chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Helloween - Gambling With The Devil

Chronique

Helloween Gambling With The Devil
A peine digérée la suite un peu foireuse des lointains "Keepers of the Seven Keys" et la sortie d'un live digne de ce nom (il manquait une floppée de classiques au "High Live" de 1996), HELLOWEEN remet le couvert en cet automne princier, qui voit se succéder les sorties metal de grande qualité. Vu le caractère irréprochable de leurs dernières prestations, les allemands auraient disparu du circuit pendant 3 ans qu'on n'aurait rien trouvé à redire. Mais fort d'un line up stable depuis "Rabbit Don't Come Easy", les citrouilles sont en confiance et enchaînent les prestations de haut niveau comme à la grande époque. Si on pouvait craindre une baisse de régime de la bande à Weikath, ce n'est pas avec ce très bon "Gambling With the Devil" que les maîtres du speed metal vont décevoir leurs supporters.

Ce 12ème album est même leur réalisation la plus énergique depuis "Better Than Raw" en 1998. J'en veux pour preuve "Kill it", titre speed/thrash d'une violence hallucinante (pour HELLOWEEN s'entend) ou Andi Deris se prend pour le metal god en personne ! un riff principal percutant, des screams dignes de JUDAS PRIEST, des guitares ultra rapides pour achever l'auditeur sur un refrain martial dominé par des claviers destructeurs, et un Deris fou furieux qui en remet une couche en martelant des "Kill it" à n'en plus finir ; thrash metal style, comme ce break mid tempo qu'on croirait extrait du "Forward March" d'EXODUS. Une morceau d'anthologie qui annonce la couleur : là où "Keeper 3" était composé de titres longs à géométrie rythmique variable, "Gambling With the Devil" roule à tombeau ouvert, comme Nicolas Cage chez Scorsese. De facture plus classique, "The Saints" persiste dans l'excès de vitesse, à grand renfort de roulements et de cavalcades de twin guitars, comme un "Born on Judgement Day" ou un "All Over the Nations". Une course poursuite de 7 minutes qui en paraît 4 tellement HELLOWEEN excelle dans le genre. Même la ballade de service, la faiblarde "As Long as I Fall", ne parvient pas à casser le rythme d'un album presque entièrement tourné vers l'offensive. "Paint a New World" et ses leads infernales ? le genre de morceau qui vous donne envie d'aller acheter le pain torse bombé, cape frémissante et poing en avant, le tout avec un large sourire. Tout comme ce "Final Fortune" enchanteur (sûrement le meilleur extrait de "Gambling") au refrain absolument irrésistible. Session air guitar obligatoire sur le solo, un pur bijou groovy, catchy à souhait !

Il faut attendre la piste 8 et l'accrocheuse "Fallen to Pieces" pour que HELLOWEEN ralentisse un tant soit peu la cadence. En bons entertainers, les allemands n'ont pas oublié d'ajouter à leur programme long (l'album dure près d'une heure) un de ces morceaux fun qui ont fait leur réputation : forcément en décalage avec le reste des compos, "Can Do it" est le pendant direct de "Get it up" sur l'album précédent. Dommage qu'il n'atteigne pas le niveau d'un "Do you Feel Good", le refrain sautillant tombant ici un peu à plat. On trouve aussi en fin de parcours un quasi remake de "We Damn the Night" (The Dark Ride, 2000), "Dreambound", solo malmsteenien compris. "Heaven Tells no Lies" et son refrain impeccable se charge de conclure cette chevauchée fantastique sur une note plus que positive, confirmant la main mise d'HELLOWEEN sur un genre que les allemands n'ont pas seulement contribué à façonner : plus vivants et inspirés que jamais, ces gars là SONT le speed metal !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
07/09/2008 13:41
note: 8/10
Jotun a écrit : vraiment bon cet album!

Alors n'hésite pas à le noter pour faire remonter sa pitoyable moyenne !
Jotun citer
Jotun
07/09/2008 13:23
vraiment bon cet album!
Jotun citer
Jotun
15/11/2007 18:53
je l'ai commandé avec le dernier gamma ray, et le coffret de singles de la période 85/92 (avec kiske), j'ai commencé a écouter du metal avec ce groupe en 90, donc faut bien faire le fan jusqu'au bout même si les deux précédents albums m'ont fait ni chaud ni froid Sourire

j'attends de le recevoir, mais ça donne envie les chros que j'ai lu!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Helloween
Speed metal
2007 - SPV
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  6.81/10
Webzines : (34)  8/10

plus d'infos sur
Helloween
Helloween
Speed metal - 1984 - Allemagne
  

vidéos
As Long as I Fall
As Long as I Fall
Helloween

Extrait de "Gambling With The Devil"
  

tracklist
01.   Crack The Riddle  (00:57)
02.   Kill It  (04:13)
03.   The Saints  (07:06)
04.   As Long As I Fall  (03:41)
05.   Paint A New World  (04:27)
06.   Final Fortune  (04:46)
07.   The Bells Of The 7 Hells  (05:22)
08.   Fallen To Pieces  (05:52)
09.   I.M.E.  (03:46)
10.   Can Do It  (04:30)
11.   Dreambound  (05:57)
12.   Heaven Tells No Lies  (06:56)

Durée : 57:30

line up
parution
29 Octobre 2007

voir aussi
Helloween
Helloween
Keeper Of The Seven Keys : The Legacy

2005 - SPV
  
Helloween
Helloween
Rabbit Don't Come Easy

2003 - Nuclear Blast Records
  
Helloween
Helloween
Keepers of the Seven Keys part II

1988 - RCA Records
  
Helloween
Helloween
Walls of Jericho

1985 - Noise Records
  
Helloween
Helloween
Straight Out Of Hell

2013 - Sony Music
  

Essayez aussi
Ranger
Ranger
Shock Skull (EP)

2014 - Ektro Records
  
Megadeth
Megadeth
Killing Is My Business...
(and Business Is Good!)

1985 - Combat Records
  
Ranger
Ranger
Speed & Violence

2016 - Spinefarm Records
  
Iron Angel
Iron Angel
Hellbound

2018 - Mighty Music
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique