chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kronos - The Hellenic Terror

Chronique

Kronos The Hellenic Terror
4 ans. 48 mois. 208 semaines. 1456 jours. 34944 heures. Je ne suis pas en train de vous montrer ma culture mathématique (merci la calculatrice) mais j'aimerais que le lecteur prenne conscience que 4 ans ça fait beaucoup. Et oui, pas de nouvelles du titan depuis 2003 avec Colossal Titan Strife. On en avait presque oublié Kronos du paysage death du moment. Et pour ceux qui n'avaient pas oublié la formation vosgienne, il est inutile de preciser que The Hellenic Terror était attendu comme le messie. Quant à ceux qui n'auraient encore taté du trident, cette dernière livrée va sûrement remettre ces personnes dans le droit chemin.

A l'instar de formations telles que Nile ou Brodequin, ce qui plait à Kronos c'est l'histoire. Plus particulièrement l'histoire antique avec des paroles entièrement basée sur des récits mythologiques. Mais à la différence des 2 formations pré-citées, Kronos n'a pas un son comparable à la poussière d'un sarcophage et n'est certainement pas dénué de la moindre finesse. Parlons plus particulièrement du premier aspect : la production. Les fans du dernier album de Vader peuvent allégrement se jeter sur cette galette pour la simple et bonne raison que The Hellenic Terror a été enregistré au Hertz Studio et ce juste après le passage du combo polonais. Et comme producteurs on retrouve ni plus ni moins que Wojtek et Slawek Wieslawski, responsable du son de tueur des écuries Decapitated, Dies Irae ou encore Trauma. Petit bémol personnel cependant, le son est absolument énorme je le concède mais un petit peu trop clinique à mon goût.

Cela n'empêche pas que le titan a sûrement dû se nourrir au muscle plus 4000 (les connaisseurs riront peut-être) car la musique du quintet s'est considérablement durcie. On y retrouve pas mal d'influences de la scène death US, Morbid Angel en tête surtout pour la pesanteur et la puissance des riffs. On pense également parfois à Behemoth (celui de maintenant, cela va de soit) pour le coté efficace des compositions. Et côté efficacité, Kronos a mis le paquet pour nous en mettre plein les oreilles. J'atteste d'ailleurs que les titres de The Hellenic Terror sont des véritables boucheries méthodiques en live, ne laissant que peu de repos à l'auditoire grâce à des breaks et des passages fait pour le headbanging savament dosés. Kronos est précis, n'en fait jamais trop et reste toujours juste. C'est comme ça que ça fait plus mal.

Mais Kronos ne laisse pas pour autant la finesse de coté, en nous offrant des solos absolument admirables. Toujours bien integrés, ils évoquent une formation allemande qui mange les morts mais le coté « bouclez la et laissez moi branler mon manche » (sans mauvais jeu de mot) en moins. Le temps d'une envolée et on fait repartir la machine de guerre de fort belle manière grâce à des accelerations imparables. Il y a d'ailleurs un niveau technique très respectable, la basse est parfois intelligement mise en avant et que dire du chant, si ce n'est qu'il est absolument monstrueux.

Tout ces ingrédients font que la musique de Kronos va au-delà que 38 minutes bêtes et méchantes de blast et guitare. Il y a d'autres choses derrière. On y retrouve une certain ambiance épique qui donnerait presque envie d'aller bousiller du cyclope avec un lance-pierres, mais aussi un aspect majestueux et imposant grâce à la puissance des compositions. Il est d'ailleurs difficile d'en privilégier une par rapport aux autres tant elles sont des véritables entités (chacunes d'elles est basée sur une créature de la mythologie) mais aussi d'une qualité constante. Le style est fluide et The Hellenic Terror ne requiert pas un doctorat en mathématique pour comprendre ce qui se passe (ce qui ne veut certainement pas dire que la musique est basique). Point de destructuration comme c'est la mode outre-antlantique, juste du bon death de spartiate, brûlant et bien composé.

Pour conclure, ce nouvel album signe le retour de Kronos sur les devants de la scène death française, mais pas seulement. Il y fait regner la terreur (pardon) car il faut avouer que, question brutal death français pur jus, il n'y avait plus rien eu à se mettre sous la dent depuis Imperial Sodomy. Kronos remet les pendules à l'heure et il est fort à parier qu'avec un album de cette trempe, la formation vosgienne fera parler d'elle hors de nos frontières. Et en étant vosgien moi-même, ça fait sacrément plaisir!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

cglaume citer
cglaume
04/01/2008 14:44
note: 7.5/10
Bon, de mon côté je vais clore le chapitre Kronos 2007 (bref je vais sortir leur dernier album de mon lecteur MP3 ...): l'album est bon, très carré, varié, avec des passages accrocheurs comme je les aime (Aaargh ce riff sur "Divine Vengeance (Petrifying Beauty, Part 1)", Miam ce passage épique - la question du Sphynx - sur "Suffocate The Ignorant" ...) ... mais au final j'y reviens beaucoup moins facilement que sur "Colossal Titan Strife". Le 2e album de Kronos avait vu 2 morceaux attérir dans ma liste des tubes metal imparables ("Aeternum Pharaos Curse" et "Colossal Titan Strife"Clin d'oeil ... Là, ce sera peut-être le cas pour "Divine Vengeance", je me tâte ...
Ander citer
Ander
16/05/2007 18:06
note: 8.5/10
La seule chanson que j'ai écouté ce de cet album m'a laissé de marbre...
Ant'oïn citer
Ant'oïn
16/05/2007 01:11
Putain en éffet ça défonce bien comme il faut, comme la dit Keyser c'est du Brutal intelligent ça se sent dans les compos et je trouve ça bien rafraichissant, vais m'acheter l'album pour sur Headbang
citer
Olive - FATAL guitariste
11/05/2007 00:55
C'est peut être un peu trop de dire que c'était le silence radio depuis 4 ans du côté de Kronos...
et puis le retour n'en est que plus barbare !
total support !!
von_yaourt citer
von_yaourt
06/05/2007 12:10
note: 9/10
Vraiment un excellent album des titans du death metal français.
Même si je trouve que Kronos perd un chouïa de sa personnalité dans la composition, qui se rapproche un peu plus de Hate et Behemoth, je dois concéder que cette impression est peut être plus dûe au son purement polonais qu'à un changement de composition.
Ici, on a un album de death metal comme j'aimerais en entendre plus souvent : ça va vite, ça ne ralentit quasiment pas, le jeu de batterie est dense et rapide, les solos de guitare sont toujours aussi magnifiques (vraiment, ils me trouent les sphincters de maîtrise).
Maîtrisé de bout en bout, cet album n'est pas ennuyeux une seule seconde. Seul vrai bémol, 38 minutes, je trouve ça court, surtout quand c'est aussi bon.
GUIMMORTAL citer
GUIMMORTAL
03/05/2007 12:20
note: 8/10
Bonne kro ! (nos!) arf arf !

Bon album made in Vosges...à la sauce finesse brutale !

Bravo
Niktareum citer
Niktareum
01/05/2007 01:25
note: 8.5/10
Bien hate de me l'acheter! Headbang
Kleim Antyne citer
Kleim Antyne
30/04/2007 21:30
Gros coup de coeur pour un gros album dont la place est réservée bien au chaud dans ma disco dès que je rentre en France... *soupir*
Yz citer
Yz
30/04/2007 20:25
note: 8.5/10
Très bonne kro, et je suis vraiment d'accord avec.

Kronos rules !


Et pour Mike je me permet d'ajouter que j'aime beaucoup ton jeu ! quel talent. Sourire
citer
mike (KRONOS)
30/04/2007 17:58
Merci bcp pour le soutien les amis !
C'est cool que vous ayez apprécié notre album !
Merci tout plein !

UP THE TITAN !!!
Alesya citer
Alesya
30/04/2007 16:44
L'album tourne souvent chez moi en ce moment. Les compos sont vraiment puissantes et passent très bien en live. En plus de cela un soin particulier a été apporté au concept de l'album : j'aime bien les paroles, bien écrites, qui explorent les grands mythes de la Grèce antique (Ulysse, Oedipe etc)

Scum a écrit : Kronos remet les pendules à l'heure et il est fort à parier qu'avec un album de cette trempe, la formation vosgienne fera parler d'elle hors de nos frontières.

J'espère bien!
Keyser citer
Keyser
30/04/2007 16:40
note: 8.5/10
Ouaip, très bon album, brutal mais "intelligent". Un des fleurons de la scène death française pour sûr et c'est avec grand plaisir que je vais les voir en 1ère partie de Devourment!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kronos
Brutal death metal
2007 - Xtreem Music
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (20)  8.5/10
Webzines : (14)  8.31/10

plus d'infos sur
Kronos
Kronos
Brutal Death - 1994 † 2017 - France
  

tracklist
01.   The Road of Salvation
02.   Bringers of Disorder
03.   ...Until the End of Time
04.   Suffocate the Ignorant
05.   A Huge Cataclysm
06.   Tricephalic Hellkeeper
07.   Divine Vengeance (Petrifying Beauty, Part 1)
08.   The Murderous Reflection (Petrifying Beauty, Part 2)
09.   Ouranian Cyclops
10.   Maze of Oblivion

Durée : 38'

line up
parution
2 Avril 2007

voir aussi
Kronos
Kronos
Arisen New Era

2015 - Unique Leader Records
  
Kronos
Kronos
Titan's Awakening

2001 - Warpath Records
  

Essayez aussi
Putrid Pile
Putrid Pile
Paraphiliac Perversions

2016 - Sevared Records
  
Dislocation
Dislocation
Inexorable Devastation

2005 - Pro-Pulse Records
  
Putrid Pile
Putrid Pile
House Of Dementia

2009 - Sevared Records
  
Saprogenic
Saprogenic
Expanding Toward Collapsed Lungs

2013 - Willowtip Records
  
Inimicality
Inimicality
Adaptation Of Neurovisceral Disturbance (Démo)

2010 - Autoproduction
  

Album de l'année
Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique