chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
153 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Blind Guardian - A Twist In The Myth

Chronique

Blind Guardian A Twist In The Myth
Il y a décidément des jours où on a la tête dans le cul. Je me rappelle encore quand j'ai dit à Chris : "Vas-y, tu peux me donner le nouveau Blind Guardian, j'en ai déjà chroniqué un donc je pourrais comparé avec le précédent !". Ca n'est finalement que quelques jours après que je me suis rendu compte que Blind Guardian n'était pas... Twilight Guardians. Nan mais franchement, comme si je n'avais pas déjà assez de trucs à chroniquer, il faut encore que je me rajoute du boulot.

Toutefois, je ne voudrais pas passer pour quelqu'un d'aigri, surtout que ce groupe allemand n'a vraiment, mais alors vraiment rien à voir avec leurs homologues italiens. Certes, c'est du heavy, certes les deux noms contiennent le mot "Guardian" mais heureusement pour moi, tout le monde sait que les teutons ont un don ancestral pour ce style, surtout que leur carrière ne date pas d'hier. Il aura tout de même fallu 4 ans au combo pour accoucher de ce huitième album "A Twist In The Myth" qui succède à l'apparemment excellent et progressif "A Night At The Opera" (que je n'ai pas eu l'occasion d'écouter).

Je ne vous cache pas qu'à l'idée de m'envoyer un n-ième disque de heavy, mon excitation était proche de celle d'un homme normalement constitué devant Josiane Balasko. Pas que le heavy me dégoûte (même si j'avoue n'en être pas plus que ça friand), mais mes dernières expériences n'ayant pas été concluantes, l'évocation même de ce groupe et de sa discographie à rallonge me faisait imaginer un album de heavy au classicisme outrancier, l'artwork 100% traditionnel confortant mes aprioris.

Mais il n'en fut rien. Bin merde alors, me voilà surpris par des vétérans du metal ? Dès les premières minutes de l'excellent titre d'introduction "This Will Never End", un vent de fraicheur vient vous ramoner les oreilles. Pourtant, le groupe n'a pas forcément joué la carte de l'originalité, ni même de la complexité comparé au précédent album (d'après ce que j'ai pu lire), au contraire. En effet, ce qui surprend dans "A Twist In The Myth", c'est son efficacité et sa puissance. L'album frappe vite et fort, avec des compositions rondement menées et parfaitement exécutées où les envolées guitaristiques et vocales vont de paire. On retrouve toujours beaucoup de choeurs qui ajoutent à la puissance des refrains et renforcent le côté épique de leur musique (déjà bien prononcé). Dans l'ensemble, les morceaux jouissent d'une composition soignée sur tous les plans, de la recherche mélodique à la dynamique, évitant l'écueil du "gnangnan" et du "cavalier chevauchant son destrier à la quête de sa princesse" qui saoule au bout de quelques titres. J'ai rarement eu autant de plaisir à écouter un disque de heavy et ça me réconcilierait presque avec tout les groupes médiocres que j'ai pu découvrir ces derniers temps.

Reste un mystère : la production. Ca vient peut-être du promo (en plus d'un déjà insistant voiceover) mais je l'ai trouvé juste bonne pour un album de cette envergure (en terme de moyens je veux dire). C'est difficile à décrire mais le son manque un peu de puissance, comme si l'album avait été compressé dans une moindre qualité. Enfin bref, ça n'est qu'un détail technique parce que s'il y a bien un album de heavy à ne pas louper cette année, ça doit être celui-ci. Sans vouloir nous refaire le coup du précédent album, Blind Guardian nous offre avec "A Twist In The Myth", un album de heavy d'une qualité exemplaire qui témoigne d'un savoir-faire incontestable. Heureusement que les papys sont là pour redonner du souffle à ce style parce que je n'ai pas entendu de petits jeunes leur arriver ne serait-ce qu'à la cheville ces derniers temps. A s'envoyer sans modération !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

citer
Alexandre
11/03/2007 02:10
C'est vrai que c'est bien d'avoir une chronique sur un de mes groupes préférés (surtout celui là parce que franchement comme tu le dis dans ta chronique ce ne sont pas des petits joueurs) ! Quabd tu parles de la "fraîcheur" qu'apporte l'album dans ce genre je suis tout à fait d'accord parce que franchement moi aussi quand je l'ai écouté la première fois sa m'a surpris: ça ne ressembler en rien à leur précédents album !
Côté production je n'avais pas fait attention mais maintenant que tu le dis c'est vrai que c'est pas le must.
Voilà, merci bien d'avoir fait une chronique sur Blind Guardian qui le méritait largement !
P.S : je te recommande de suivre le conseil d'Ant'oïn sur leur dvd Moqueur
citer
Ant'oïn (invité)
07/08/2006 10:10
Une Chronique de Guardian sur trasho, mes reves ce réalise Moqueur
Je n'est pas acquéris cette album encore qui sort pour mon anniversaire s'il vous plait Gros sourire mais les premieres écoute du titre "fly" ne m'avais pas convaincus du tout, on aurait dit que Guardian chercher de nouveaux horizon comparer a leur anciens album qui respirer tout l'univers Tolkien et médiéval fantastique, la on aurait dit de l'expérimentation, difficile de me faire un jugemement sur un titre, et ta chronique me réconforte, je n'aurais jamias pus imaginer l'un de mes groupes fétiche devenir une soupe aux choux, je vais m'empresser d'écouter les extraits avec la preview que tu a passer, mais de toute façon je vais obligatoirement l'acheter.

Merci pour cette chroniques, si vous pouviez vous attaquez a la discographie peut etre que le jugement sera diférent, Guaridian c'est révélé avec le fameux Imagination To The Other Side et a exploser avec le Nightfall In Middle Earth album cultissime l'un des meilleurs de ma discographie, j'espere que cette album ne me décevra pas (j'écoute en streaming ça me plait déja)

En tout cas merci pour cette chroniques, je pensais pas que trasho allez aimer un album de guardian (enfin y'a bien du rapshody...berk...)
Voila si tu a aimer du guardian je te conseille (si tu veut avoir une éjaculation précoce, je te jure c'est génial Moqueur) regardez tous, le DVD Imagination trought the looking glass, tout simplement énorme et cultissimement parfait magnifique splendide !!!

Voila !!!
Dead citer
Dead
07/08/2006 8:59
note: 8.5/10
Sortie prévue le 1e septembre !

Une préview ici.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Blind Guardian
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (14)  7.86/10
Webzines : (33)  7.83/10

plus d'infos sur
Blind Guardian
Blind Guardian
Heavy Metal - 1986 - Allemagne
  

tracklist
01.   This Will Never End
02.   Otherland
03.   Turn The Page
04.   Fly
05.   Carry The Blessed Home
06.   Another Strange Me
07.   Straight Through The Mirror
08.   Lionheart
09.   Skalds & Shadows
10.   The Edge
11.   The New Order

Durée totale : 52 min. environ

line up
voir aussi
Blind Guardian
Blind Guardian
At The Edge Of Time

2010 - Nuclear Blast Records
  
Blind Guardian
Blind Guardian
Live (Live)

2003 - Virgin Records
  
Blind Guardian
Blind Guardian
Imaginations From The Other Side

1995 - Virgin Records
  
Blind Guardian
Blind Guardian
A Night At The Opera

2002 - Virgin Records
  

Essayez aussi
Savage Master
Savage Master
Creature Of The Flames (EP)

2017 - Skol Records
  
Attic
Attic
Sanctimonious

2017 - Ván Records
  
Lunar Shadow
Lunar Shadow
The Smokeless Fires

2019 - Cruz Del Sur Music
  
Dio
Dio
Holy Diver

1983 - Warner Bros. / Vertigo
  
Visigoth
Visigoth
Bells of Awakening (EP)

2019 - Metal Blade Records
  

Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Slave Hands
No More Feelings
Lire la chronique
Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique