chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
107 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dawn - Slaughtersun

Chronique

Dawn Slaughtersun (Compil.)
(Crown Of The Triarchy)

Je vous propose de continuer dans le chapitre « Je suis Suédois, je joue du black/death (ou dark metal pour les intimes) mélodique mais beaucoup m'ont oublié » (Jacques Pradel revient !) après des groupes tels qu' Abyssos, Mörk Gryning, Sacramentum, Vinterland, Necrophobic et j'en passe… Le problème c'est qu'encore une fois, bon nombre qui n'adulent que Dissection et les délires anti-cosmiques de Jon, ont raté un bien beau chef d'œuvre du genre… Si on regarde d'un peu plus près ce groupe originaire de Linköping, nous remarquons qu'un certain Henke Forss se veut la tête pensante du groupe (au chant ici). Or ce bonhomme c'est le monsieur qui s'est occupé du chant du légendaire EP Subterranean d'In Flames (à l'époque où le groupe pouvait se vanter de révolutionner le metal extrême mélodique) et là çà devrait tout de suite vous intéresser! Formé en 1990, Dawn sort un Split album et un album (dit normal) en 1994, un EP en 1996 puis enfin (déjà plutôt) un deuxième album en 1998. Six années plus tard, le label et le groupe décident de regrouper l'entière discographie en un double album (remasterisé) portant le même nom que leur dernier opus : Slaughtersun (Crown Of The Triarchy).

Une discographie en une seule chronique, Mitch vous l'apporte.

Débutons :


1994 - The Dark Light / The Eternal Forest Split CD

Avant de s'orienter vers un dark metal glacial au possible, Dawn oeuvrait dans un brutal death plutôt très brut de décoffrage ! Pas de chichis donc ici avec un death basique mais possédant de légères influences black en ce qui concerne l'atmosphère et certains riffs, pensez au evil brutal death d'un Incantation ou des débuts d'Amorphis. Le chant ultra guttural (d'excellente augure) d'Henke Forss devrait beaucoup vous étonner lors de l'écoute des prochains albums de Dawn : le contraste se veut assez spectaculaire par rapport à la voix black criarde d'aujourd'hui…Les quatres titres qui forment ce Split ne sont pas forcément très révolutionnaires mais se laisseront facilement écouter, la faute à une production méchamment boostée et à des musicos loin d'être manchots malgré leurs jeunes âges. Un apéritif original et fort agréable en somme.

CD1 Titres 8 à 11


1994 - Nær Solen Gar Nider For Evogher

Inutile de dire qu'un dénommé The Somberlain a dû grandement changer la vision des jeunes membres de Dawn (et de pas mal d'autres groupes après 1993). Virage assez significatif donc surtout si l'on compare les deux versions de « In The Depths Of My Soul » (disponibles sur les deux cd)! Le groupe débutant dans ce genre nouveau qu'est le black/death, Dawn ne possède pas encore ses qualités actuelles mais laissait présager d'un bien bel avenir (on est en 1994 hein !). Les riffs zombifiant et aliénant de Dawn sont déjà présents (« Diabolical Beauty » et « Svarter Skiner Solen » sont assez flagrantes) et démarquent largement le groupe d'un quelconque suiveur. Chaque titre possède sa structure propre et relativement complexe (avec une durée conséquente), alertant déjà sur le talent de composition des musiciens. Malheureusement les titres ont dû mal à suivre sur la durée et feront bailler un bon nombre, reflétant le manque d'expérience de Dawn à l'époque… Au niveau du son, il se veut tout à fait honorable pour l'époque, merci encore Dan Swanö de dévoiler tous ces groupes talentueux au commun des mortels !

CD2 Titres 1 à 8


1996 - Sorgh På Svarte Vingar Fløgh EP

Comme prologue au majestueux Slaughtersun (Crown Of The Triarchy), je crois que Dawn ne pouvait pas faire mieux avec cet EP! Fini le studio Unisound de Dan (trop occupé à ce moment là), Dawn part chez un autre grand monsieur, un certain Peter Tägtgren (studio Abyss) et autant dire que le son en prend un sacré coup : moins raw et plus puissant ! Le groupe a enfin trouvé la formule de son dark metal peu commun, la combinant à un squelette de composition déjà bien complexe : des vagues de riffs black jouées une bonne cinquantaine de fois pour transformer l'auditeur en psychopathe sanguinaire, quelques leads entêtants pour rendre la chose plus épique et enfin un chant black rempli de tourmente pour confirmer ce nouvel état de torpeur destructeur ! « Sorrow Flew On Black Wings » est un de ces titres qui vous ne laissera en aucun cas indifférent à l'instar de chaque titre de leur deuxième album ! « Soil Of Dead Earth » n'est pas non plus en reste, bien au contraire ! Quant à la reprise « Night Of The Living Dead » d'Infernäl Mäjesty çà ressemble beaucoup aux débuts de Necrophobic, c'est à dire un black metal combiné à du death old school méchamment groovy. Un EP au final bien trop court mais qui enclenchera la machine.

CD2 Titres 9 à 12


1998 - Slaughtersun (Crown of the Triarchy)

N'y allons pas par quatre chemins, ce deuxième album de Dawn se veut synonyme de consécration! Pour les sceptiques, je ne saurai vous conseiller d'écouter le titre d'ouverture « The Knell And The World » ou la conclusion « Malediction Murder «, ces riffs et ce chant de possédé d'Henke (j'en ai la chaire de poule à chaque écoute) devrait vous hanter pendant pas mal de temps : la définition parfaite du dark metal ! Le groupe s'est enfin trouvé, il sait désormais créer son propre son et cela de la meilleure façon qui soit : les transitions fatales (accélérations et breaks) sont mieux placées, les riffs hypnotisant sont mieux dosés (sans tomber dans la surenchère), des riffs plombant plus recherchés… Bref Dawn a gagné en maturité et le travail de composition s'en fait grandement ressentir : 7 titres, 7 bombes. Henke Forss maîtrise désormais parfaitement son chant black (fini les cris bancals) et joue ici un grand rôle dans le travail d'ambiance des titres (impossible de ne rien ressentir). Contrairement à d'autres groupes dans même style, Dawn privilégie le climat pesant et glacial (titres déstructurés aux tempos en dents de scie) au détriment de titres directs à la structure basique (couplet, refrain, couplet, refrain, break, couplet + jolis soli), chose qui pourrait rebuter aux premiers abords (en particuliers la répétition des riffs) mais qui offre un regain d'intérêt au style !

Les mots clés du black/death suédois ne sont évidemment pas oubliés, pour notre plus grand plaisir Slaughtersun (Crown of the Triarchy) rime aussi avec guitares acoustiques, riffs mélodiques accrocheurs, leads entêtants (« The Aphelion Deserts » devrait se coller à vos oreilles), accélérations à la double pédale et riffs ultra rapides qui vont avec ! Le travail de composition est tel autour que seulement trois notes ridicules devraient vous donner la larme à l'œil, je pense au break de l'énormissime « Ride The Wings Of Pestilence » ! Inévitablement l'auditeur se réjouira de découvrir un nouveau riff à chaque écoute vu le niveau d'arrangement. A l'instar d'un Crimson par exemple (je pense à la complexité de la chose et aux titres de 10 minutes), cet album nécessitera cependant un effort conséquent lors de l'écoute pour se laisser totalement imprégné de cette musique noueuse d'estomac (sacrilège donc de couper un titre en cours de route) ! En conclusion vous ajoutez à cela une production exceptionnelle de Peter Tägtgren (encore lui) et je pense que vous aurez compris qu'il est indispensable que vous vous penchiez dessus !

CD1 Titres 1 à 7


Au prix d'un simple album vous avez une discographie complète (et pas des moindres), que demande le peuple ? Huits années se sont écoulées entre Slaughtersun (Crown Of The Triarchy) et maintenant, qu'est devenu le groupe me direz-vous ? Et bien aux dernières nouvelles (un groupe connu pour être extrêmement discret) Dawn existe toujours et a un nouvel album de prêt (The Fourfold Furnace), il ne leur reste plus qu'à trouver un label et attendre le retour de leur batteur Tomas Asklund (aux baguettes dans Dissection). Voilà tout est dit, si vous pensiez avoir tout entendu du black/death suédois, Dawn devrait vous remettre les idées en place (non je le répète, il n'y pas que Dissection !) : un must-listening sans hésitation !

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

wizard citer
wizard
16/06/2016 21:47
note: 5/5
Cet album est vraiment incroyable. Dès l'intro le ton est donné, j'avais déjà la sensation que j'allais me retrouver devant un album impressionnant, et ça n'a pas manqué. Tous les titres sont dignes d'écoute, les riffs et les blasts sont saisissants, alliant le mélodique à la technique. Mais à mes oreilles (pour changer des yeux), le plus gros point fort de l'album est son ambiance, qui est vraiment hypnotisante et crépusculaire. Un album culte, assurément.

Au passage, superbe chronique !
NightSoul citer
NightSoul
24/02/2009 01:43
note: 5/5
superbe chronique!!!! Quelle erreur de ma part de ne pas l'avoir salué avant!!! Milles excuses...
Et rien à redire : un chef d'oeuvre cultissime!
von_yaourt citer
von_yaourt
02/03/2008 17:57
Mitch a écrit : Jesper a écrit : En tout cas super chronique. C'est elle qui m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur ce groupe.

Merci! Sourire

Sinon j'attends toujours des nouvelles du prochain album de Dawn et Vinterland (pas franchement pressés ces Suèdois...)! Moqueurleure:


Oui, on l'attend toujours pour l'année dernière cet album de Dawn...
Mitch citer
Mitch
02/03/2008 16:33
note: 5/5
Jesper a écrit : En tout cas super chronique. C'est elle qui m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur ce groupe.

Merci! Sourire

Sinon j'attends toujours des nouvelles du prochain album de Dawn et Vinterland (pas franchement pressés ces Suèdois...)! Moqueurleure:
citer
Jesper
02/03/2008 16:16
Oki merci bien Mitch ! Clin d'oeil

En tout cas super chronique. C'est elle qui m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur ce groupe. Et j'avoue que Dawn tout comme un Sacramentum ou Vinterland n'a rien a envier a Dissection ... ^^
Mitch citer
Mitch
02/03/2008 14:56
note: 5/5
Jesper a écrit : Quelqu'un pourrait il m'indiquer sur quel label est sortie cet "compil" de tous les CD de Dawn car je suis sur le site de Century Media mais il n'existe aucun CD de Dawn.

Merci


La réédition est bien sur Century Media mais le site indique "en rupture". Tu le trouveras sur des sites comme targetshop.dk par exemple. Clin d'oeil
citer
Jesper
02/03/2008 13:28
Quelqu'un pourrait il m'indiquer sur quel label est sortie cet "compil" de tous les CD de Dawn car je suis sur le site de Century Media mais il n'existe aucun CD de Dawn.

Merci
Mitch citer
Mitch
08/07/2006 18:07
note: 5/5
Il y a d'autres mp3 sur le site du groupe si vous voulez. Sourire

@Chris :Il est aisément trouvable, mais effectivement ptet que sur Amazon çà sera moins cher Clin d'oeil
Chri$ citer
Chri$
08/07/2006 0:15
superbe chronique Mitch! tain j'ai trop envie de l'acquérir celui là, mais il est pas dispo sur amazon...
Keyser citer
Keyser
07/07/2006 21:59
Wow quel beau travail de chroniqueur, la classe!

Très bons les mp3, décidément il est grand temps que je m'intéresse à cette scène dark/black/death suédoise (cf. Necrophobic)!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawn
notes
Chroniqueur : 5/5
Lecteurs : (13)  4.96/5
Webzines : (8)  3.81/5

plus d'infos sur
Dawn
Dawn
Black/Death - 1986 - Suède
  

vidéos
The Knell and the World
The Knell and the World
Dawn

Extrait de "Slaughtersun"
  

tracklist
CD 1
01.   The Knell and the World
02.   Falcula
03.   To Achieve the Ancestral Powers
04.   Ride the wings of Pestilence
05.   The Aphelion Deserts
06.   Stalker's Blessing
07.   Malediction Murder

Bonus tracks:
08.   In The Depths Of My Soul
09.   Incantation Of Unholyness
10.   Spawn Of Evil
11.   Thirst Of The Dead

CD 2
01.   Eyesland
02.   The Ethereal Forest
03.   Diabolical Beauty
04.   In The Depths Of My Soul
05.   Ginom Rinande Lughier
06.   As The Tears Fall
07.   Svarter Skiner Sólen
08.   Everflaming
09.   Vya Kal
10.   Sorrow Flew On Black Wings
11.   Soil Of Dead Earth
12.   Night Of The Living Dead

line up
Essayez aussi
Possession
Possession
Exorkizein

2017 - Invictus Productions
  
Tribulation
Tribulation
The Horror

2009 - Pulverised Records
  
The Crown
The Crown
Eternal Death

1997 - Black Sun Records
  
Profundi
Profundi
The Omega Rising

2007 - Viva Hate Records
  
Predatory Light
Predatory Light
Predatory Light

2016 - Invictus Productions
  

Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie
Solar Temple
Fertile Descent
Lire la chronique
Nuisible
Slaves and Snakes
Lire la chronique
Drawn And Quartered
The One Who Lurks
Lire la chronique
Wastes
Into the Void of Human Vacuity
Lire la chronique
Beyond Creation
Algorythm
Lire la chronique