chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
127 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Antaeus - Blood Libels

Chronique

Antaeus Blood Libels
Antaeus, ou l'un des leaders de la scène BM française. Depuis 1994, le groupe sévit sur nos terres pour propager haine, destruction et adoration de la bête poilue. Et c'est en l'an de graisse 2006 que Antaeus décide de nous livrer son nouveau méfait, le troisième disque en 12 ans : autant dire que ce n'est pas une manne que l'on peut apprécier tous les jours. Fort de sa signature récente avec le label kvlte Norma Evangelium Diaboli, Antaeus en a profité pour se faire une nouvelle beauté (ou mocheté, on écoute du Black Metal, merde, on n'est pas des pédés !) : artwork fichtrement bien réalisé, production relativement améliorée, et musique plus recherchée. D'ailleurs, Indiana Jones ne l'a pas encore retrouvée.

L'album s'ouvre sur un ignoble Rot putride (d'accord, elle était facile), avec intro inquiétante qui fait peur dans le registre « sons occultes qui t'oppressent comme un citron », jusqu'à ce que la sauce soit envoyée et que vous vous preniez une faciale dans la gueule. Bon, ça fait un peu mal la première fois, mais on s'habitue par la suite. L'énorme travail sur la production, qui, bien qu'étonnamment puissante, a su garder une malpropreté à toutes épreuves que même Koinkoin WC il peut rien y faire, réussit à nous en mettre Plein les yeux (les oreilles plutôt, mais c'est au cas où certains entendent par les yeux). Les riffs (teck hachés) possèdent ce petit quelque chose qui fait la différence (je sais pas quelle soustraction ils ont fait par contre), et élève ce disque au dessus de la masse purulente et répugnante des autres groupes de Black Metal actuels.

Le disque va vite, très vite (seulement si vous l'envoyez bien fort) : ça blast, ça bastonne, ça bourrine, ça défonce, ça arrache, ça est de retour ! Bref, contrairement au seul autre disque du groupe que je connais, Cut Your Flesh and Worship Satan, la musique de Antaeus ne parait plus vaine : on peut y entendre ici une recherche autre que celle de la violence primaire. « Ca se discute » me diront certains, auxquels je répondrai que « C'est mon choix » que de choisir ce point de vue : bien que l'agressivité soit toujours l'argument principal de la force de frappe de nos Français, il semble que le groupe se soit plongé un peu (ils ont des petits poumons) dans cette mouvance que l'on nomme « Orthodox Black Metal ». J'entends par là (mais par ici aussi – et non, je suis pas super fort, je suis mieux que ça même, je suis surpuissant) que le disque dégage une atmosphère proche de celles de groupes comme Deathspell Omega, Funeral Mist ou Ondskapt par exemple : un sentiment de malaise (de la Malaisie) prononcé, une véritable entité malfaisante et puante (pire que les boules) nous réduisant à d'ignobles chossettes (ça veut dire « petite chose ») informes.

Pour donner l'impression que j'ai quand même un peu écouter ce disque, je vais évoquer quelques titres qui m'ont particulièrement plu (j'ai séché depuis) : Control and Abuse, Word As Weapons, Here is Punishment et Gates to the Outside. Ceux là, ils sont vraiment fous, mais quelque chose de malade, ils mériteraient de se faire interner en hôpital psychiatrique. Par contre, vous dire pourquoi ceux là particulièrement, ça n'a aucun intérêt : ce serait fait à partir d'un point de vue encore plus subjectif que pour le reste de l'album, et donc ce ne serait pas vrai. Or, vu qu'Y a que la vérité qui compte…

En tout cas, j'espère que vous avez bien eu la haine en lisant ma chronique, parce que si c'est le cas (et Satan sait si je me suis donné du bien), j'ai atteint mon objectif : celui de retranscrire le sentiment principal dégagé par cet album. Donc si vous avez la haine, je vais vous dire ceci : Antaeus, c'est pareil, mais en différent.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

dantefever citer
dantefever
14/11/2016 23:23
Petite question par rapport au line-up, LSK était pas à la basse plutôt ?
citer
mkm
20/07/2007 16:06
les mots me manquent là !
master of puppets citer
master of puppets
29/11/2006 11:43
Cte chronique, les larmes aux yeux !! ahah

Sinon cet album est assez terrible, bien haineux, gros son, voix de damné, que demande le peuple ?
Manumal citer
Manumal
15/11/2006 22:45
note: 7/10
Vraiment différent des deux opus précédents . J'ai envie de dire que ce Blood Libels est l'album le plus black metal d'Antaeus à ma connaissance ,je parle dans le son même de l'oeuvre. Je n'arrive pas à cerné cet album ayant trop en tête les rythmiques fracassantes des CYFAWS et De Principii Evangelikum dont la puissance de frappe et la brutalité assomante est ici estompée par ce mur infranchissable de guitares qui l'emporte dans cette bataille . A écouter.
citer
Gob
30/10/2006 17:47
mon dieu ! quelle chronique de merde !

brulez le !

koin koin koin !
citer
Manumal
30/10/2006 14:35
J'reconnais pas trop Antaeus ,c'est bien plus black là ,moins lourdeau avec les grosses rythmiques ,déçu ....
Krow citer
Krow
29/10/2006 19:25
note: 8/10
Bon sinon, blague à part, ce disque est bon !




Ne me remerciez pas.
Backstaber citer
Backstaber
29/10/2006 18:38
note: 7.5/10
Dla balle !

\o/
Yz citer
Yz
29/10/2006 18:33
oh putain XD
orion citer
orion
29/10/2006 18:13
A la fois la chronique la plus nulle de l'histoire mais aussi une des plus tordantes xD
John citer
John
29/10/2006 18:12
Chronique d'un CBG, seuls 3 personnes d'entre nous avons le pouvoir de comprendre cet humour, vous n'êtes pas dotés de cette intelligence parce que vous n'êtes pas CBG !

Bonne chro' mon Krow, sympa l'extrait !
Mitch citer
Mitch
29/10/2006 18:11
Krow Roucas? Mr Green
citer
Caacrinolas
29/10/2006 18:02
Tain mais meme Ander il fait des blagues meilleures XD

jrigole Ander t'enerve pas

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Antaeus
Brutal Black Metal
2006 - Norma Evangelium Diaboli
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (11)  8.36/10
Webzines : (12)  7.9/10

plus d'infos sur
Antaeus
Antaeus
Brutal Black Metal - 1993 - France
  

tracklist
01.   Rot
02.   Cyklic Torture
03.   Control and Abuse
04.   Colliding in Ashes
05.   Word as Weapons
06.   Here is Punishment
07.   Gates to the Outside
08.   Blood Libels

Durée : 46:06

line up
parution
6 Septembre 2006

voir aussi
Antaeus
Antaeus
Cut Your Flesh and Worship Satan

2000 - Baphomet Records
  

Essayez aussi
Sarpanitum
Sarpanitum
Blessed Be My Brothers

2015 - Willowtip Records
  
Azarath
Azarath
Blasphemers' Maledictions

2011 - Witching Hour Productions
  
Sarpanitum
Sarpanitum
Fidelium (EP)

2011 - Autoproduction
  
Cataplexy
Cataplexy
Devangelight

2012 - Zero Dimensional Records
  
Kriegshetzer
Kriegshetzer
Panzer Vorwärts

2011 - Darker Than Black
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique