvateurs. Aucune partie n’est là pour le remplissage ou pour la démonstration, c’est d’une justesse et d’une efficacité redoutable. Les rythmiques sont variées, mention spéciale au batteur, ex-boucher de chez Mortuary qui distribue blasts et roulements dans les règles de l’art. Le chant est très bien placé, dans un registre assez traditionnel (comprenez par là que c’est tout le contraire d’un Ruben « évier qui se débouche » Rosas de la plomberie Devourment) et légèrement teinté hardcore. Ce chant cadre bien avec les compositions hargneuses du groupe.

Les riffs savent se faire rapides quand il le faut (certains moments font penser à Vader, notamment sur « Secret Hell ») mais aussi saccadés et tranchants comme une lame de rasoir (« Parasitic Vermin »). Les breaks sont bien intégrés et toujours utilisés de fort belle manière. On ralentit le rythme le temps qu’il faut, là où il faut, pour repartir sur les chapeaux de roue. Et quand ça repart, ça repart. Bien. Et vite. La rapidité d’exécution est au rendez-vous, les membres de la confrérie du blast-beat foudroyant vont être servis, puis achevés (la conclusion nommée « Warfare » est une véritable boucherie).

Voila un groupe dont il va falloir se rappeler du nom, car des formations aussi motivées et authentiques ne se trouvent pas par paquet de 26 (pas comme les bières malheureusement). Avec un tel niveau et des compositions aussi hargneuses que celle présentes sur ce Monolith, on ne peut souhaiter qu’une chose à Dawn Blood, c’est d’arriver à se forger un nom au milieu d’une scène death métal française déjà bouillonnante. Il serait bien dommage de passer à côté d’un groupe pareil, alors messieurs dames, je pense que vous savez ce qu’il vous reste à faire car l’aube sanglante attend son heure.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

citer
wintor (invité)
25/12/2005 14:08
Ouais ce groupe est très prometteur! En plus les gars sont très sympa!
citer
nergal (invité)
20/12/2005 16:16
la releve du deth metal est la !!!!!!!!!
tous la pour "l'aube sanglante" eh eh.....stay picon
Keyser citer
Keyser
19/12/2005 14:35
Le morceau en écoute défouraille. Brutal et efficace, j'adhère!
lkea citer
lkea
19/12/2005 14:05
hey mais ils étaient au fest d'hagondange!Jvais écouter ça,ils sont bien marrant en tout cas ils faisaient le poirier japonais avec les mecs de triface pendant le fest ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawn Blood
Death metal
2005 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Dawn Blood
Dawn Blood
Death metal - 2002 † 2006 - France
  

tracklist
01.   Suffering
02.   Endless Insanity
03.   Parasitic Vermin
04.   Secret Hell
05.   Evolve Or Die
06.   Warfare

Durée totale : 19'20

Essayez aussi
Binah
Binah
A Triad Of Plagues (EP)

2014 - Dark Descent Records / Me Saco Un Ojo Records
  
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Void Manifest (EP)

2014 - Dark Descent Records
  
Demonic Oath
Demonic Oath
Crypt Of Mournful Summoning (Démo)

2012 - Impious Desecration Records
  
Infester
Infester
To The Depths, In Degradation

1994 - Moribund Records
  
Gorephilia
Gorephilia
Severed Monolith

2017 - Dark Descent Records
  

Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique