chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
84 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dismember - Hate Campaign

Chronique

Dismember Hate Campaign
Dismember n’a absolument plus rien à prouver (4 albums, 3 monuments) et le retour fracassant lancé par Death Metal (après un Massive Killing Capacity boudé par le public) ne fait que confirmer ce sentiment. Malheureusement, comble pour le groupe, Dismember va se faire amputer de deux ses membres les plus importants (fondateurs et compositeurs) : Robert Sennebäck (guitare) et Richard Cabeza (basse). Seulement voilà, les vétérans suédois n’ont pas dit leur dernier mot et recrutent deux grosses pointures pour la greffe : Magnus Sahlgren (Tiamat, Lake Of Tears) à la guitare et Sharlee D’Angelo (Arch Enemy, Witchery) à la basse. Dismember au complet, peut désormais enregistrer son cinquième album pour fêter le nouveau millénaire. Un millénaire qui ne débutera pas de la meilleure des façons…

Pas de réels mystères au vu de ma note… Dismember signe ici son album le plus faible. Certes si on voulait isoler l’album (on vire tous les autres disques de l’équipe et de groupes comme Unleashed ou Grave) nous aurions affaire à un album ma foi, fort honorable. Je m’explique. Dismember reprend le style de Death Metal, c'est-à-dire un death metal old school couillu aux mélodies heavy accrocheuses (bien prononcées) avec cette fois un côté encore plus direct. Ce dernier aux sonorités très punk (influence mieux marquée), se traduit par des riffs limite basiques tout droit sorti d’un Unleashed, une production puissante assez crade (à la saturation moins poussée que d’habitude) ainsi qu’une durée de titre en conséquence (2 minutes 45 en moyenne). Au milieu le petit Matti Kärki au chant toujours aussi unique de même qu’un Fred au jeu de batterie simple mais redoutable. Mais c’est surtout un David Blomqvist bien déchaîné (comme à son habitude) qui fait la différence et annonce un virement heavy pour la suite : il suffit d’écouter des titres comme « Suicidal Revelations », « Retaliate », « Enslaved To Bitterness » ou encore « Patrol 17 » !

Le bonhomme n’est pas seulement doué pour le sens de la mélodie (arf le final du titre éponyme) mais aussi pour trouver le riff tueur, je pense en particuliers à « In Death’s Cold Embrace » (qui aurait pu prendre place sur " (Death Metal) de Dismember">Indecent & Obscene) ! Le problème c’est que le père David bien qu’en forme, semble beaucoup moins inspiré qu’à son habitude, balançant des plans pas franchement originaux ou qui semblent inachevés et baclés donc… Et puis vous avez Matti qui paraît avoir pris un gros coup de fatigue (un Juvamine ?) avec un chant très loin de celui haineux et puissant des débuts…Tout ceci rend l’ensemble bien indigeste (fade quoi) et donne le sentiment d’une musique « forcée » (ils s’emmerdent ? Bien nous aussi…) qui a perdue la hargne et le génie de toutes leurs œuvres passées. Difficile d’ailleurs de sortir un album de la sorte lorsque on sort deux monuments tels que Like An Ever Flowing Stream ou " (Death Metal) de Dismember">Indecent & Obscene, la comparaison fait très vite tache…

Hate Campaign aurait certainement eut une note convenable (la mienne n’est pas si vilaine que çà) si les albums précédents (que dis-je ? Les chefs d’œuvres !) ou les albums suivants ne larguaient pas loin derrière ce pauvre opus… Opus qui ne sera pas non plus bien accueilli lors de sa sortie et qui se sera suivi d’un départ de chez Nuclear Blast, leur maison mère, ainsi que de nouveaux changements de line-up (après un long silence radio).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

pj666 citer
pj666
23/09/2006 12:20
Si je suis sur Paris le 6 novembre c'est certain que j'y serai !! La dernière fois que j'ai vu Entombed à la Loco il y avait 200 personnes, j'avais vraiment honte...
Niktareum citer
Niktareum
18/09/2006 16:11
note: 7.5/10
pj666 a écrit : Pas d'accord, je le trouve énorme cet album.!
Je l'aime bien aussi. :-)
Mitch citer
Mitch
15/09/2006 21:10
note: 6.5/10
pj666 a écrit : En novembre en concert à Paris d'ailleurs !!

T'y vas? (on se croisera Clin d'oeil ) Ca va être orgasmique! m/
pj666 citer
pj666
15/09/2006 20:51
Pas d'accord, je le trouve énorme cet album. En novembre en concert à Paris d'ailleurs !!
Mitch citer
Mitch
14/09/2006 10:52
note: 6.5/10
Disco terminée (chro de Where Ironcrosses Grow réécrite).

Place à Unleashed pour la suite du chapitre death suédois. Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dismember
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (10)  6.75/10
Webzines : (9)  6.91/10

plus d'infos sur
Dismember
Dismember
Death Metal - 1988 - Suède
  

tracklist
01.   Suicidal Revelations
02.   Questionable Ethics
03.   Beyond Good & Evil
04.   Retaliate
05.   Enslaved To Bitterness
06.   Mutual Animosity
07.   Patrol 17
08.   Thanatology
09.   Bleeding Over
10.   In Death's Cold Embrace
11.  Hate Campaign
12.   Live To Hate (bonus)
13.  Unhealing Scars (bonus)

line up
parution
17 Janvier 2000

voir aussi
Dismember
Dismember
Dismember

2008 - Regain Records
  
Dismember
Dismember
Pieces (EP)

1992 - Nuclear Blast Records
  
Dismember
Dismember
Where Ironcrosses Grow

2004 - Karmageddon Media
  
Dismember
Dismember
Like An Ever Flowing Stream

1991 - Nuclear Blast Records
  
Dismember
Dismember
The God That Never Was

2006 - Regain Records
  

Essayez plutôt
Contagion
Contagion
Contagion (Compil.)

2009 - Brute! Productions
  
Aäzylium
Aäzylium
Confinement

2014 - Autoproduction
  
Requiem
Requiem
Within Darkened Disorder

2011 - Twilight-Vertrieb
  
Crypts Of Despair
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth

2017 - Testimony Records
  
Supreme Pain
Supreme Pain
Cadaver Pleasures

2008 - Comatose Music
  

Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique