chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Diablo Swing Orchestra - The Butcher's Ballroom

Chronique

Diablo Swing Orchestra The Butcher's Ballroom
Il y a des périodes comme ça où nous tombent du ciel une série d'albums à la même thématique ou la même coloration musicale. En ce moment, c'est la « semaine du brassage des genres » entre les oreilles à bibi : après le brutal death électro de Whourkr, le melo-DaftPunk-death de At All Cost, et des incartades vers Unexpect et Mr Bungle, voilà-t'y pas que débarque sur ma platine le 1er bébé de Diablo Swing Orchestra.
J'avoue avoir été très vite bien disposé à l'égard du groupe. En effet, en plus de la promesse d'un mélange osé de metal et d'influences plus classiques et exotiques, D.S.O. (si vous me permettez le raccourci – à ne pas confondre avec DeathSpell Omega !) offre quand même une vitrine plus qu'alléchante: un nom croustillant mariant des univers a priori opposés, un titre d'album non moins délicieusement oxymoresque, une bio (allez la lire sur le mySpace du groupe) et une imagerie baroques fleurant bon le délire 2nd degré moyenâgeux … ça change et ça fait du bien ! Et pour une fois, cet emballage rutilant n'est pas qu'un cache-sexe doré masquant un pauvre organe atrophié et syphilitique.

Commençons les présentations par un raccourci qui pourrait presque faire du tord au groupe: sur « The Butcher's Ballroom », attendez-vous à un savant mélange de Nightwish, Mr Bungle et Apocalyptica. Maintenant ne quittez pas le navire pour autant: je suis le premier que ce résumé ne ferait pas déborder d'enthousiasme – à l'évocation près de Mr Bungle. J'avoue préférer quand ça bute, quand ça speede, ou qu'au moins ça fait taper du pied et remuer le popotin (bah quoi ?). Et bien chez D.S.O., malgré ce à quoi on pourrait s'attendre après un rapide coup d'œil, point d'excès atmosphérico-romantiques ni de molassonneries soporifiques. Non, ici ça délire la moitié du temps, ça rock'n'rollise encore plus souvent, et ça swingue quelque soit l'instrument mis en valeur. En plus, ces suédois ont écrit de véritables morceaux puissants et groovy, et pas de simples collages hétéroclites et sympas (oui, je sais, c'est un de mes chevaux de bataille … Et j'ai pas fini de vous faire ch*** avec ça).

Concrètement donc, que nous est-il proposé dans la salle de bal du boucher ? Un festival décadent où alternent metal-boogie aux accents jazzy («Balrog Boogie»), mélodies Depeche Modesques interprétées par Apocalyptica («Heroines»), chicano-metal soutenu par un orchestre de Mariachis («Poetic Pitbull Revolutions»), morceaux aux saveurs orientales («Gunpowder Chant» et «Infralove »), et au milieu de tout ça flûte traversière, effets électroniques discrets, piano, didgeridoo, clarinette, orgue de Charlie Oleg, trompette … le tout porté par un chant d'opéra qui rappelle celui de Tarja de Nightwish … Sauf que Annlouice sait – elle
1) se taper des délires (cf. le cristal qui se brise quand la miss part à donf' dans les aigus – dans «Balrog Boogie» - ou les effets déformant son chant sur «Wedding March for a Bullet»)
2) varier les genres pour s'aventurer sur des terrains plus softs ou plus rock
3) laisser la place à un chant masculin qui apporte un contre-point sympa.
Les guitares quant à elle apportent quasi systématiquement l'ossature rythmique des morceaux, dans un registre allant du heavy couillu au thrash saccadé.

J'ai lu certaines chroniques qui reprochent au groupe d'avoir mis en début d'album tous les bons morceaux pour revenir en deuxième mi-temps sur du Nightwish metal plus classique. Voilà bien le problème des chroniques écrites vite fait mal fait après 4 pauvres écoutes du bout de l'oreille ! S'il est vrai que les 4 premiers morceaux (en gros ceux proposés sur le mySpace du groupe) font un grand écart évident entre divers genres - et ont de par le fait une identité forte immédiatement perceptible -, le reste de l'album offre quant à lui 1) ce qui est selon moi l'essence même du groupe, avec des morceaux où ils se laissent aller à ce qu'ils sont réellement sans en faire trop, en toute liberté 2) certains des meilleurs morceaux de l'album, parmi lesquels «Wedding March for a Bullet» - putain de tube hyper puissant -, «Zodiac Virtues» - épique, varié et encore une fois puissant - et « Pink Noise Waltz» - génial fouillis entraînant.

«The Butcher's Ballroom» est la confiserie metal de l'année: point de chamallow molasson, pas de caramel qui colle aux tympans, non, un putain de cocktail multicolore de petites merveilles uniques en leur genre, chacune excellente, chacune différente de sa voisine. Et cette galette ne vise pas qu'un public de metalleux raffinés au spectre d'acceptation incluant des genres limitrophes au metal (Dead, si tu nous entends …), mais bien un large panel de poilus – qui ne doivent bien entendu pas être focalisés uniquement sur le necro-black ou l'infra-guttural goregrind. Rassasiez-vous des morceaux du mySpace du groupe, achetez l'album, et vous aussi, dans 2 ans, quand le groupe fera la couv' de Hard Rock Mag, riez au nez de vos potes qui découvriront le groupe en disant : «Tu parles, je les connais depuis l'époque où ils étaient sur Candlelight » ! Album de l'année (au côté du dernier At All Cost).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

21 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
29/04/2018 17:44
coreandcoupdate a écrit : MoM a écrit : Album qui m'a époustouflé quand je l'ai découvert en 2010, avec le suivant. Il m'a fallu 5 mois avant d'en être saoulé.

Je sais pas, c'est too much, et passée la surprise de la première fois, ça manque de consistance pour moi : tout est basé sur les pistes additionnelles, ça manque de riff structurant et d'une ossature rythmique solide. A la longue, je trouve que ça passe du coq à l'âne.
Mais ces 5 mois à leurs côtés furent bien bons Sourire


Tu as essayé les 2 suivants ?


Sans la touche Metal qu'il y avait au départ, j'ai vraiment moins accroché.
C'est un groupe avec lequel j'ai tout lâché.
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
29/04/2018 17:25
MoM a écrit : Album qui m'a époustouflé quand je l'ai découvert en 2010, avec le suivant. Il m'a fallu 5 mois avant d'en être saoulé.

Je sais pas, c'est too much, et passée la surprise de la première fois, ça manque de consistance pour moi : tout est basé sur les pistes additionnelles, ça manque de riff structurant et d'une ossature rythmique solide. A la longue, je trouve que ça passe du coq à l'âne.
Mais ces 5 mois à leurs côtés furent bien bons Sourire


Tu as essayé les 2 suivants ?
MoM citer
MoM
29/04/2018 15:32
Album qui m'a époustouflé quand je l'ai découvert en 2010, avec le suivant. Il m'a fallu 5 mois avant d'en être saoulé.

Je sais pas, c'est too much, et passée la surprise de la première fois, ça manque de consistance pour moi : tout est basé sur les pistes additionnelles, ça manque de riff structurant et d'une ossature rythmique solide. A la longue, je trouve que ça passe du coq à l'âne.
Mais ces 5 mois à leurs côtés furent bien bons Sourire
cglaume citer
cglaume
04/03/2008 07:32
note: 9.5/10
Pour info, découverte récente: il y a un ghost track AVANT le 1er morceau. Le début de la 1ere piste ne correspond pas avec le vrai début du CD !! Ah les maboules ! Sourire
cglaume citer
cglaume
16/10/2007 09:31
note: 9.5/10
Dead a écrit : Voilà je crois l'avoir enfin digéré et au final, un très bon premier album mais un peu lassant à la longue... Par contre, excepté le côté chant opéra, je trouve que ça n'a (absolument) rien à voir avec Nightwish.

Pareil que toi sans le côté lassitude ! Clin d'oeil
Dead citer
Dead
15/10/2007 23:40
note: 8/10
Voilà je crois l'avoir enfin digéré et au final, un très bon premier album mais un peu lassant à la longue... Par contre, excepté le côté chant opéra, je trouve que ça n'a (absolument) rien à voir avec Nightwish.
Ander citer
Ander
28/09/2007 10:29
Mouais, je m'attendais pas à ça. :s

Bon ça commence un peu à s'énerver, mais ça reste une sorte de Nightwish... C'est bien chanté, bien joué mais trop lyric "opéresque" pour moi.
Dead citer
Dead
25/09/2007 22:28
note: 8/10
La technique n'a jamais été un véritable gage de qualité je pense, sinon on pourrait enterrer tous les groupes de funeral doom Mr Green

Nan sans dec, ce qui compte, c'est le plaisir qu'on prend en écoutant et la technique, si elle n'est pas au service de la musique, ne sert à rien. Pour le cas de DSO, rien à foutre que ça ne soit pas technique : c'est original, ça "swing", c'est pas prise de tête et j'en demande pas plus Sourire
von_yaourt citer
von_yaourt
25/09/2007 21:41
cglaume a écrit : (A ce propos désolé mais la chro ne partira pas dans plein de considérations techniques pour zicos et ingénieurs du son: manque de bol je resterai sur des sujets plats et inintéressants comme le feeling, les émotions, le ressenti ... 'fin les trucs de gonzesses quoi !)

Pouah, les trucs de tapette ! Clin d'oeil

Non mais sincèrement, Unexpect c'est franchement un cran au dessus sur un plan strictement technique, et SOD c'est trop groovy pour moi. Le groove c'est pour les gays et les hardcoreux... ah mince, pléonasme, au temps pour moi.
cglaume citer
cglaume
25/09/2007 21:22
note: 9.5/10
von_yaourt a écrit : C'est marrant comme tous les trucs prétendument barrés et originaux paraissent fades une fois qu'on a goûté à Unexpect...

D'ailleurs, j'ai l'impression d'écouter du Unexpect plat, moins rapide, moins technique (DSO est d'ailleurs plutôt décevant de ce côté là) et moins délirant. Les chants ne sont pas très variés et n'alternent pas assez souvent. Tout ça est d'un classique...

Ah mais j'oubliais, Unexpect fait du metal, ça doit être pour ça que j'aime. Mr Green

Bon, je retourne écouter Mekong Delta moi.


J'ai prévu de faire la chro du dernier Unexpect avant la fin Octobre (si j'ai réussi à l'assimiler suffisamment bien d'ici là). Je partais ouvert sur le sujet, mais si tu l'aimes autant je vais me voir obliger de saquer le groupe parce que visant un public trop élitiste et "petit doigt en l'air" !!! Moqueur

(A ce propos désolé mais la chro ne partira pas dans plein de considérations techniques pour zicos et ingénieurs du son: manque de bol je resterai sur des sujets plats et inintéressants comme le feeling, les émotions, le ressenti ... 'fin les trucs de gonzesses quoi !)

... Comment ça je m'emballe ? Si on eut plus râler comme un vieux crouton alors ... Sourire
Dead citer
Dead
25/09/2007 20:55
note: 8/10
Ah ? Tu n'aimes pas ? On se refait pas, hein ? Moqueur
von_yaourt citer
von_yaourt
25/09/2007 20:39
C'est marrant comme tous les trucs prétendument barrés et originaux paraissent fades une fois qu'on a goûté à Unexpect...

D'ailleurs, j'ai l'impression d'écouter du Unexpect plat, moins rapide, moins technique (DSO est d'ailleurs plutôt décevant de ce côté là) et moins délirant. Les chants ne sont pas très variés et n'alternent pas assez souvent. Tout ça est d'un classique...

Ah mais j'oubliais, Unexpect fait du metal, ça doit être pour ça que j'aime. Mr Green

Bon, je retourne écouter Mekong Delta moi.
Dead citer
Dead
24/09/2007 21:45
note: 8/10
Chris a écrit : ....ça a l'air vraiment sympa sur les 3 écoutes je dois me "tapetiser" c'est pas possible Mr Green

Tout le monde sait que tu es allé au concert de Paradise Lost et que tu aimes ce groupe alors de toutes façons, ta réputation est grillée. Maintenant faut assumer Mr Green
lkea citer
lkea
24/09/2007 21:38
J'aime mais pas au point de payer 16 euros le cd :/

J'attendrais un an ^^
cglaume citer
cglaume
24/09/2007 21:00
note: 9.5/10
Chris a écrit : ...ça a l'air vraiment sympa sur les 3 écoutes je dois me "tapetiser" c'est pas possible Mr Green

Viens là mon Chrissounet que l'on t'introduise ... à ces nouveautés musicales ! Promis tu vas aimer ça ! Moqueur
Chri$ citer
Chri$
24/09/2007 20:26
...j'aime bien.... qu'est-ce qui m'arrive?....

Balrog Boogie ressemble furieusement à du Infinity ("Bad Devil"!!)... dans l'ensemble on dirait du Nightwish mixé avec du Infinity...ça a l'air vraiment sympa sur les 3 écoutes je dois me "tapetiser" c'est pas possible Mr Green
Mitch citer
Mitch
24/09/2007 18:48
J'avais écouté très vite fait avant d'envoyer le promo à cglaume et j'avais eu beaucoup du mal avec le chant... Faudrait que je persévère. Moqueur
Ander citer
Ander
24/09/2007 14:37
Faut que je jette une oreile sur ce groupe, ça peut me plaire Sourire
Ant'oïn citer
Ant'oïn
24/09/2007 14:17
Putain mais c'est GENIAL !!! qu'est ce que c'est que ce truc de psychopathe !!!
Ca c'est de la découverte du moment.
cglaume citer
cglaume
24/09/2007 13:47
note: 9.5/10
Il a plus que l'air, nom de Dieu: rarement vu un concentré aussi important de puissance, d'efficacité, de swing et d'innovation ... tout ça dans un premier album crévindiou !!!!!
Dead citer
Dead
24/09/2007 13:45
note: 8/10
Rah ça fait plus de 15 jours que je l'ai commandé et je l'attends toujours. C'est album a l'air d'être un véritable bijou...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Diablo Swing Orchestra
Musique inclassable et barrée
2007 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (8)  8.38/10
Webzines : (14)  7.87/10

plus d'infos sur
Diablo Swing Orchestra
Diablo Swing Orchestra
Disco swing country rock - 2003 - Suède
  

tracklist
Act I

01.   Balrog Boogie
02.   Heroines
03.   Poetic Pitbull Revolutions
04.   Rag Doll Physics
05.   D'Angelo
06.   Velvet Embracer

Act II

07.   Gunpowder Chant
08.   Infralove
09.   Wedding March For A Bullet
10.   Qualms Of Conscience
11.   Zodiac Virtues
12.   Porcelain Judas
13.   Pink Noise Waltz

Durée : 50 min.

line up
parution
31 Août 2007

voir aussi
Diablo Swing Orchestra
Diablo Swing Orchestra
Sing-Along Songs for the Damned and Delirious

2009 - Ascendance Records
  
Diablo Swing Orchestra
Diablo Swing Orchestra
Pacifisticuffs

2017 - Candlelight Records
  
Diablo Swing Orchestra
Diablo Swing Orchestra
Pandora's Piñata

2012 - Candlelight Records
  

Essayez aussi
Sebkha-Chott
Sebkha-Chott
Nagah-Mahdi
(Opuscrits En 48 Rouleaux)

2006 - Musea Records
  
Stolen Babies
Stolen Babies
Naught

2012 - No Comment Records
  
Pin-Up Went Down
Pin-Up Went Down
2 Unlimited

2008 - Ascendance Records
  
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Mr. Bungle

1991 - Warner Bros.
  
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Disco Volante

1995 - Warner Bros.
  

Surprise de l'année
Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique
Begräbnis
Izanaena
Lire la chronique
Igric
Svet svetlom stvorený
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Roughly Excised (Putrefindi...
Lire la chronique
Sépulcre pour la démo "Ascent Through Morbid Transcendence"
Lire l'interview
Dead Soul Alliance
Behind The Scenes
Lire la chronique
Venefixion
A Sigh From Below
Lire la chronique
Marduk
Dark Endless
Lire la chronique
L'Acéphale
L'Acéphale
Lire la chronique
Clandestine Blaze
Secrets of Laceration
Lire la chronique
Hooded Menace
The Tritonus Bell
Lire la chronique
Criminal
Sacrificio
Lire la chronique