chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
145 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

BreakDust - Eye Of Cyclone

Chronique

BreakDust Eye Of Cyclone (Démo)
En voilà une démo qui fleure bon le D.I.Y. : cd gravé, pochette et logo faits maison assez, comment dire, ben moches… Mais tout comme je sais que loup peut se déguiser en agneau, je sais également que l'inverse est possible et que comme le dit Steven Tyler dans « Dude (looks like a lady) » : « never judge a book by its cover ». Bref comme on dit par chez nous : « l'habit ne fait pas le moine ». Et tant mieux ! Parce qu'au final, l'essentiel c'est la musique n'est-ce pas ? Et là BreakDust marque des points, indéniablement.

Mine de mine, les girondins nous proposent ici déjà leur 3ème démo. Personnellement je n'avais jamais entendu parler d'eux avant de recevoir ce cd. La chose est maintenant réparée. Et je peux d'ores et déjà vous dire que je suis très heureux de la découverte. Car il est vrai que si le contenant ne laissait présager rien d'extraordinaire (mais je sais bien que l'on fait avec ses moyens) le contenu m'a quant à lui totalement conquis.

En effet, BreakDust a choisi de faire du thrash, du bon thrash même, et ça forcément ça me plait. A l'écoute de cette démo, on se doute que nos 4 zicos se sont gorgés des plus grands noms du thrash des années 80'-90' tant on sent ici les influences de groupes tels que Sepultura, Kreator, Testament ou encore Metallica (au niveau des soli notamment). Malgré tout n'allez pas croire que la musique de BreakDust sonne comme une vieille cassette poussiéreuse tout droit sortie du grenier de papy Astah, non. Quelques éléments plus modernes font leur apparition sur certains riffs saccadés et appuyés par la double, où sur quelques envolées rappelant un peu parfois ces chers teutons de Dew Scented. J'ai également souvent pensé en écoutant ces 4 titres à ces thrasheux allemands trop méconnus de Final Breath, dont BreakDust se rapproche quelque peu.

De plus les chansons sont dotés d'une vraie structure avec des intros intéressantes amenant des riffs tous plus accrocheurs les uns que les autres. D'ailleurs la preuve en est la durée des titres qui va de 4 minutes pour le plus court à 6'29 pour le plus long, et ce sans aucun coup de mou. Chapeau ! Se succèdent alors riffs ravageurs, breaks, parties mélodiques…orné de soli très bons et travaillés, au feeling très « hammettien » (flagrant sur « Eye of cyclone »). On a même le droit à un blast sur « Cruel destiny » (cherchez pas, c'est le seul). La voix d'Alex n'est pas sans rappeler dans le ton le Max Cavalera des débuts. Ajoutez à cela le fait que tout le monde maîtrise parfaitement son sujet et que malgré le peu de moyen le son est plus que correct et vous obtenez une démo comme j'aimerais en recevoir plus souvent !

Honnêtement, BreakDust a un potentiel palpable, cette démo en est la preuve. Le groupe arrive à construire des chansons très carrées, avec une maîtrise musicale évidente et un bon sens de la composition. Alors messieurs des labels vous savez ce qu'il vous reste à faire…

Et si le renouveau du thrash français s'appelait BreakDust ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

citer
WITHDRAWN
25/03/2007 17:45
Bon groupe à supporter !!! Très bien en live également ! Jetez une oreille sur leur son, ça vaut le détour !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
BreakDust
Thrash metal
2006 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (4)  4.13/5

plus d'infos sur
BreakDust
BreakDust
Thrash metal - 1997 - France
  

tracklist
01.   Cruel destiny
02.   Whom to believe
03.   The malignant
04.   Eye of cyclone

Durée : 22'03

voir aussi
BreakDust
BreakDust
Mutilated Earth

2007 - 666 Production
  

Essayez aussi
Overkill
Overkill
W.F.O.

1994 - Atlantic Records
  
Sodom
Sodom
Epitome Of Torture

2013 - SPV
  
Ultra-Violence
Ultra-Violence
Privilege To Overcome

2013 - Punishment 18 Records
  
Crisix
Crisix
Against The Odds

2018 - Listenable Records
  
Annihilator
Annihilator
For The Demented

2017 - Neverland Music/Silver Lining Music
  

Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique