chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
77 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Furia - Kheros

Chronique

Furia Kheros
Après un mini cd de qualité assez moyenne, Furia revient à la charge avec son troisième album : Kheros.
Ca part sur les chapeaux de roue avec «The Descent Of A Warrior» qui se veut être une introduction brutale comme on en trouve sur plusieurs classiques du death mélodique.
Et oui, plus rien ne peut faire penser à du death / black : le groupe a perdu son originalité pour faire du death mélodique moderne.
A l’image de cette pochette digne des plus petits groupes amateurs, on a le sentiment que Furia a décidé de repartir à zero.

La musique consiste désormais en un chant death mélodique assez standard alternant de temps en temps avec un chant plus rock / heavy, des riffs assez peu originaux mais cependant efficaces et de jolies mélodies. S’il n’y avait que ça, je ne pourrais qu’apprécier cet album : le concept ne casse pas trois pâtes à un canard mais il suffit d’écouter le dernier Darkest Hour pour admettre que faire quelque chose de classique peut s’avérer être une bonne idée.

Il y a cependant quelques éléments en plus qui rendent cette musique plus originale sans pour autant jouer en sa faveur: des parties de clavier assez atmosphériques donnant un petit côté pompeux, idem pour les cœurs et un chant s’étalant sur trop de registres à la fois (je pense notamment à ce passage tribal sur «Errare Humanum Est»). Enfin, certains morceaux ont des parties très creuses comme les deux premières minutes d’«Insomnia», ce qui est relativement dommage vu la qualité de la suite.

Cette hétérogénéité à pour résultat qu’il n’y a strictement aucune ambiance sur cet album alors que Furia avait l’habitude de nous transporter dans un autre univers. L’exemple le plus flagrant est «Isolement», seul titre un peu médieval de l’album, qui se retrouve coincé entre deux morceaux n’ayant rien à voir.
C’est cependant pour moi une petite perle avec cette introduction acoustique suivie d’une partie avec distorsion. Je regrette juste que le groupe n’ait pas poussé plus loin la démarche quitte à ressembler à Lethe de Dark Tranquillity : comme comparaison on a déjà vu pire.
Même constat avec «The Result Of A Destiny» et son côté assez heavy qui n’aide pas du tout cet album à être cohérent.

D’une manière générale, il y a peu de titres vraiment mauvais (mais pourquoi avoir remis «Evil Spells Approuval»!) mais plutôt un ensemble de titre dont la qualité est très variable selon le passage que l’on écoute.
Enfin je trouve que quelque chose n’a pas changé chez Furia : les albums sont toujours un peu trop long ce qui fait qu’on est plus vraiment dedans quand il s’achève.

En clair je suis assez déçu de l’évolution : perdre son originalité pour faire quelque chose de plus commun. On ne pourra cependant pas leur reprocher de ne pas chercher à découvrir de nouveaux horizons.
J’estime que Kheros est plutôt l’album de la transition que du changement : le groupe explore des pistes tout montrant clairement qu’il n’est pas en terrain connu. Il faudra donc attendre leur quatrième album pour savoir si Furia saura faire une musique excellente dans ce nouveau style.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Mikaël citer
Mikaël
21/02/2006 20:38
note: 6.5/10
Ils chantaient déjà en anglais sur le mini cd précédent Clin d'oeil et sinon je ne pense pas que l'anglais provoque le changement de style Sourire
citer
Ant'oïn (invité)
21/02/2006 2:35
Ra putain j'ai même pas vue le logo, c'est moche, non c'est clair que la pochettes ne donne vraiment pas envie d'acheter Moqueur
citer
Ant'oïn (invité)
21/02/2006 2:32
Ben bizzare que tu n'est même pas parler qu'il chante maintenant en Anglais ! Ca pourrait expliquer déja le changement survenue, ce que je remarque ce sont aussi les titres de l'album, c'est limite kitch...
Boarf je les tout a l'heure je l'écouterais quands même, je pense que ça ne vaudras jamais "un lac de Larmes et de Sang"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Furia
Death mélodique moderne
2006 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (4)  6/10
Webzines : (13)  6.76/10

plus d'infos sur
Furia
Furia
Death mélodique moderne - 1997 - France
  

écoutez
tracklist
01.   The Descent Of A Warrior
02.   The Imperfection Of The Soul
03.   Errare Humanum Est
04.   Dogma’s Fall
05.   Isolement
06.   Insomnia
07.   A Heart In Escape
08.   Lamentations
09.   Evil Spells Approval
10.   Declaration Of War
11.   End Of A Belief, The Beginning Of A Truth
12.   The Result Of A Destiny

45.  minutes

line up
voir aussi
Furia
Furia
Blast'n Fuck (EP)

2008 - Autoproduction
  
Furia
Furia
Un Lac De Larmes Et De Sang...

2003 - Adipocere Records
  
Furia
Furia
Re-Birth (MCD)

2005 - Adipocere Records
  

Essayez plutôt
Fear My Thoughts
Fear My Thoughts
Hell Sweet Hell

2005 - Lifeforce Records
  
Cipher System
Cipher System
Central Tunnel 8

2004 - Lifeforce Records
  
Mors Principium Est
Mors Principium Est
Liberation = Termination

2007 - Listenable Records
  
Zonaria
Zonaria
Infamy And The Breed

2007 - Pivotal Rockordings
  
Soilwork
Soilwork
The Ride Majestic

2015 - Nuclear Blast Records
  

Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique