chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
117 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark The Suns - In Darkness Comes Beauty

Chronique

Dark The Suns In Darkness Comes Beauty
Premier album pour DARK THE SUNS, combo venu de Finlande, 1er pays exportateur de mélancolie via metal express. Après le heavy au feeling plus ou moins "blue" des récents SONATA ARCTICA et AGONIZER, on jurerait les contrées nordiques gagnées par la morosité si ce n'était le fringuant majeur tendu par IMPALED NAZARENE avec "Manifest" (encore que Von Yaourt me contredira sûrement sur ce point). Dans une veine plus romantique, DARK THE SUNS annonce la couleur : "melodic metal with beautiful piano melodies and dark vocals". On ne saurait mieux dire, même si j'aurais rajouté une ligne de présentation supplémentaire : "and we really like DARK TRANQUILLITY's Haven"!

Car il ne se passe pas un morceau sans qu'on pense au cinquième opus des suédois, dont on retrouve ici de nombreuses composantes ; une rythmique à dominante slow/mid tempo, un chant caverneux plus dark que franchement death et des leads sobres et mélodiques qui rappellent immanquablement l'association Henriksson/Sundin (en moins technique), y compris dans les riffs. La comparaison vaut également pour les claviers, encore que Juha Kokkonen laisse de côté les bidouillages électro de Martin Brandström pour une approche plus classique. Pour le reste, piano comme nappes, la similarité est souvent frappante comme sur les réussis "Black Sun", "Alone" et "Away". Bien sûr, l'ensemble est nettement moins agressif que du DARK TRANQUILLITY apaisé, que ce soit au niveau du chant (plutôt en retrait) ou des guitares, qui partagent équitablement l'espace sonore avec les mélodies de piano, véritable clé de voûte du métal gothique de DARK THE SUNS.

Bien produit et parfaitement interprêté, "In Darkness Comes Beauty" a le défaut typique de nombreux premiers cris, à savoir une certaine linéarité. Bien qu'accrocheurs, les 10 morceaux qui le composent sont trop souvent bâtis sur le même canevas (des titres courts et catchy à fort potentiel émotionnel) et il manque à l'ensemble un petit électrochoc rythmique, un brin de prise de risque pour que DARK THE SUNS puisse étendre l'ombre de son métal gothique au delà du cercle des amateurs, lesquels trouveront ici un album efficace et respectueux des codes du genre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark The Suns
Metal gothique
2007 - Firebox Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (25)  6.72/10

plus d'infos sur
Dark The Suns
Dark The Suns
Metal gothique - 2005 † 2013 - Finlande
  

tracklist
01.  Reflections
02.  The Sleeping Beauty
03.  Black Sun
04.  Alone
05.  A Darkness to Drown in
06.  Angel Soul
07.  Drama for Gods
08.  Ghost Bridges
09.  Like Angels and Demons
10.  Away

Durée : 40 min.

line up
parution
30 Novembre 2007

Essayez plutôt
On Thorns I Lay
On Thorns I Lay
Eternal Silence

2015 - Sleaszy Rider Records
  
Moonlight
Moonlight
Floe

2000 - Metal Mind Productions
  
Tristania
Tristania
Illumination

2007 - Steamhammer Records (SPV)
  
Moonspell
Moonspell
Darkness And Hope

2001 - Century Media Records
  
Octavia Sperati
Octavia Sperati
Grace Submerged

2007 - Candlelight Records
  

Sulphur Aeon
The Scythe of Cosmic Chaos
Lire la chronique
Strigoii
The Oldest of Blood
Lire la chronique
Hwwauoch
Hwwauoch
Lire la chronique
Deicide
Overtures Of Blasphemy
Lire la chronique
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Dirge
Lost Empyrean
Lire la chronique
Hats Barn
S.h.e.o.L (EP)
Lire la chronique
Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique