chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
100 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nostromo - Ecce Lex

Chronique

Nostromo Ecce Lex
Après un maxi et un album, tous deux déjà remarquables dans le style hyper violent et syncopé, NOSTROMO revient avec un album enregistré et mixé par le leader de NASUM, ce qui veut dire qu’ils n’allaient pas calmer le jeu, et… et ben c’est quand même sacrément bourrin tout ça !!
Les riffs de guitare sont syncopés ou carrément grind, la batterie est à l’unisson avec un jeu quand même assez incroyable, la basse suit et le chant vient rajouter la touche finale à la violence de l’ensemble, dans le style « j’en veux à la terre entière ». Niveau prod’ on est pas décu non plus, ça sonne grave et on capte bien les finesses ( !) des compos.

Les 12 compos (dont un petit délire Grind), justement, ont souvent des structures assez torturées et la cohésion du groupe est redoutable (comme en concert, cf chronique ici même).
Mais finalement quelques plages assez atmosphériques (enfin bon, pas The Gathering non plus hein…) comme la première partie de « Sunset Motel », l’instrumental guitare « End’seve » ou les contrastes présents sur « Labor of the will » ou encore « Turned black » et sa longue intro à la guitare sèche, apportent une variété assez surprenante à Ecce Lex.
Les titres où intervient Mieszko Talarczyk sont (évidemment) super violents et se rapprochent d’un NASUM plus technique. Et « Feed the living » est l’archétype parfait du style des suisses : hyper rythmique, violent et imparable.

On aurait peut-être vu un ou deux morceaux en plus (le CD dure dans les 33 min) vu les contrastes finalement assez nombreux et qui évitent la saturation niveau intensité musicale. A part ce point de détail, c’est du tout bon. A noter le digipack soigné, un bien beau cadeau pour les fêtes donc ;) .

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Kafka citer
Kafka
29/05/2008 09:22
note: 8.5/10
Un album d'une brutalité bien maîtrisée ! ça déchire tout ^^
citer
pi
02/10/2004
je ne suis pas un adepte du style mais il me smble que sunset motel sonne trés émocore. je pense que des groupe comme Envy, Lack correspondent à ce que tu cherche.
Chris citer
Chris
25/09/2004
merci de la remarque j'ai corrigé la tracklist!

sinon je cherche tjs un groupe qui propose le meme genre de chose que "Sunset Motel", ces riffs mélodiques et dissonants appuyés par un chant hurlé, si vous avez des noms de chansons / groupes à me conseiller n'hésitez pas!
citer
pi
25/09/2004
euh votre track listing est incomplète...
citer
pi
25/09/2004
Rarement entendu un groupe aussi régulier et interessant. depuis le 1er album (argue) jusqu'a maintenant ils ont su évolué dans leur musique tout en gardant le même esprit (du hardcore avec un peu de grind et un peu de deathà), et sans se fourvoyé avec des mélodies glamours pour plaire au filles. l'un des meilleurs groupe européens tout style confondus.
nilux citer
nilux
21/05/2004
Euh..je vois pas en quoi faire une chanson plus douce que le reste de l'album pourrait nuire à l'album..
citer
Hawk
20/05/2004
Moi, j' ai decouvert NOSTROMO par e y e s r o r e, et ce ecce.lex est finalement une bonne surprise.meme si Sunset Motel, ma personnelement un peu decu,j' aurai bien vue une intro bien bourrinpour chansons vraiment sans concession qui srait la plus bourrin de toute ... dommage donc.
Chris citer
Chris
05/05/2004
ce cd est ma première expérience avec Nostromo, et c assez énorme...Sunset Motel vaut à elle seule l'achat du cd.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nostromo
Hardcore Métal qui grinde
2003 - Overcome Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (12)  8.63/10
Webzines : (12)  8.56/10

plus d'infos sur
Nostromo
Nostromo
"grind" en acoustique - 1996 - Suisse
  

tracklist
01.   Rude Awakening
02.   What's Up In Your Cryotube?
03.   Stillborn Prophet
04.   End's Eve
05.   Lab Of Their Will
06.   Sunset Motel
07.   Pull The Pin
08.   Seeking An Exit
09.   Ecce lex
10.   Feed the living
11.   Turned black
12.   Unwillingly and Slow (Blockheads Cover)

line up
voir aussi
Nostromo
Nostromo
Hysteron - Proteron

2004 - Recall
  
Nostromo
Nostromo
Eyesore

2001 - Bisect Bleep Industries
  

METAL MEAN FESTIVAL
Auðn + Convulse + Cult of F...
Lire le live report
Uniform
The Long Walk
Lire la chronique
Ulvegr
Vargkult
Lire la chronique
Hirax European Summer Tour 2018
Antagonism + Dissident + Hi...
Lire le live report
Sylak Open Air 2018
At The Gates + Bloodbath + ...
Lire le live report
Exocrine
Molten Giant
Lire la chronique
Mom hors-série - Metal et sport partie 1
Lire le podcast
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu (EP)
Lire la chronique
ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique