chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
159 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Green Carnation - The Acoustic Verses

Chronique

Green Carnation The Acoustic Verses
Le problème lorsque l'on sort un album aussi beau que "A Blessing In Disguise", c'est qu'on se condamne à l'excellence sous peine de décevoir. Bien que plutôt bon, "The Quiet Offspring" n'était malheureusement pas du niveau de son prédécesseur, empruntant de plus en plus d'influences au rock des années 70 et péchant par des titres bien moins touchants et inspirés qu'auparavant. C'est à l'aube d'une petite pause pour le groupe que Green Carnation se lance dans ce projet acoustique, ambitieux et surprenant pour une formation qui n'a jamais oeuvré dans un style vraiment extrême. Acheté sans grande conviction, je n'en attendais vraiment pas grand chose mais le groupe m'a de nouveau mis une grosse claque.

L'exercice de l'album acoustique est souvent casse gueule pour les groupes de metal, où les émotions se révèlent parfois supplantées par la niaiserie, le groupe voulant jouer dans un registre trop éloigné de leur style original. Mais pour Green Carnation, c'est une autre histoire puisque la formation norvégienne a quitté depuis bien longtemps le monde du metal extrême pour un style plus teinté rock. On était donc en droit de se demander ce que pourrait donner un tel album, d'ailleurs très peu mis en avant et produit par le nouveau label de Tchort, Sublife Productions.

Et contre toute attente, comme je le disais en introduction, cet album m'a bouleversé. "The Acoustic Verses" respire la sincérité, les émotions pures, la simplicité. Le style n'a rien de forcé, ni d'artificiel et on se laisse bercer par la beauté de ces sept morceaux, d'une rare mélancolie. Les titres sont très hétérogènes, allant du simple duo guitare/chant à un ensemble acoustique mais l'album conserve une unité au niveau de l'atmosphère noyée entre regrets et tristesse. Bien évidemment, excepté quelques effets de guitare, tout a été réalisé avec des instruments acoustiques où l'on pourra remarquer l'utilisation de violons dont la présence n'a rien d'anecdotique ("Alone"). Mais celui qui m'a le plus impressionné demeure Kjetil, le chanteur dont la prestation est d'une incroyable justesse : sans en faire des tonnes, son chant transcende totalement les compositions et vous touche à chaque mot. On y retrouve tout ce qui fait la grandeur de la bande de Tchort, des compositions riches et touchantes, de somptueuses mélodies et un feeling extraordinaire. De plus, la production met en avant toute l'ampleur des morceaux, restituant parfaitement le grain de chaque instrument.

Excepté un artwork douteux et les deux derniers titres que j'ai trouvé un poil en dessous du reste, rien n'est à jeter dans ce magnifique album. A l'image du groupe, la musique déployée sur "The Acoustic Verses" est humble et honnête, d'une sensibilité et d'une puissance émotionnelle qui ne pourraient être plus justes car on sent bien que tout ici a été composé avec les tripes comme en témoigne le petit mot de Tchort. Si vous aimez Green Carnation, cet album vous fera probablement oublier un "The Quiet Offspring" un peu pâle. Et si vous êtes tout simplement amateur de musique mélancolique, "The Acoustic Verses" fait déjà parti des albums à ne pas louper cette année.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
27/06/2008 12:47
note: 8.5/10
l'invité a écrit : Green Carnation était norvégien!!!

Merci... Je devais être dans un état second en écrivant cette chronique Neutre
citer
l'invité
27/06/2008 12:06
Green Carnation était norvégien!!!
Borealis citer
Borealis
03/03/2006 0:09
Miam miam! J'ai hâte d'écouter ça!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Green Carnation
Rock/Folk atmosphérique
2006 - Sublife Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (7)  8.07/10
Webzines : (20)  7.86/10

plus d'infos sur
Green Carnation
Green Carnation
Rock/Folk atmosphérique - 1990 - Norvège
  

tracklist
01.   Sweet Leaf
02.   The Burden Is Mine... Alone
03.   Maybe?
04.   Alone
05.   9-29-045
Part I: My Greater Cause
Part II: Home Coming
Part III: House Of Cards
06.   Childs Play Part 3
07.   High Tide Waves

Durée totale : 43:32

line up
voir aussi
Green Carnation
Green Carnation
The Quiet Offspring

2005 - Season Of Mist
  
Green Carnation
Green Carnation
Light Of Day, Day Of Darkness

2002 - Prophecy Productions
  
Green Carnation
Green Carnation
A Night Under The Dam (DVD)

2007 - Sublife Productions
  
Green Carnation
Green Carnation
A Blessing In Disguise

2003 - Season Of Mist
  
Green Carnation
Green Carnation
Journey To The End Of The Night

2000 - Prophecy Productions
  

Essayez aussi
Tenhi
Tenhi
Kauan

1999 - Prophecy Productions
  

Mütiilation
The Lost Tapes (Compil.)
Lire la chronique
Kriegsmaschine
Apocalypticists
Lire la chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
Lire la chronique
SOS Chanteurs ! (Famine / Kvarforth / Ravenlord)
Lire le podcast
Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique