chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark Tranquillity - Fiction

Chronique

Dark Tranquillity Fiction
Après un Character s'étant avéré être pour moi l'album le moins excellent de la discographie de Dark Tranquillity, c'était avec la plus grande réserve que j'attendais Fiction. Cet album allait déterminer si le groupe arriverait à reprendre du poil de la bête ou s'enfoncer un peu plus dans la banalité à l'instar d'In Flames dont Come Clarity n'aura au final fait parler de lui qu'à sa sortie.

The ultimate rebellion : Be nothing to no one

Dark Tranquillity a toujours su créer une ambiance propre pour chacun de ses albums et n'y manquera pas une fois de plus. Pour vous donner une idée, si vous aviez en tête une atmosphère froide et futuriste pour Character, avec Fiction vous serez plongé dans son prolongement surnaturel et écrasant. La musique du groupe n'avait pas été aussi sombre depuis Projector. A la différence de la plupart de leurs albums jusqu'ici, l'ambiance est homogène tout en proposant des morceaux on ne peut plus variés. Sur Damage Done il était par exemple facile d'identifier un riff particulier qui aura des petits frères dans de nombreuses compositions du même album. Il est beaucoup plus dur de faire ce genre de rapprochement avec Fiction.

I gave up all for nothing, I tried my best and failed, There is a thousand million reasons, never to share again

Et non seulement il y a de la diversité, mais en plus il s'agit d'une excellente diversité. Lorsqu'un morceau comme «The New Build» (Character) me laissait assez indifférent, «Blind At Heart», qui lui aussi se veut rentre dedans, me fait languir mon prochain concert pour pouvoir headbanger de plaisir. Il n'y a pour moi qu'un seul raté : «Terminus (Where Death Is Most Alive)» car vraiment trop dans la mouvance death mélodique moderne avec ses riffs jumpisants. Les autres morceaux se disputent la palme de l'originalité et ressortirons au final tous du lot. Peu importe ce que vous préférez chez Dark Tranquillity, vous le retrouverez ici à l'exception des parties acoustiques.

L'apparition d'un chant clair et d'un chant féminin représentera une manœuvre commerciale pour certains, mais j'estime que le groupe a simplement voulu faire une sorte de retour aux sources. Si comme moi vous ne vous y attendiez pas lors de votre première écoute, vous avez probablement ressenti ce sentiment étrange vous donnant l'impression qu'on vous faisait un clin d'œil signifiant : «Tu n'y croyais plu, hein ?» Bien qu'il s'agisse de deux éléments anciens, force est de constater qu'ils sont différents d'avant : je me suis même demandé si c'était vraiment Mikael Stanne qui chantait sur «Misery's Crown». La voix féminine hypnotisante de «The Mundane And The Magic» surgit des ténèbres sans crier gare : rien à voir une fois de plus avec les vocaux féminins des débuts du groupe.

Whatever was missing is gone, I let my focus shift

Au niveau musical proprement parlé, les guitaristes nous régalent avec des mélodies dignes de la première époque du groupe («Inside The Particle Storm») mais aussi d'autre plus modernes comme celles en trémolo picking sur les cordes graves («Empty Me»), des riffs brutaux («Blind At Heart»), des soli frénétiques («Focus Shift»). Le son clair est souvent de mise : c'est un plaisir.

S'il est vrai qu'Haven est l'album sur lequel le clavier est le plus à sa place, Fiction nous donne l'agréable sentiment que celui-ci ne remplace jamais des mélodies de guitare et ajoute systématiquement un plus non négligeable. Il installera une ambiance sombre et mélancolique sur «Misery's Crown», donnera de la profondeur sur «Empty Me» et «The Lesser Faith» et de la légèreté sur «Focus Shift».

La batterie est quelque chose qui n'attire qu'assez rarement mon attention mais je n'aurais jamais cru imaginer des insectes géants et piétinants à l'écoute de ce seul instrument («The Lesser Faith»). Le chant de Mikael Stanne n'a pas changé (sauf sur «Misery's Crown») ce qui est plutôt une bonne chose puisqu'il est déjà très bon.

Inside the particle bliss, Where ages collide into nothingness

Oui, toutes les compositions ressortent du lot. Mais l'une d'entre elles encore plus que les autres : « Inside The Particle Storm» qui, pour la première fois depuis plusieurs années, a été entièrement composée par Niklas Sundin. Cela me fait repenser à une interview de ce dernier après la sortie de Character dans laquelle il disait vouloir faire quelque chose de plus expérimental pour le prochain album. Je regrette une certaine timidité dans cette démarche puisqu'au final le seul titre en accord avec cette ambition s'avère être une perle comme il n'y en avait peut être pas eu depuis Projector (1999).

Ce morceau symbolise exactement ce qu'est Dark Tranquillity pour moi : une musique sombre, ultra mélodique, posée, profonde, envoûtante et magnifique.
Dès les premières notes vous vous sentirez seul au monde, perdu dans une partie de cet univers embrumé. Vous aurez l'impression d'être sur le territoire de la mort personnifiée, vous ressentirez cette atmosphère écrasante, presque oppressante dans cet endroit abandonné et dévasté dans lequel vous ne savez pas si ce sont des turbines mourantes ou un vent magique et maudit que vous entendez au loin. Envoûté, vous vivrez au ralenti, le regard dans le vide, sur un sol poussiéreux et pourrissant, prisonnier d'un lieu dans lequel le temps semble s'être arrêté.

We leave now, nothing will follow, nothing at all

Cette diversité des compositions a pour résultat qu'elles sont pour la plupart très facilement assimilables et rend, je pense, cet album intemporel : je n'ai en effet pas assez de recul pour en juger avec certitude. Cependant, le fait de l'avoir écouté depuis presque trois mois maintenant me fait réaliser que le groupe semble avoir peur de prendre des risques.

En effet, si Fiction est un très bon album, il n'y a pas du tout un fossé entre lui et Damage Done comme on pouvait en constater dans la discographie du groupe jusqu'à cet album. En plus de cela, et depuis Character, on peut identifier deux nouvelles tendances pas totalement affirmées.

D'une part, une orientation vers un death mélodique moderne avec des morceaux comme « Sense Tied » (Character) ou « Terminus (Where Death Is Most Alive) » : à vrai dire si ce côté pouvait être abandonné je ne m'en porterais pas plus mal.

D'autre part une musique plus atmosphérique, profonde et calme : on peut l'apercevoir sur la fin de «Through Smudged Lenses» (Character), sur «Derivation TNB» qui est selon moi avec «Dry Run» la meilleure composition de l'époque Character ; et sur notre fameux «Inside The Particle Storm». Je me dis qu'il y a cinq ans (sortie de Damage Done), avec un même historique musical, Fiction aurait pu n'être composé que de morceaux dans ce genre et être un album révolutionnaire de plus dans une discographie qui en comportait déjà plusieurs. Mais pour je ne sais quelle raison, le groupe semble timide depuis Damage Done et au final Character fait figure de brouillon de Fiction qui n'est quant à lui qu'un excellent album.

Inside the particle storm, where clouds of napalm shimmers, with the promise of one final down

DOSSIERS LIES

Dark Tranquillity 2007
Dark Tranquillity 2007
Octobre 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

23 COMMENTAIRE(S)

heavymaster citer
heavymaster
09/02/2009 21:02
note: 7.5/10
de plus en plus décu par ce groupe
cet album contient trois chanson vraiment bonne pis ca s'arrete la
ias qua voir terminus ils ont simplifier leur musique qui a perdu son charme
en plus ils s'enferment d'en une routine depuis haven alors qu'ils innovaient avant
bref j'espére qu'ils changeront d'orientation musicale pour leur prochain album
citer
kreator
24/02/2008 00:39
Pourquoi ? Pourquoi ai-je perdu autant de temps a courrir après un album merveilleux alors que Fiction était là à m'attendre sagement ? Une merveille tout simplement DT est et restera unique..
Mysery's crown est pour moi la meilleure le chant clair de Michael est époustouflant..
$tatic citer
$tatic
11/06/2007 19:26
note: 10/10
Plus je l'écoute, plus je l'aime...
Une merveille... encore... Clin d'oeil
citer
Ant'oïn
04/06/2007 09:52
Et bien aprés des millions d'écoute (a peu prés) je reste sur ma note car ça fesais trés lomgtemp qu'un album entier me fasse un tel éffet, mon titre préférer reste Mysery Crown ou Empty me, pour moi toujours et encore l'un des meilleurs DT, je crois que la production y est pour beaucoup, c'est leur meilleurs il faut dire.
Dead citer
Dead
04/06/2007 09:04
note: 8/10
Après de nombreuses écoutes, je rejoins finalement krakrariass sur la note. Un très bon DT, mais tout de même moins passionnant que "Character" pour ma part.
krakrariass citer
krakrariass
28/05/2007 18:27
note: 8/10
Encore un T.Bon album de DT, peut etre encore plus fignolé et nerveux que ses prédecesseurs.

Mais au final, il m'aura fait moins d'effet que "Character".

Mon titre préféré : "The Lesser Faith"
Gothenburg citer
Gothenburg
24/05/2007 23:22
krakrariass a écrit : Moi je trouve qu'elle chante comme une ptite pétasse. Style Aliseh quoi... et chez DT ça colle pas trop. M'enfin bon....

Mais il en faut des pétasses...
krakrariass citer
krakrariass
24/05/2007 16:41
note: 8/10
Moi je trouve qu'elle chante comme une ptite pétasse. Style Aliseh quoi... et chez DT ça colle pas trop. M'enfin bon....
Ander citer
Ander
24/05/2007 13:24
Dead a écrit : Très bon album de DT, pas franchement original et pas meilleur que Character pour ma part. J'ai trouvé que le chant de Mikael n'avait plus la portée qu'il avait sur "Projector" donc je suis content qu'il n'en fasse pas trop. Sinon pour le titre final, j'avoue ne pas avoir été touché par le chant féminin, mais la chanson est très bonne

Sinon, je ne comprends pas trop l'engouement pour "Inside The Particle Storm" qui de mon point de vue, ne vaut carrément pas "Blind At Heart" (putain cette montée vers la refrain...), "Icipher" ou "Terminus" (j'aime bien ce titre moi). Et j'adore "The New Build" par ailleurs Sourire



C'est clair que le chant féminin de The Mundane & The Magic vaut pas celui du titre The Gallery. Sourire
Dead citer
Dead
24/05/2007 10:41
note: 8/10
Très bon album de DT, pas franchement original et pas meilleur que Character pour ma part. J'ai trouvé que le chant de Mikael n'avait plus la portée qu'il avait sur "Projector" donc je suis content qu'il n'en fasse pas trop. Sinon pour le titre final, j'avoue ne pas avoir été touché par le chant féminin, mais la chanson est très bonne

Sinon, je ne comprends pas trop l'engouement pour "Inside The Particle Storm" qui de mon point de vue, ne vaut carrément pas "Blind At Heart" (putain cette montée vers la refrain...), "Icipher" ou "Terminus" (j'aime bien ce titre moi). Et j'adore "The New Build" par ailleurs Sourire

Ander citer
Ander
23/05/2007 14:58
Pas emballé finalement, il aurai fallu plus de titres accrocheurs comme Terminus. ^^
Mikaël citer
Mikaël
16/05/2007 17:36
note: 9/10
Corrigé ^^
Xarion citer
Xarion
16/05/2007 17:18
Très bonne chronique à part une phrase assez boucherie niveau grammaire et conjugaison ^^ : "Au niveau musical proprement parlé, les guitaristes nous régalerons "

Sinon j'sais pas, moi j'aime pas Inside The Particle Storm et j'adore Terminus. Dois-je consulter d'urgence ? ^^
Ant'oïn citer
Ant'oïn
15/05/2007 08:07
note: 9/10
C'est marrant mais j'était certain qu'on me demanderait Moqueur En fait je trouve que le riff de base a des faux air de In Tears Bereaved, voila c'est vrai qu'a la premiere écoute j'ai tout de suite fait le raprochement, pour les influence de The Gallery on note le retour au partie "calme" avec de la guitare clean, aprés c'est vrai que j'avais pas percuté le coté "mind's I" et en éffet y'a beaucoup de raprochement, ça doit etre les retours du blast beat, bon et puis le reste comme d'habitude, mais bon par contre comme ça a était beaucoup dit, je trouve peu de point commun a Character, enfin franchement je voie cette album vraiment diférent dans le sens ou il représente parfaitement DT, on dirait en éffet un gros amalgame de leur album pour en faire quelque chose de vraiment unique !
Mikaël citer
Mikaël
15/05/2007 06:50
note: 9/10
Il faudra que tu me dises à quel(s) morceaux de Skydancer te fait penser Empty Me Moqueur
Ant'oïn citer
Ant'oïn
15/05/2007 06:10
note: 9/10
C'est marrant mais moi Inside The Particle Storm je la trouve juste monumental mais sans plus Moqueur

Non mais plus sérieusement je trouve pas qu'elle soit plus un tube que Empty me, Misery Crown ou Focus Shift, c'est juste un avis perso, mais putain je me l'écoute vraiment tout le temp et c'est le même éffet a chaque, j'ai vraiment trop hate du hellfest Sourire
lkea citer
lkea
14/05/2007 23:57
note: 9/10
Pareil que tout le monde , du grand DT, des tubes de bout en bout avec Inside The particle Storm qui rejoint Lethe, Insanity's Crescendo et consort dans le panthéon des chansons phares de ce groupe décidemment incroyable !
Chri$ citer
Chri$
14/05/2007 13:10
note: 9/10
déjà, un grand album une fois de plus c clair! ce groupe ne m'a encore jamais déçu (à part Damage Done en demi-teinte mais bon...)

varié et homogène à la fois, il fait appel à tous les éléments qui ont composés le style du groupe: chant clair de Stanne sur un titre, chant féminin sur un autre, clavier bien en avant ("Terminus" que j'adore personnellement), titres death / mélo classiques ("Focus Shift", peut etre celui que j'aime le moins car trop classique mais efficace malgré tout), et ce "Inside the Particule Storm" qui fait décidement l'unanimité tant ce titre est une merveille à écouter en boucle...

excellente chronique également, ça valait le coup d'attendre Clin d'oeil et un album pour mon bilan de 2007, quand feront-ils un seul faux pas?
Ant'oïn citer
Ant'oïn
14/05/2007 01:42
note: 9/10
Haaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!
La voila enfin, ça fait 3 mois que tu écoute l'album donc tu dois avoir plus de recul que moi c'est clair, je lui fou un 10/10 non pas sur un coup de tete mais ceci est bien justifié.

Déja ça fait bien 1 mois que je l'écoute absolument en boucle lol, donc je crois que j'ai bien assimilé l'album tout de même.

D'autre part la production qui est selon moi absolument PARFAITE, au début la caisse clair me fesais chier je trouvais qu'on l'entendais beaucoup trop, mais en fin de compte, c'est un élément determinant même de l'album, je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi sur la batterie que je trouve trés discrete mais qui change radicalement tout, le calage et les petites "feintes" au niveau technique sont vraiment un élément important (je pense a tout les ptits break). Ce que j'aime avec la batterie c'est sa discrétion indispensable ! (un truc dans le genre Moqueur)

Bon mis a part ça je le trouve parfait dans les compositions qui sont absolument magique et qui s'enchaine sans contrainte, il y'a cette putain d'ambiance trés trés Dark Tranquillity (évidement Moqueur), ce que je veut dire c'est que je trouve que l'album représente parfaitement le groupe depuis des années c'est une assimilation de tout leur style pratiqué, je trouve qu'on retrouve même des touches de Skydancer, (empty me)

Les solos sont absolument merveilleux celui de Focus Shift est partie pour devenir culte.
La ou DT gagne de nombreux point c'est sur le chant, Stanne n'a pas changé de voix certes, mais sa façon de chanter est encore plus engagé qu'avant je trouve, et il FAIT l'album, il procure a tout l'ensemble un coté energisant qui sort des entrailles sombres de la terre que veut mettre en avant cette album.
Les paroles sont comme d'habitude trés adaptées a la musique, le parfait exemple serais celles de Particle Storm par exemple.

Bon maintenant critique de la chro Moqueur
C'est une bonne chro franchement qui rend bien hommage a l'album bonne analyse et je suis tout a fait d'accord avec toi quasiment tout les points (m'enfin juste au passage peut etre qu'une track by track aurait était plus adapté peut etre)

J'ai quand même juste quelque chose que je voudrais signaler c'est que tu compares beaucoup a leur anciens album, et je trouve que ce n'est pas trés adapté, ok pour certaine comparaison, mais je trouve que vers la fin on se perd dans tes comparaisons et ça n'apporte pas grand chose dans le fond, je pense qu'être plus centré sur l'album aurait était plus juste.

Voila j'aurais pas fait mieux mais je suis qu'un méchant lecteur Moqueur

Super chro pour un SUPER MAGNIFIQUE SUBLIME album de l'un de mes groupe préférer, Dark Tranquillity Sourire
Gothenburg citer
Gothenburg
14/05/2007 00:58
Sinon, oui très bonne chanson "The Mundane And The Magic", j'aime beaucoup les chansons avec de tels duo, il y avait un bien joli UnDo Control! Perso le titre à voix de femmelle qui m'aura le plus marqué reste "Everlost (PartII)" du premier album de IF, mais bon ça tout le monde s'en tape n'est ce pas Gros sourire

Très bonne chro sinon dude!

Check my chro which follows pour avoir mon avis en profondeur http://www.u-zine.net/chronique.php?id=852
citer
Goth en burg
14/05/2007 00:49
J'te joue Blind At Heart quand tu veux m'kaël!
citer
nem
14/05/2007 00:07
excellentissime album, encore plus que d'habitude avec DT^^
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
13/05/2007 23:24
note: 6.5/10
Ta description du titre "Inside the Particle Storm" est on ne peut plus juste. Ce titre monstrueux est de loin le meilleur de l'album (les claviers rappelent SAMAEL, le break central c'est du MAIDEN en puissance). Par contre le reste j'ai moins accroché que d'habitude, même si ça reste parfaitement exécuté.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark Tranquillity
Death mélodique
2007 - Century Media Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (40)  8.1/10
Webzines : (35)  8.39/10

plus d'infos sur
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Death mélodique - 1991 - Suède
  

écoutez
vidéos
Focus Shift
Focus Shift
Dark Tranquillity

Extrait de "Fiction"
  

tracklist
01.   Nothing To No One
02.   The Lesser Faith
03.   Terminus (Where Death Is Most Alive)
04.   Blind At Heart
05.   Icipher
06.   Inside The Particle Storm
07.   Empty Me
08.   Misery's Crown
09.   Focus Shift
10.   The Mundane And The Magic

Durée : 46 minutes

line up
parution
23 Avril 2007

voir aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Haven

2000 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
The Mind's I

1996 - Osmose Productions
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Construct

2013 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Enter Suicidal Angels (EP)

1996 - Osmose Productions
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Lost To Apathy (EP)

2004 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Violence From Within
Violence From Within
Reminiscence

2009 - Autoproduction
  
Darkane
Darkane
Demonic Art

2008 - Massacre Records
  
Mors Principium Est
Mors Principium Est
...and Death Said Live

2012 - AFM Records
  
Vital Remains
Vital Remains
Dawn Of The Apocalypse

2000 - Osmose Productions
  
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave

2013 - Autoproduction
  

Album de l'année
Déception de l'année
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique
Cult Of Occult
Ruin (EP)
Lire la chronique
Skáphe
Skáphe³
Lire la chronique
Drastus
Venoms (Compil.)
Lire la chronique
Aussichtslos
Völlig aussichtslos
Lire la chronique
Biohazard
State Of The World Address
Lire la chronique
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)
Lire la chronique
Cirith Ungol
Forever Black
Lire la chronique
Aria
Armageddon
Lire la chronique
Vreid
Wild North West
Lire la chronique
Endseeker
Mount Carcass
Lire la chronique
Sulk
Tennis Elbow (EP)
Lire la chronique
Eclipsus
Yûrei
Lire la chronique
13th Moon
Putridarium (EP)
Lire la chronique
Angrrsth
Donikąd
Lire la chronique
Vaamatar
Evil Witching Black Metal (...
Lire la chronique
Obvurt
The Beginning (EP)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Invultation
Unconquerable Death
Lire la chronique
Crypts Of Despair
All Light Swallowed
Lire la chronique
Aria
Baptizing with Fire
Lire la chronique
Mork
Katedralen
Lire la chronique
Tsatthoggua
Hallelujah Messiah (Compil.)
Lire la chronique
King Diamond
Abigail
Lire la chronique