chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Debauchery - Back In Blood

Chronique

Debauchery Back In Blood
On savait Debauchery très attaché à Six Feet Under, mais!? La bande à Barnes avait repris l'intégralité du cultissime Back In Black d'AC/DC en 2004, les Allemands ont eux choisi le pasticher le même album mais avec.

Car le titre Back In Blood fait bien évidemment référence à l'album de 1980 des. Il ne s'agit pas ici de reprises de ces derniers comme pour SFU, cependant l'orientation musicale de Debauchery. Les Teutons étaient déjà bien versés dans le death old-school du début des 90s, ils vont là puiser l'inspiration une voire deux décennies plus tôt, avec de fortes émanations d'AC/DC donc et de Motör. Autrement dit des riffs gras et groovy saupoudrés. Ne vous attendez donc pas à des records de vitesse, le mid-tempo lourd est roi et très peu d'accélérations. Pour taper du pied et headbanger, il faut avouer qu'il n'y a pas! Seulement la simplicité et la linéarité de la chose font qu'on. J'avais beaucoup apprécié l'album Rage Of The Bloodbeast (2004) même s'il s'avérait trop influencé par SFU mais là, mon attention. On écoutera ça plus en fond sonore dans une soirée arrosée que dans. Et pourtant la voix gutturale de Thomas, très proche de celle de Chris Barnes, fait. Saluons aussi les nombreux sol!

Debauchery pousse son délire jusqu'au bout en vendant ce Back In Blood avec un CD bonus de reprises improbables: les Beatles, Judas Priest, Manowar, les Rolling Stones, Genesis, Rammstein et...Six Feet Under (oui beaucoup moins improb!). Le promo n'en contenant que trois je ne pourrais vous en dire plus mais les curieux seront plus tentés par ce CD bonus que par le CD principal et ils! Ces reprises ont finalement plus d'intérêt que les morceaux originaux, celles de Rammstein, les Beatles et Genesis (les trois présentes sur le promo) rendant!

Assez parlé de Back In Blood maintenant. Vous avez sans doute remarqué que les phrases de cette chronique étaient coupées. Ce n'est pas moi qui est encore trop forcé sur la vodka, ce sont plutôt les agences de promotion qui n'ont ni respect ni reconnaissance pour le travail des chroniqueurs. Scum avait fait sa chronique spéciale voiceover, Chris avait partagé la sienne en 99 parties, voilà la chronique aux phrases tronquées, comme sur le CD promo dont les morceaux sont coupés 40 secondes avant la fin (soit quand même plus de 20% de la totalité des titres!). Je ne suis pas là pour me plaindre, je devrais sans doute être content de recevoir des CDs gratuitement. Mais même si c'est une passion pour moi que d'écrire sur la musique qui partage ma vie depuis près de 10 ans, j'effectue un travail qui mérite un juste retour des choses. Envoyer un CD aux morceaux coupés, c'est se foutre de la gueule du monde! Maintenant c'est encore pire puisque la plupart des labels n'envoient plus de promos et se contentent de balancer un lien où l'on peut écouter directement les albums sur internet en streaming. On croit rêver! J'ai l'impression qu'on témoigne plus de respect aux téléchargeurs qui vont sans vergogne se procurer illégalement toutes les nouvelles sorties qu'aux chroniqueurs qui font la promotion de groupes et participent à la découverte de la scène. Je sais que les temps sont durs pour les maisons de disques mais ce n'est pas une raison pour bafouer de bonnes collaborations. Pour vous dire, je n'avais même pas envie de chroniquer cet album mais mon respect pour le groupe et la musique en général (mon sens du devoir et mon professionnalisme si je veux me la raconter!) m'en ont dissuadé. J'arrêterai là ce petit discours qui a plus sa place sur le forum que sur une chronique. Merci de votre attention!

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 2 : le retour
Chroniques à la con ! 2 : le retour
Mai 2007
  
Les supplices du chroniqueur
Les supplices du chroniqueur
Novembre 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

citer
Alexis
02/04/2007 23:18
Tain, quelle bande de culs AFM Records !
citer
Ant'oïn
31/03/2007 16:31
"Car le titre Back In Blood fait bien évidemment référence à l'album de 1980 des" ??? Gays ? Moqueur

Australiens je pense que tu voulais mettre ;-)
cglaume citer
cglaume
31/03/2007 15:56
En se fouttant les chroniqueurs à dos, je ne pense vraiment pas que les labels font un bon calcul ! C'est bien dommage ...
Keyser citer
Keyser
31/03/2007 15:39
note: 6/10
2 extraits sur MySpace.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Debauchery
Death 'n Roll
2007 - AFM Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (19)  6.53/10

plus d'infos sur
Debauchery
Debauchery
Death'n'Roll - 2002 - Allemagne
  

tracklist
01.   Lords Of Battle
02.   Baptise This World In Blood
03.   Praise The Blood God
04.   Back in Blood
05.   Masters Of The Killing Art
06.   Butcher Of Bitches
07.   Death Metal Maniac
08.   Manhunting
09.   Alcohol Fueled Brutality
10.   True To The Skull Throne (And Bound To Kill)
11.   Storm Of Iron

CD Bonus:
01.   I Can't Dance (Genesis cover)
02.   Weisses Fleisch (Rammstein cover)
03.   8 Days A Week (The Beatles cover)
04.   Heavy Duty/Defenders Of The Faith (Judas Priest cover)
05.   Kings Of Metal (Manowar cover)
06.   You Got Me Rocking (The Rolling Stones cover)
07.   War Is Coming (Chill Out Version) (Six Feet Under cover)

Durée : 61'41

line up
parution
23 Mars 2007

voir aussi
Debauchery
Debauchery
Germany's Next Death Metal

2011 - AFM Records
  
Debauchery
Debauchery
Rage Of The Bloodbeast

2004 - Black Attakk
  
Debauchery
Debauchery
Continue To Kill

2008 - AFM Records
  

Essayez plutôt
Hearse
Hearse
The Last Ordeal

2005 - Karmageddon Media
  
Como Muertos
Como Muertos
Cronica Del Dolor

2010 - Autoproduction
  
The Crown
The Crown
Deathrace King

2000 - Metal Blade Records
  
The Crown
The Crown
Crowned Unholy

2004 - Metal Blade Records
  
Mucupurulent
Mucupurulent
Bloodstained Blues

2006 - Morbid Records
  

Iron Savior
Kill or Get Killed
Lire la chronique
Cénotaphe
Empyrée (EP)
Lire la chronique
Night Crowned
Humanity Will Echo Out (EP)
Lire la chronique
Wapentake
Vestiges
Lire la chronique
Turnstile
Time & Space
Lire la chronique
Waldgeflüster
Mondscheinsonaten
Lire la chronique
Nordjevel
Necrogenesis
Lire la chronique
Drastus
La Croix de Sang
Lire la chronique
Zaraza
Spasms of Rebirth
Lire la chronique
Metalhertz - S02E02 – Le monde fou de Tobias Sammet
Lire le podcast
Le Canyon - S2//Épisode 3 - Le Chant du Cygne
Lire le podcast
Darkened Nocturn Slaughtercult
Mardom
Lire la chronique
Ultra Silvam
The Spearwound Salvation
Lire la chronique
Fabulous Desaster
Off With Their Heads
Lire la chronique
Cénotaphe / Circle Of Ouroborus
Cénotaphe / Circle Of Ourob...
Lire la chronique
Putrefied Corpse
Left To Rot
Lire la chronique
Little Dead Bertha
Age of Silence
Lire la chronique
Foul
Of Worms (EP)
Lire la chronique
A VAN RECORDS EVENING
Chapel Of Disease + The Rui...
Lire le live report
Nusquama
Horizons Ontheemt
Lire la chronique
BM Grec... Mais fais pas chier avec ROTTING CHRIST !!!
Lire le podcast
Devouror
Slay for Satan (EP)
Lire la chronique
Allegaeon
Apoptosis
Lire la chronique
Majestic Mass
Savage Empire of Death
Lire la chronique
Cirith Gorgor
Sovereign
Lire la chronique
Devour The Unborn
Meconium Pestilent Abomination
Lire la chronique
Forgotten Tomb
We Owe You Nothing
Lire la chronique
Befouled
Refuse To Rot
Lire la chronique
Moenen Of Xezbeth
Ancient Spells Of Darkness​...
Lire la chronique
Gods Forsaken
Smells Of Death
Lire la chronique