chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
119 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Pin-Up Went Down - 2 Unlimited

Chronique

Pin-Up Went Down 2 Unlimited
"No no limits, we'll reach for the sky
No valley too deep, no mountain too high …
"

Yeah les kidz, vous êtes bien sur Fun Radio, la FM qui kiff' trop grave la vibe de ta mère! On va maintenant se mettre « Ride on Time », ze grosse tuerie de Black Box, featuring P…

Euh … Ah merde vous êtes là? Vous auriez pu frapper avant d'entrer quand même! Eh bien – gloups –, tel que vous me voyez, n'écoutant que mon devoir de chroniqueur intrépide et plein d'abnégation, j'étais en train d'enquêter sur le pourquoi du comment du titre du premier album de Pin-UP Went Down, « 2 Unlimited ». D'où une petite remise à niveau en matière de house / dance music du début des années 90. Bah quoi?

Bon, il semblerait que j'ai fait fausse route. En effet, « 2 Unlimited », dans le cas des pin-ups dingos dont il est aujourd'hui question, c'est plutôt sensé signifier qu'on a affaire à deux artistes qui ne fixent aucune frontière raisonnable à leur délire.
Et c'est rien de le dire.
M'enfin revenons un peu sur la genèse de ce nouvel OVNI de la scène metal hexagonal. Pin-Up Went Down (que l'on pourrait traduire aussi bien par « Il est arrivé un truc pas cool à la Pin-up » que par « Tu vois la nana là-bas? Et bah elle fait des trucs avec sa bouche, j'te raconte même pas ! ») est un hydre bicéphale fondé y a pas plus tard que y a pas longtemps, par un ex-Wormfood / Carnival In Coal et une ex-Penumbra/Nowonmai … Le résultat? Un gros craquage de slip pour le père Cyril!! Le résumé le plus court et le moins inexact de la musique de ces 2 olibrius serait de parler d'un mariage réussi des Stolen Babies (ils sont sur le même label, label abritant aussi Unexpect) et de Carnival in Coal.

Bon, essayons maintenant de rassembler nos esprits afin de sortir quelque chose de cohérent de cette chro. Tout d'abord, rappel lourdingue et évident: j'ai complètement craqué sur ce groupe, qui est pour moi la meilleure chose sois arrivée musicalement en ce début d'année 2008. En effet, comment ne pas adhérer à ce si merveilleux bric-à-brac musical hétéroclite, incroyablement accrocheur, parfaitement cohérent et superbe de bout en bout, hein, comment? Et comment réussir à vous décrire ce truc, ‘di Diou? Tiens, je vais vous balancer la liste des micro-descriptions que j'ai accolées à chacun des morceaux lors de l'écoute préparatoire à cette chronique. Accrochez-vous à vos chaussettes, ça part dans tous les sens:

- intro trompeuse, théâtrale et enfantine
- Über hit Aqua / Moonspell death
- Hit Carnival in Coalesque
- Chouette exercice de style
- Gwen Stefani pussy power
- Génial Goth-Death/Rock retouché par Evanescence
- Madonna's Electro Rock + growl
- Olivia Ruiz's Dance Death atmosphérique
- Camille's human beat box
- Bonne Softerie Evanescence-esque
- Tuerie thrash/death à chant féminin tèj'
- lugubre comptine dépouillée avec Björk
- Death/doom écrasant et suicidaire

C'est n'importe quoi hein ? Même la liste mensuelle des courses de Chris au sex-shop du coin est plus cohérente! Mais faites-moi confiance bordel, c'est purement génial. « Esthete Piggie », qui rassemble le meilleur de Moonspell époque « Wolfheart » et de Aqua, est déjà le tube metal de l'été. « Nearly Dead Bat Make-up » est funky en diable. « Get Ready To Sweep » vous touche en plein Coeur (Rhââ Lovely les superbes lignes de chant d' Asphodel sur ce merveilleux flux et reflux de piano !!). Argh, l'épisode Dance Floor / Indus de « Only Some Shitty Chemical Stuff ». Et putain la mandale qu'on se prend sur l'énorme « Be My Idol Then My Fall » qui balance une charge de rhinocéros sous EPO ! On a aussi de l'accordéon, des chœurs gospélisant à la Georges Michael (si si, ceux qui connaissent l'album « Faith » devraient resituer), de l'électro/rock à la Madonna période « Music », du Human Beat Box version Camille (« Ta douleur ») … Tout ça en restant bien sûr dans la sphère metal.

Et tout ce merveilleux foutoir - qui n'est que la bordélique partie émergée d'un immense travail de composition -, fait le plus merveilleux des écrins pour le diamant aux multiples facettes qu'est le chant d'Asphodel. La miss pose des lignes de chant qui sont tour à tour du niveau de Björk, Annlouice de Diablo Swing Orchestra, Amy Lee d'Evanescence, Killy Minogue, Kate Bush, Gwen Stephani, Dominique des Stolen Babies, … Et vas-y qu'elle balance des petits délires, des pétages de câble, des passages sentant bon le vieux gramophone poussiéreux, des sucreries à la Olivia Ruiz.

Que dire d'autre? A moins d'être complètement daltonien des oreilles, ou frigide des tympans, dur de ne pas glisser avec volupté dans le délire entraînant de ces deux barjots. Achetez ce sacré bon sang d'excellent album !!! Tiens, même moi qui aie reçu le CD promo gratos je vais le racheter, c'est vous dire ! Allez, plus vite que ça !! Je ne voudrais pas avoir votre ignorance musicale sur la conscience …

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
29/08/2015 14:06
note: 9/10
Le suivant est un beau morceau également Clin d'oeil
Elrick citer
Elrick
29/08/2015 12:59
note: 9/10
Patchwork inspiré, servi par de remarquables explorateurs de la dimension musicale metal!
Saikicekon citer
Saikicekon
22/04/2009 00:42
note: 7/10
Vous pouvez aussi essayer Costa Gravos.
Nord Pas-de-Calais rules. Nothing else.
:-)
http://www.myspace.com/costagravos
Barak citer
Barak
24/08/2008 19:52
note: 8/10
Bijou! Grooooooovy, entrainant, timbré, totalement ce que j'aime!
bigmat0z citer
bigmat0z
10/03/2008 23:36
note: 9/10
Be obscene !! Be be aggressive !
cglaume citer
cglaume
10/03/2008 23:10
note: 9/10
Ajout de MP3s !! Allez donc m'écouter ce petit bijou qu'est "Nearly Dead Bat Make-up"
cglaume citer
cglaume
10/03/2008 17:47
note: 9/10
Yz a écrit : J'aime bien les extraits MySpace.


SAR.


Je veux mon neveu !
D'ailleurs je rajouterai les MP3s directement sur la chro dès que je serai chez moi et que j'aurai accès à myspace!
Yz citer
Yz
10/03/2008 17:45
J'aime bien les extraits MySpace.


SAR.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pin-Up Went Down
Musique inclassable et barrée
2008 - Ascendance Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (10)  8.3/10
Webzines : (16)  7.95/10

plus d'infos sur
Pin-Up Went Down
Pin-Up Went Down
Musique inclassable et barrée - 2006 - France
  

tracklist
01.   Intrusion
02.   Esthete Piggie
03.   Nearly dead bat make-up
04.   Cadavre exquis
05.   Pussy Worship
06.   Get Ready To Sweep
07.   Yo-Yo Yes then No
08.   Only Some Shitty Chemical Stuff
09.   Human beat box deluxe
10.   Feat. Me/ Feat.Us
11.   Be My Idol Then My Fall
12.   SERIE Z I
13.   SERIE Z II

Durée : 42:19

line up
parution
15 Avril 2008

Essayez aussi
Unexpect
Unexpect
In A Flesh Aquarium

2006 - The End Records
  
Sebkha-Chott
Sebkha-Chott
De La Persistance ...
(... de la Mythologie Chottienne en ??? Vélos)

2009 - Musea Records
  
Akphaezya
Akphaezya
Anthology II

2008 - Ascendance Records
  
Diablo Swing Orchestra
Diablo Swing Orchestra
Pandora's Piñata

2012 - Candlelight Records
  
Vladimir Bozar 'n' Ze Sheraf Orkestär
Vladimir Bozar 'n' Ze Sheraf Orkestär
Universal Sprache

2008 - Imago Production
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique