chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ministry - The Last Sucker

Chronique

Ministry The Last Sucker
Difficile d'entamer la rédaction de cette chronique sans revenir sur la récente disparition de Paul Raven (victime d'une attaque cardiaque), un des papes de l'indus metal. Tour à tour guitariste et bassiste, l'homme a marqué de son empreinte une série de groupes mythiques comme DIE KRUPPS, GODFLESH, PRONG et KILLING JOKE (pour ne citer que les plus connus). Et MINISTRY donc, qui sort ici son dernier album studio, en attendant un ultime album de reprises. Un tableau de chasse impressionnant qui vaut bien qu'on lui rende hommage. A titre perso, j'ai particulièrement apprécié son talent sur l'album éponyme de KILLING JOKE, groupe génial auquel on pense souvent à l'écoute des 11 titres de ce "Last Sucker".

L'empreinte du groupe de Jaz Coleman est particulièrement présente sur le title track, dont le riff central semble tiré des sessions d'enregistrement de "Hosannas From the Basements of Hell". On s'attend presque à bouffer un unique riff 8 minutes durant (la trademark KILLING JOKE) avant que l'alien Jourgensen ne reprenne le dessus sur un refrain aussi violent que mélodique. Du pur MINISTRY. Comme le reste de l'album d'ailleurs, qui conclue en fanfare la trilogie anti W lancée en 2004 avec "Houses of the Mole". Aussi agressif que l'excellent "Rio Grande Blood" (et musicalement très proche, sorties rapprochées oblige), "The Last Sucker" fait la différence par sa construction. Là où "Rio Grande Blood" déboulait à 1000 à l'heure pour s'essouffler un peu sur la fin, "The Last Sucker" joue la montre en début de programme, ne sortant l'artillerie lourde qu'au 6ème morceau (No Glory). Un mid tempo catchy bien rentre dedans pour commencer (Let's Go, et ses solos endiablés), suivi d'une série de titres venimeux et corrosifs, distillant leur puissant venin au fil des écoutes. Rythmes martiaux, machines infernales en arrière plan sonore, refrains hurlés et scandés par l'inimitable Jourgensen : MINISTRY sonne toujours aussi sec, comme ce "Watch Yourself" au tempo de Terminator. La qualité va croissant avec "Life is Good" et ses samples arabisants, son groove dévastateur et ses leads lumineuses. Mais c'est l'effroyable "The Dick Song" qui emporte le bout de gras avec ses guitares pesantes, oppressantes, ses chœurs malsains et son rythme de pachyderme borné. Une tuerie absolue, comme ce break rock n' roll, quasi guilleret, situé à 3:30 : à peine plus de 10 secondes d'une jouissance absolue, largement suffisantes pour déclencher la pire des mosh parts dans n'importe quel pit digne de ce nom.

Vous avez encore en mémoire "Senor Peligro", redoutable morceau d'indus thrash qui empruntait autant à EXODUS qu'à CANNIBAL CORPSE ? et bien MINISTRY remet ça avec trois bombes similaires (No Glory, Death & Destruction, Roadhouse Blues). Du MINISTRY enragé qui avoine, lamine, pulvérise. La palme de la destruction de masse revient à "Roadhouse Blues" et son final sauvage à l'harmonica, un matraquage en règle dont le solo (d'enfer !) évoque un Kirk Hammett ressuscité (oui, celui de Kill'em All). Bref, ça charcle dur, nos oreilles saignent et l'album s'achèverait là dessus qu'on n'y trouverait rien à redire. Mais le père Jourgensen a gardé un dernier atout dans sa manche, ce bon vieux Burton C. Bell, venu pousser une gueulante sur les trois derniers morceaux. La cerise sur le gâteau ?
Oui et non. Si les vocaux abrasifs du vocaliste de FEAR FACTORY s'accordent très bien à l'univers de MINISTRY, les titres sur lesquels il s'illustre sont sans doute les plus faibles de "The Last Sucker", exception faîte du long et lancinant "End of Days Pt.2" (on le tient notre morceau de plus de 8 minutes !), qui boucle l'affaire de façon surprenante et originale. Au regard de la mort de Paul Raven et de l'arrêt programmé du groupe, l'impression d'assister à un cortège funèbre s'en trouve renforcée, même si la grande qualité des compositions donne à l'ensemble des allures d'enterrement en grandes pompes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Crom -Cruach
23/03/2012 18:47
Parfaitement d'accord avec toi The shining sur "The last sucker".
"Relapse" a l'avantage de pas avoir de baisse de régime tout en restant également très primaire. Le côté redondant (voir roboratif) est une des caractéristiques de Ministry peut-être un peu moins présente sur cet album. Etant un gros fan depuis plus de 20 piges, j'ai du mal à être objectif avec tonton Jourgensen. Ceci dit tonton a de beaux restes: selon lui le jaja et la beu conservent... Bon c'est discutable !
Momos citer
Momos
21/03/2012 18:54
note: 7/10
Le seul Ministry que j'ai, avec Twitch (qui n'a rien à voir).

Album sympa, mais pas fin du tout à l'image de la politique anti-Bush primaire (mais compréhensible) de tonton Jourgensen. Un peu redondant par moments aussi.

Quelques moments de bravoure (le trio Let's Go/Watch Yourself/Life is Good, Roadhouse Blues, Die in a Crash), d'autres poussifs (Death & Destruction, le final de End of Days 2), et certains vraiment chiants (The Dick Song, End of Days 1).
Invité citer
Crom-Cruach
20/03/2012 19:21
Okay je comprends mieux l'allusion... mais tu as oublié "The mind is a terrible thing to taste" qui met d'accord tout le monde peut-être ?
Pour moi Psalm 69 reste indétronable, peut-être une question de génération, vas savoir ...
gulo gulo citer
gulo gulo
20/03/2012 18:42
note: 3/10
les lecteurs de site de metal sont en général très friands de Houses of the Molé, RGB et Last Sucker ; les goths (tu vois, je me rends la politesse) comme moi de Psalm, Filth Pig et Spoon
Invité citer
Crom-Cruach
20/03/2012 18:38
Dark Side est tout à fait acceptable mais il manquait de niak pour moi. Le dernier posséde cette niak sans long morceau ambient/pénible.
La voix de Jourgensen me paraît moins trafiquée que d'habitude. Sinon c'est une grosse machine à riffs bourrine certes mais très jouissive. La reprise de SOD est juste parfaite et est un retour de politesse (SOD ayant repris deux titres de Ministry sur leur live at Budokan)
Et puis t'as quoi contre les Métalleux gulo gulo (arf! arf!)? Terme qui d'ailleurs ne me correspond que très vaguement.
Peace
gulo gulo citer
gulo gulo
19/03/2012 21:13
note: 3/10
va falloir en dire un peu plus pour espérer me piéger, surtout sur un site de métalleux (le meilleur album depuis Psalm est déjà sorti et il s'appelle Dark Side of the Spoon ; là, on parle)
Invité citer
Crom -Cruach
19/03/2012 20:35
Ai reçu "Relapse": c'est peut-être le meilleur depuis Psalm 69, n'en déplaise aux rochons !!
Invité citer
Crom -Cruach
10/12/2011 21:13
Pour moi le bassiste mythique du gang n'a jamais été Paul Raven mais Paul Barker !!!
Invité citer
Crom -Cruach
10/12/2011 21:02
Reformation d'un groupe mythique que j'écoute depuis la fin de mon adolescence (92 et Psalm 69 PUTAIN !!!!) et nouvel album en mars.
HELL YEAAAH !!!
langoustator citer
langoustator
27/01/2011 22:37
Décidemment Ministry à part Psalm69 j'ai du mal. Quelques titres passent bien (le premier, la reprise des Doors, et un autre au milieu qui m'a fait bougé la tête), mais le reste est moyen voire horrible (c'est quoi ce "Die In A Crash" horrible)
Ant1 citer
Ant1
16/07/2009 09:48
J'arrive décidément pas à fixer une note à cet album. Au moins 8, c'est sûr.

Autant, je l'adore, je le trouve mieux que Houses of the Molé, autant je le trouve plus inégal que Rio Grande Blood. Les chansons butent, pas de problème ! Mais certaines sont légèrement en deçà des autres (je pense à "Watch Yourself" et "Life is Good"Clin d'oeil.
Par contre, certaines sont clairement des tueries, Roadhouse Blues en tête !

Je m'abstiens de mettre une note pour le moment. Mais cet album reste très bon, une bien belle fin de carrière pour ce groupe que j'ai découvert sur le tard mais que j'ai eu la chance de voir au Bataclan l'année dernière.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
05/11/2007 16:43
note: 8.5/10
Krakou a écrit : Pour info, "Roadhouse Blues" est une reprise des Doors... Clin d'oeil

Ben j'aurai pas deviné ! merci pour la précision Krakou !
citer
Krakou
05/11/2007 13:49
Pour info, "Roadhouse Blues" est une reprise des Doors... Clin d'oeil
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
05/11/2007 07:29
note: 8.5/10
Ander a écrit : Je connais que Houses Of The Molé et j'aime pas trop, un peu trop répétitif...

Celui là est dans la même veine? Il vaut quoi par rapport à HOTM?


Bien meilleur, bien plus varié aussi. Pour te donner un ordre d'idée, je mettrai 7.5 à Houses of the Mole, surtout pour le 1er morceau (No W) qui est fantastique.
Ander citer
Ander
03/11/2007 22:00
Je connais que Houses Of The Molé et j'aime pas trop, un peu trop répétitif...

Celui là est dans la même veine? Il vaut quoi par rapport à HOTM?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ministry
Metal indus
2007 - 13th Planet Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (7)  6.79/10
Webzines : (33)  7.72/10

plus d'infos sur
Ministry
Ministry
Metal indus - 1981 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Let's Go
02.  Watch Yourself
03.  Life is Good
04.  The Dick Song
05.  The Last Sucker
06.  No Glory
07.  Death & Destruction
08.  Roadhouse Blues
09.  Die in a Crash
10.  End of Days (Pt.1)
11.  End of Days (Pt.2)
12.  Watch Yourself (Remix)
13.  The Last Sucker (Remix)

Durée : 68:09

line up
parution
18 Septembre 2007

voir aussi
Ministry
Ministry
Houses Of The Molé

2004 - Sanctuary Records
  
Ministry
Ministry
Relapse

2012 - AFM Records
  

Essayez aussi
KMFDM
KMFDM
Hau Ruck

2005 - Metropolis Records
  
Antoine Barde / Pierre Jauniaux / Patrice Verry
Antoine Barde / Pierre Jauniaux / Patrice Verry
Rammstein : Les Crasheurs de Feu (Livre)

2006 - Camion Blanc
  
Red Harvest
Red Harvest
The Red Line Archives (Compil.)

2008 - Indie Recordings
  
Rammstein
Rammstein
Rammstein : Paris (DVD)

2017 - Vertigo
  
Rammstein
Rammstein
Mutter

2001 - Universal Music
  

Hate
Rugia
Lire la chronique
Bryan Eckermann
Plague Bringers
Lire la chronique
Angel Witch
Angel of Light
Lire la chronique
The Ruins Of Beverast
The Thule Grimoires
Lire la chronique
The Body / Big Brave
Leaving None but Small Bird...
Lire la chronique
Dream Theater
A View From The Top Of The ...
Lire la chronique
BLACK METAL : Les 100 groupes les plus influents des origines à nos jours !?
Lire le podcast
À Terre
Notre Ciel Noir (EP)
Lire la chronique
Worm
Foreverglade
Lire la chronique
Destinity
In Continuum
Lire la chronique
Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique
Begräbnis
Izanaena
Lire la chronique