chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
177 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Zwegh - Kid's Favourite

Chronique

Zwegh Kid's Favourite
C'est empaqueté avec le très bon "Uranus" de Ilkhah que j'ai reçu ce "Kid's favourite" des suisses de Zwegh (oui, je sais, je sais: moi aussi dans ma cambrousse natale, zguègue ça voulait dire bite. Non mais vous pourriez arrêtez cinq minutes de tout ramener tout le temps aux pipi-caca-popoteries, hein, à vos âges, quand même !!). Pourquoi Zwegh avec Ilkhah me demanderez-vous (oui bah vous auriez pu me le demander si vous aviez été un tant soit peu curieux ... ) ? Non, pas parce que Zweguil-Kââ ça fait un super jeu de mot en tadjik, mais bien parce que Raphaël Ortis, bassiste sur l'île Khah est également maître à penser es-Zwegh.

Le premier contact avec "Kid's favourite" est son emballage très "pop art paie ton vert et rose bien kitch ": conçu comme un mix entre une pub de mauvais goût et l'emballage d'un médicament contenant viande de porc, endomorphine, caféine, térébenthine, colorants et graisse (si si, c'est bien précisé dans la liste des ingrédients au dos !), on est tout de suite averti sur le contenu qu'on imagine peu commun et bien décalé. Le reste de l'univers de ce groupe un peu barjot est à l'avenant, le thème décliné sur ce court album étant, pour vous faire une idée du truc, une vente d'objets aussi improbables qu'inutiles dans un pseudo télé-achat délirant. La formule c'est ainsi une chanson = un article et le boniment associé. En thème de fond – vous le voyez sans doute venir –, le groupe se fend d'une critique de la société de consommation moderne - oui et alors? Vous auriez voulu une Nième mise en musique des rites d'invocation des hordes d'infra-démons du 11e cercle vous?

Mais bon, il y a quand même de la musique autour, et il serait peut être temps de s'y intéresser. Quid donc de l'identité musicale zweghesque? Et bien on évolue ici dans des sphères bien barrées, au sein d'un metal moins extrême que ce que peut pratiquer Ilkhah. La musique est plus foncièrement Metal-Rock, parsemée de craquages bruitistes, de groove où la basse est reine, de funk-rock à la old Red Hot Chili Pepper, de hard rapé à la Clawfinger, et de tout plein de touches plus ou moins décalées placées sous le haut patronage de Mike Patton (oui, encore et toujours lui ... m'enfin il y a bien pire comme référence! ). Le groupe vend sa came (puisqu'il s'agit bien ici de boniment et de société de consommation …) comme une musique allant du "rock expérimental bruitiste et rugueux au hip hop clinique [instaurant] un état de tension et d'inconfort constant" ... Assez bien vu pour une fois, même si la mise en avant de l'aspect "rap" est disproportionnée, les quelques concessions à ce style rappelant plutôt la diction de Anthony Kiedis des Red Hot (sur « Poo N Pee » ou « My Space No Simulation »), ou plus encore de Zak de Clawfinger (« Which Side »). J'avoue que le côté « création d'un état de tension » est plutôt bien réussi, que ce soit à travers la sombre et lourde ambiance de western fêlé de « Which Side » ou à travers l'hypnotique et lancinant « Half ton ». Par contre l'instauration d'un « état d'inconfort constant » est par moment un peu trop réussi, la fin de « Poo n Pee » étant par exemple assez pénible (vas-y que je fasse dans le désaxé et dans le bruitiste rampant, ), tout comme le solo dissonant sous weed qu'on trouve un peu long sur la fin de « My space no simulation ».

Quoiqu'il en soit on ne pourra que saluer une initiative aussi personnelle, pleine de petites pépites comme le rock oriental Pattonien bien groovy de « Cock Moriss », ou le début über funky de « My space no simulation ». Les amateurs de musique où la basse fait figure de locomotive, où l'ouverture d'esprit est à l'honneur, et où l'identité est forte ne pourront pas faire fausse route avec ce « Kid's Favourite ». Laissez-vous tenter par ce CD, la maison s'engageant à vous rembourser une fois et demi le prix d'achat si vous n'étiez pas entièrement satisfait, et exceptionnellement pour vous, comme vous me semblez sympathique ma petite dame, je rajouterai même pas un, pas deux, pas trois mais bien quatre savons parfumés au lilas en guise de cadeau de bienvenue, ainsi que ce fantastique dénoyauteur de cerise qui fera de vous la reine du clafoutis. Allez allez, tout le stock doit partir Messieurs-dames !!!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
13/05/2024 14:46
Sakrifiss a écrit : Aujourd'hui Trhashocore propose cette chronique en "remember" de 2007...
Ah oui, ça rappelle les Red Hot, et un peu l'approche de System of a Down...
Allez, ça m'a aidé à parfaire mes connaissance. Mais ça va deux minutes hein, rahahhaha.


Z’êtes pas très nawakophile cher ami Sourire
Sakrifiss citer
Sakrifiss
12/05/2024 13:03
Aujourd'hui Trhashocore propose cette chronique en "remember" de 2007...
Ah oui, ça rappelle les Red Hot, et un peu l'approche de System of a Down...
Allez, ça m'a aidé à parfaire mes connaissance. Mais ça va deux minutes hein, rahahhaha.
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
28/03/2008 22:32
My God cette pochette....

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zwegh
Metal rock barré
2007 - Putos Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Zwegh
Zwegh
Metal rock barré - Suisse
  

tracklist
01.   Cock Moriss
02.   Poo n pee
03.   Egg
04.   My Space No Simulation
05.   Which Side
06.   Half Ton

Durée : 27:32

parution
12 Mai 2007

Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Maudits
Précipice
Lire la chronique
Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique