chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
71 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Unmoored - Kingdoms Of Greed

Chronique

Unmoored Kingdoms Of Greed
La sortie tardive de leur premier opus Cimmerian n'empêchera pas les Suédois d'Unmoored de commencer à travailler sur son successeur. Un changement majeur apparaîtra dans la line-up du groupe puisque le batteur originel, véritable frein dans l'évolution d'Unmoored (très ancré dans le old school basique), sera remplacé par la brute Jocke Pettersson (Regurgigate, Retaliation, ex-Dawn, ex-Thy Primordial…). Fini aussi le manque de professionnalisme (en chute libre) de Tomas Skogsberg (Sunlight Studio), direction le fameux studio Abyss chez Tommy Tägtgren. Toujours signé chez le singapourien Pulverised Records (qui n'édite plus à ce jour les albums d'Unmoored), le groupe peut désormais repartir sur de bonnes bases et enfin dévoiler pleinement ses capacités musicales grâce à ce deuxième album Kingdoms Of Greed.

Méconnaissable, tel serait l'adjectif qui pourrait le mieux qualifier l'Unmoored du nouveau millénaire. Le death ‘n' roll hybride et insipide dominant laisse dorénavant place à une sorte de black/death progressif et mélodique melting-pot des plus délectables, aspects que l'on pouvait déjà entre-apercevoir timidement sur Cimmerian. Couplé à une musique sans chichi et à une production écrasante de puissance, Kingdoms Of Greed devrait certainement rappeler par moment le death mélodique inclassable d'Hypocrisy comme le démontre l'introduction « Feral Blaze » (au son moderne et aux hurlements criards de Christian identiques). Les quelques ressemblances notables laisseront heureusement place au style bien personnel du nouvel Unmoored. C'est bien simple, ce groupe a le don de composer des titres regroupant toutes les qualités du metal extrême mélodique : planant/entêtant/défoulant (oui çà fait P.E.D…). La bande propose des titres fignolés aux petits oignons, aux structures alambiquées (la scission inattendue de « Self-Invoked » résume parfaitement ce sentiment), aux riffs recherchés piochant un peu partout (black, death, thrash, heavy, rock…) et aux quelques expérimentations (ce violon ou ce sample sur « Milestone ») : qui a dit Edge Of Sanity ?

Au centre, le grand rouquin chauve Christian Ävelstam. Il vaut mieux d'ailleurs oublier ses performances à la L-G Petrov sur Cimmerian, le bonhomme hurle maintenant à tout va (dominante black metal) et propose ses quelques modulations bien connues des adeptes (mais moins bluffantes qu'à l'heure d'aujourd'hui). Pour ne pas blesser les auditeurs mâles réfractaires au chant clair, Christian n'ira le poser que sur l'ultra-accrocheuse et imparable « Tellurian Crown » ainsi que sur deux titres réservés uniquement à ces escapades. A écouter les cheveux dans le vent, difficile de ne pas tomber sous le charme de « Final State Part II (Last Entry) » (le titre habituel d'Unmoored) ou de la magnifique « In The Dark Midst Of Winter » (ah ce violon et ces guitares acoustiques : frissons garantis) : d'une beauté incommensurable ! La première partie de Kingdoms Of Greed marque une musique rentre-dedans (miam ces blasts de Jocke !) qui fait relativement contraste avec le reste beaucoup plus subtil et recherché. Indefinite Soul-Extension corrigera le tir en mixant parfaitement ces deux types de titre.

Unmoored s'est enfin révélé et débute avec brio par ce rafraîchissant Kingdoms Of Greed. Son successeur Indefinite Soul-Extension, sorte de Kingdoms Of Greed amélioré, confirmera le talent époustouflant de Christian et sa bande. Encore bien trop méconnu, Unmoored n'a pas à mon sens le succès tant mérité : amateurs ou aficionados de metal extrême mélodique et progressive typée scandinave, vous savez désormais quoi faire.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Unmoored
Black/Death mélodique et progressif
2000 - Pulverised Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  8.25/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Unmoored
Unmoored
Death Metal complexe et progressif - 1993 - Suède
  

tracklist
01.   Feral Blaze
02.   Tellurian Crown
03.   Self-Invoked
04.   Torchbearer
05.   Final State Part II (Last Entry)
06.   Thrown off the Scent
07.   Milestone
08.   In the Dark Midst of Winter

line up
voir aussi
Unmoored
Unmoored
Indefinite Soul-Extension

2003 - Code666
  
Unmoored
Unmoored
Cimmerian

1999 - Pulverised Records
  

Essayez aussi
The Funeral Pyre
The Funeral Pyre
Wounds

2008 - Prosthetic Records
  
Sarcasm
Sarcasm
Within The Sphere Of Ethereal Minds

2017 - Dark Descent Records
  
Unanimated
Unanimated
Ancient God Of Evil

1995 - No Fashion Records
  
Swordmaster
Swordmaster
Postmortem Tales

1997 - Osmose Productions
  
Withered Beauty
Withered Beauty
Withered Beauty

1998 - Nuclear Blast Records
  

Baise ma Hache
F.E.R.T
Lire la chronique
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique