chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
149 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Burning Skies - Desolation

Chronique

Burning Skies Desolation
Les sorties « extrêmes » (tout est relatif) du label allemand Lifeforce font toujours plaisirs (dans la foule metalcore soupesque) aux tympans et la sortie il y a deux ans du premier album de Burning Skies (sorti de nulle part) n’a pas échappé à cette bonne surprise. Les jeunes deathcoreux anglais sont ainsi de retour pour un plus gros impact avec ce nouvel opus, tout simplement intitulé Desolation (qui le résume d’ailleurs assez bien). Le groupe aux débuts forts prometteurs, a pris en compte ses erreurs passées et corrige le tir : finis donc la production si obscure (pas très professionnelle) et les titres trop indigestes (50 minutes le bestiau) ! Tout le contraire ici : massif (le fameux studio allemand Rape Of Harmony) et direct (une demi-heure pétante) !

A la recherche de quelconque subtilité ou innovation (amateurs de deathcore 10 ans d’âge), inutile de continuer à perdre votre temps avec cette chronique et les rosbeefs de Burning Skies. Au contraire si la musique assimilable en dix secondes sur une durée d’une demi-heure ne vous dérange pas plus que çà, alors les 10 titres composant la galette devraient sûrement vous intéresser. Le schéma se veut excessivement simple : hurlements variés, gros riffs death/thrash, accélérations grind/death, jolies mélodies suédoises et moshparts ultra violents. Vu comme çà, on ne pourrait qu’être attiré et c’est tout à fait compréhensible surtout lorsqu’en guise d’ouverture nous avons affaire au redoutable « RKD » ! Effectivement on sent que les Anglais ont privilégié un côté assez direct, du fait en particuliers d’une production bulldozer signée Patrick W. Engel (vous savez le monsieur auteur du son d’Heaven Shall Burn) et d’un regain de mélodies (notez le riff trémolo entêtant) death mélo beaucoup moins discrètes. Accouplés aux hurlements et aux méchantes accélérations, difficile de ne pas avoir une grosse érection (argh « Desolation... (For The Denial Of Ignorance) ») !

La rythmique quant à elle, déjà très percutante sur Murder By Means Of Existence, prend cette fois-ci une dimension ma fois…Orgasmique ! « Bauer Power » (impossible de ne pas prendre sa tête pour un marteau), « Damaged » (avec les excellents vocaux), la transition sur le début mid-tempo de « Fairytale Supremacy » (assez phénoménale!) ou encore toutes les autres grosses vagues de blasts font tout autant plaisir ! Merv, le chanteur, est toujours épaulé de ses deux guitaristes pour ce qui est vocaux gutturaux/black, accentuant ce côté massif. En parlant de guitaristes, c’est à ce niveau là qu’on risque de tirer un peu la tronche… Malgré quelques soli, des riffs bien sympatoches et quelques cassures de rythmes techniques, niveau composition çà reste pas bien folichon, surtout si on compare la zique avec des groupes comme (au pif) All Shall Perish : les Unleashed du deathcore peut-être ? Clairement l’album qu’on écoute une fois et qu’on oublie aussitôt, sauf que la demi-heure passée aura été forte agréable et c’est bien le principal !

Vaccinés à la musique « fast-food » et si vous avez lu tout ce qui était écrit au-dessus, Desolation est à ajouter à votre liste d’écoute (dans un style assez hybride qui plaira à pas mal de monde). Burning Skies remplit en effet parfaitement son contrat : simple, rapide et méchamment efficace (typiquement taillé pour la scène). Espérons juste que le prochain album soit un peu plus « osé » car on risque d’oublier le groupe aussi vite que ses albums.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Charles citer
Charles
25/12/2006 20:23
note: 7.5/10
tout à fait d'accord avec la chro, ça tabasse mais une fois l'album terminé t'en retiens pas forcément grand chose...en tout cas la production est énorme!
Mitch citer
Mitch
25/10/2006 19:27
note: 7.5/10
Album écoutable en streaming ici. Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Burning Skies
Deathcore
2006 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (5)  7.8/10
Webzines : (19)  7.26/10

plus d'infos sur
Burning Skies
Burning Skies
Deathcore - 2002 † 2011 - Royaume-Uni
  

écoutez
tracklist
01.   Intro
02.   RKD
03.   The Sweet Sound Of Violence
04.   Bauer Power
05.   Desolation… (for the denial of ignorance)
06.   Damaged
07.   Fairytale supremacy
08.   Caught in the circle
09.   Lurid Demolition
10.   Could you sink any lower?

line up
parution
30 Octobre 2006

voir aussi
War From A Harlots Mouth / Burning Skies
War From A Harlots Mouth / Burning Skies
Split (Split-CD)

2010 - Lifeforce Records
  
Burning Skies
Burning Skies
Murder By Means Of Existence

2004 - Lifeforce Records
  
Burning Skies
Burning Skies
Greed. Filth. Abuse. Corruption.

2008 - Lifeforce Records
  

Essayez aussi
Whitechapel
Whitechapel
Our Endless War

2014 - Metal Blade Records
  
Eyeless
Eyeless
The Game Of Fear

2007 - Season Of Mist
  
Bloody Rabbeat
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)

2017 - Autoproduction
  
Eyeless
Eyeless
Path To The Unknown

2004 - Sriracha Sauce
  
Dying Fetus
Dying Fetus
War Of Attrition

2007 - Relapse Records
  

Mephitic Corpse
Immense Thickening Vomit (D...
Lire la chronique
Depressed
Beyond The Putrid Fiction
Lire la chronique
Weakling
Dead as Dreams
Lire la chronique
Abigail Williams
Walk Beyond the Dark
Lire la chronique
Harm's Way
Posthuman
Lire la chronique
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Impiety
Versus All Gods
Lire la chronique
Cult of Luna
A Dawn to Fear
Lire la chronique
Forlorn Citadel
Ashen Dirge of Kingslain
Lire la chronique
Moonreich
Wormgod (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
Necrolatry
Dead And Buried (Démo)
Lire la chronique
Haunter
Sacramental Death Qualia
Lire la chronique
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies
Lire la chronique
Finsterforst
Zerfall
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Amyl And The Sniffers
Lire la chronique
SETH pour la sortie du live "Les Blessures De l'Âme : XX Ans De Blasphème"
Lire l'interview
Atriarch
Forever The End
Lire la chronique
Kawir
Adrasteia
Lire la chronique
Meth Drinker
Discography (Compil.)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Vardan
The Wish of Weeping
Lire la chronique
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis
Lire la chronique
Nile
Vile Nilotic Rites
Lire la chronique
Reign in Blood
Missa pro Defunctis
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Hulder
Embraced By Darkness Mysts ...
Lire la chronique
Obsequiae
The Palms of Sorrowed Kings
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique