chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Loudblast - Fragments

Chronique

Loudblast Fragments
On a longtemps craint que « Fragments » soit l’ultime témoignage studio de Loudblast, jusqu’à ce que les lillois décident de refaire un bout de chemin ensemble en 2004. Si « Planet Pandemonium », l’album de la reformation, a clairement laissé transparaître des influences nouvelles pour le quartette (une touche de néo-metal, séquelle de l’interlude Clearcut), « Fragments » avait avant lui déjà dévoilé le visage d’un Loudblast plus aventureux, plus entreprenant. En effet, alors qu’à ses débuts, la formation lorgnait fortement, sans trop s’en détacher, du côté des leaders du mouvement Thrash (Metallica et Slayer principalement) sur des albums tels que « Licensed to Thrash », « Fragments » se révèle être l’œuvre d’un Loudblast mature, affichant plus de personnalité (au travers d’expérimentations inhabituelles) sans que cela soit préjudiciable à l’efficacité qui avait fait la réussite de ses précédentes réalisations.

Ainsi, « Fragments » contient lui aussi son lot de morceaux coups de poing, visiblement taillés pour la scène (à l’instar de Man’s Own, Flesh, Taste Me, Pleasure Focus) qui montrent que le groupe sait toujours faire parler la poudre … mais d’une manière légèrement différente. Oubliez les riffs speed-thrash des brûlots des débuts (le titre Black-Death en tête) : le Loudblast cuvée 1998 a simplifié son répertoire, privilégiant les riffs plus basiques (Taste Me) ou plus mélodiques (Flesh, Frozen Tears), sans pour autant perdre en impact. D’ailleurs, afin d’accentuer l’orientation plus mélodique des compos, les lillois ont soigné les arrangements en harmonisant certaines parties de guitare ou en ayant souvent recours à des accords renversés qui donnent une sonorité bien particulière aux riffs.

Malgré tout, bien qu’ayant rendu son répertoire plus accessible, Loudblast a paradoxalement choisi de tenter certaines expérimentations pour le moins aventureuses (et jusque là inédites pour le groupe) sur ce même album. Le morceau Into The Keep se voit ainsi gratifié d’un break façon « guitare flamenco » tandis qu’un court passage de chant féminin vient transcender le titre Frozen Tears. Si ces tentatives auraient pu paraître impensables à l’époque de « Sublime Dementia », on est forcé de constater qu’en 1998, cela fonctionne parfaitement bien.

Malheureusement, on peut déplorer que cet album s’essouffle sur la fin : si la première moitié du CD est vraiment bluffante de perfection, la seconde sent hélas un peu le remplissage, comme si le groupe avait choisi de compiler ses meilleurs morceaux en début de disque (en dépit de l’excellent Pleasure Focus). On reste donc un peu notre faim ce qui est dommage car le groupe avait mis de nombreux atouts de son côté : un production béton signée Colin Richardson (excusez du peu), des titres ultra efficaces et accrocheurs pensés pour le live au service d'un disque résultant d’une évolution logique, sans faille, et transpirant la maturité par tous les pores. Alors ne gâchons notre plaisir : « Fragments » reste un disque de très bonne tenue qui ravira les amateurs de Power-Thrash. D’ailleurs, je trouve personnellement que le groupe n’a pas fait preuve d’un aussi bon sens de composition sur l’album suivant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
17/10/2013 21:53
note: 6.5/10
Faudrait songer à chroniquer tous les 1ers ouais...
Keyser citer
Keyser
01/09/2006 14:04
Ah tiens Loudblast, c'est vrai que ça faisait un peu tâche de pas avoir une seule chronique de ce groupe sur Thrasho! Un groupe culte que je ne connais pourtant absolument pas...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Loudblast
Power-Thrash
1998 - XIII Bis Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (6)  7.25/10
Webzines : (7)  7.27/10

plus d'infos sur
Loudblast
Loudblast
Death Metal - 1985 - France
  

tracklist
01.   Man's Own  (02:36)
02.   Flesh  (03:43)
03.   Frozen Tears  (03:06)
04.   Taste Me  (04:08)
05.   Into The Keep  (04:01)
06.   Labyrinth  (04:52)
07.   Vices  (04:08)
08.   Worthy Of Angels  (04:08)
09.   Pleasure Focus  (04:01)
10.   Ecstatic Trance  (04:27)
11.   I Against I  (04:32)
12.   Carpe Diem  (04:12)

Durée : 47:54

line up
parution
2 Mars 1998

voir aussi
Loudblast
Loudblast
Sublime Dementia

1993 - Semetery Records
  
Loudblast
Loudblast
Burial Ground

2014 - Listenable Records
  
Loudblast
Loudblast
Manifesto

2020 - Listenable Records
  
Loudblast
Loudblast
Frozen Moments Between Life And Death

2011 - XIII Bis Records
  
Loudblast
Loudblast
Disincarnate

1991 - Semetery Records
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast