chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
84 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Origin - Antithesis

Chronique

Origin Antithesis
L'album le plus attendu de l'année pour les gros bourrins de Thrashocore (c'est-à-dire à peu de choses près 96% de ses chroniqueurs et lecteurs confondus) est enfin arrivé. J'ai beau avoir trois balles fichées dans le bras, des bouts de verres plantés un peu partout et une jambe cassée, je suis heureux d'avoir réussi à subtiliser la chronique de ce nouveau Origin au nez et à la barbe de mes camarades chroniqueurs, car même leurs violentes représailles à base de défenestration et de tir sur cible (« si tu vises l'opercule comment veux-tu que je… » dit la voix du lapin jaune toujours prompt à la boutade) n'auront pas freiné mon enthousiasme. Comme vous le savez sûrement déjà, ce nouveau Origin enterre sans sourcilier tout ce qui s'est fait en matière de brutal death technique jusqu'à présent.

Là où Decrepit Birth était passé de ce que les américains qualifient de « blasting death » à un death metal beaucoup plus mélodique tout en restant technique et brutal, Origin qui est l'archétype du « blasting death » est resté fidèle à son style qui n'a évidemment pas évolué d'un iota. En effet, pourquoi changer une recette qui a fait ses preuves ? Origin reste assurément l'un des groupes les plus brutaux et technique de la planète, et s'il fallait trouver quelque chose de nouveau sur Antithesis, il faudrait aller chercher du côté du line-up… et encore ! Car suite à Echoes Of Decimation, Clint Appelhanz et James King sont aller voir du côté de Unmerciful, laissant respectivement Jeremy Turner (un des membres fondateurs du groupe) et John Longstreth (qui entre temps a joué avec Dim Mak et Angelcorpse) revenir. Le line-up du groupe est aujourd'hui exactement le même que celui qui a servi à enregistrer Informis Infinitas Inhumanitas il y a déjà six ans !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le retour des brutes du Kansas va faire du bruit, dans tous les sens du terme ! Encore plus qu'avant, Origin joue la carte de la brutalité, et propose un death metal extrêmement dense au tempo qui ne faiblit jamais. Les vitesses atteintes sont exceptionnelles non pas en soi mais par le fait qu'il n'y a aucun temps mort dans sept des neufs morceaux qui composent ce Antithesis (« Void » n'étant qu'un interlude atmosphérique). Jugez plutôt : hormis les passages mid-tempo (oui, vous avez bien lu) des morceaux « Ubiquitous » et « Antithesis », aucun passage n'est en dessous du 240, la plupart des riffs tournant entre 250 et 260, avec des pointes à 270, 280, voire même au-delà. Métronome en main et écoutes attentives à l'appui, de savants calculs à base de moyenne pondérée et d'algorithmes compliqués (bon en fait je l'ai fait à la louche) m'ont permis de savoir que le tempo moyen de cet album est de 240 et que Longstreth frappe environ 25000 fois sa double grosse caisse en un peu plus de 41 minutes.
Et parlons-en de la performance des musiciens, car elle est juste exceptionnelle. Entre Longstreth qui a un jeu à la fois varié, fluide et massif, Turner et (surtout) Ryan qui placent des lignes de sweep à une vitesse hallucinante et Flores qui place toujours autant de lignes de tapping avec sa basse, il y a de quoi halluciner. Et l'on hallucine encore plus quand on sait que tout cela est joué à une vitesse incroyable, et que tous sauf Longstreth se chargent de faire les voix ! Il ne faudrait d'ailleurs pas oublier celui qui est ni plus ni moins que le meilleur vocaliste du death metal, à savoir James Lee avec son coffre qui a encore plus de contenance que le Bagage (Terry Pratchett inside) et ses placements vocaux toujours aussi parfaits. Vous l'aurez compris, Antithesis ne se contente pas d'être techniquement irréprochable, il envoie aussi tous les critères de technicité connus sur orbite.
Je vois venir les éternels rabats joie à plusieurs kilomètres : oui la technicité ne fait pas tout, même dans le brutal death technique. Mais Origin ne se contente pas d'une démonstration stérile : chaque ligne de sweep, chaque tapping, chaque gravity blast ne fait que mettre en valeur l'extrême brutalité et le génie des compositions du groupe. Dans un genre similaire, Brain Drill en met beaucoup plus partout, au risque de se perdre en chemin, alors que Origin file droit et ravage tout sur son passage. Antithesis est la démonstration ultime que « technicité » rime aussi avec « vélocité », « brutalité », « riffs accrocheurs », et « chef d'œuvre ».

Certains préfèreront peut être Echoes of Decimation à Antithesis, et c'est compréhensible. Il faut dire que là où Echoes Of Decimation était très aéré et lisible, Antithesis se fait beaucoup plus dense, plus sombre, et se rapproche plus de Informis Infinitas Inhumanitas. La faute est imputable à deux choses.
Tout d'abord, John Longstreth a un jeu beaucoup moins discipliné que celui de James King et en met vraiment partout là où King se « contentait » de faire des successions de roulements et gravity blasts en matraquant sa grosse caisse. D'aucuns préfèreront donc le jeu de batterie sur Echoes Of Decimation, et je ne suis moi-même pas loin d'être de ceux là.
Mais la chose qui différencie vraiment les deux opus, c'est tout simplement la production. Sur Antithesis en effet, la production est assez peu espacée, très compacte, et participe à l'effet bulldozer que l'on ressent tout au long de l'album. Est-elle plus mauvaise pour autant ? Je ne le pense pas car elle se dévoile réellement à haut volume, à tel point que l'on peut bien plus facilement percevoir les lignes de basses de Flores sur cet album que sur Echoes Of Decimation.

En définitive, ce nouvel album d'Origin a vraiment très peu de défauts, il jouit d'une durée respectable (42 minutes) contrairement à Echoes Of Decimation et ses ridicules 26 minutes, et comporte certains des meilleurs titres du groupe avec « The Aftermath », « Wrath Of Vishnu », « Finite », « The Beyond Within », et le très surprenant « Antithesis » de plus de neuf minutes que je vous laisse le soin de découvrir.
Le seul problème, c'est que tous les morceaux que je viens de citer ont été écrits par Paul Ryan, et sont ceux qui à mon humble avis sortent vraiment du lot, les autres restant tout de même excellents. Alors sans vouloir dénigrer un seul instant le travail déjà exceptionnel de Jeremy Turner, je me dis que Antithesis aurait pu être tout aussi immédiatement accrocheur que Echoes Of Decimation si Ryan avait participé à la composition de tous les morceaux.
Mais bon, on ne va bouder notre plaisir, car si Antithesis est moins immédiat que son prédécesseur direct, il est à la fois plus profond, plus complexe, jouit d'une meilleure durée de vie, et est à mon humble avis un meilleur album. Si j'ajoute à ça une couverture et un livret magnifiques, je ne vois vraiment pas comment vous pourriez ne pas courir l'acheter, à moins d'être allergique au genre. La preuve est faite : quand on réunit les meilleurs musiciens du death metal américain, on obtient bien l'un des albums les plus hallucinants que le nouveau continent nous ait donné d'entendre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

50 COMMENTAIRE(S)

Mera citer
Mera
09/10/2017 13:04
note: 9/10
6/5 pour toutes les chansons composées par Ryan, 3/5 pour les autres, le compte y est Mr Green Un peu dommage du coup mais tout de même, quelle claque ça avait été cet album à sa sortie... Headbang
thib54 citer
thib54
12/04/2016 18:53
note: 2/10
Quelle horreur ce truc ! Je n'y arrive vraiment pas, trop chargé... Pourtant j'écoute du brutal death, mais je trouve ça vraiment mauvais ! Bizarre tout ce battage autour de cet album...
Batu citer
Batu
10/04/2016 15:35
note: 5.5/10
Je ne peux tout simplement pas, je n'y arrive pas avec ce groupe, avec ce disque, au même titre que 'Incurso' de SoP. Et ça me fait clairement chier. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant, mais le déblocage n'a pas lieu, ce cd ne me procure décidément aucune émotion (et oui, j'écoute du brutal death) et me gonfle la tête.
Skkorp citer
Skkorp
31/05/2013 00:41
note: 10/10
Pur chef d'œuvre.
D'une violence inouïe, souvent à la base des mélodies, ce que cet album perd en complexité par rapport à " Incurso de Spawn of possession", il le gagne en efficacité.
Des titre comme "Wath Of Vishnu " et la fin d'Antithesis (5''20) sont à mes yeux du pur moment de bonheur
von_yaourt citer
von_yaourt
03/05/2011 19:44
note: 9.5/10
La phrase en question est tout à fait vraie mais non je ne l'avais pas écrite puisque je n'ai pas retouché le corps du texte depuis sa parution. Clin d'oeil
Invité citer
Seb`.
03/05/2011 19:31
Je viens de relire la chronique et un doute s'installe : Y'avait pas un moment où tu disais : "La fin d'Antithesis découragera tous les guitaristes débutants", quelque chose dans le genre ? Ou alors, j'avais rêvé..
Surt citer
Surt
08/06/2010 10:20
note: 10/10
Rien à dire de plus.... album culte !
Cyco citer
Cyco
05/02/2009 21:14
note: 10/10
J'avais lâché le death depuis "quelques" temps, mais là... la baffe, c'est puissant, pas de temps mort, phénoménal, m**** je bave.. ( +1 )
crocoscar citer
crocoscar
07/12/2008 13:41
note: 10/10
Que c'est bon ! Du brutal death rouleau compresseur ultra technique, d'une perfection inégalée *bave*
Satyr42 citer
Satyr42
18/10/2008 12:33
note: 10/10
Nom de dieu !!! Cet album est pour moi l'un des tout meilleurs albums qu'il m'a été donné d'écouter dans toute ma vie !! Tous les morceaux sont excellents...certains plus "faciles d'accès" que les autres et c'est ce qui fait la force de cet album à mon avis.
LostSon citer
LostSon
23/09/2008 21:16
note: 9/10
Une bombe tout simplement et dans mon top 5 des disques de l'année tous styles : la chronique frappe assez juste qui plus est concernant les titres, certains plus facilement assimilables que d'autres.
Mais ce n'est à mon avis pas une mauvaise chose dans le cas présent; d'un titre à un autre; tu passes d'un tube dont les passages sont mémorables et restent gravés en mémoire, à un titre beaucoup moins facile à cerner, plus alambiqué, mais qui s'apprécie toujours plus au fil des écoutes (A croire que le tracklisting a vraiment été pensée tel quel).
En gros, à chaque écoute, on apprécie toujours différemment la chose, et les titres les plus difficiles d'accès trouvent alors parfaitement leurs places sur ce disque.
En tout cas un vrai monument de brutal death moderne.
citer
Seb'
06/08/2008 20:08
Putaing d'album..
Ant'oïn citer
Ant'oïn
19/06/2008 00:07
note: 8.5/10
Ce sont en effet de bon titre mais qui je pense n'ont pas le meme impact qu'un finite ou putain ce Beyond Within...

On vois clairement la difference de composition de Turner qui est plus a orientation Brutal Death classique je trouve, alors que les morceaux de Ryan ont une vrai personnalite je trouve, faut dire que les parties sweep sont pas juste de la demonstration c'est vraiment bien reflechis et colle parfaitement au morceaux.
Ander citer
Ander
18/06/2008 23:56
note: 8.5/10
Raah arrêtes Ubiquitous et Algorithm sont énormes! Hail Headbang Moi c'est plutôt la chanson éponyme et Consuming Misery (le moins bon titre de l'album) que j'aime moins...

"Il faut dire que là où Echoes Of Decimation était très aéré et lisible, Antithesis se fait beaucoup plus dense (...)"

Oula pas d'accord du tout sur ce point, c'est le contraire pour moi, notamment grâce au chant moins présent et la présence de solis ou de passages plus aérés comme sur Ubiquitous ou Antithesis. oO
Ant'oïn citer
Ant'oïn
18/06/2008 23:41
note: 8.5/10
Apres de tres nombreuses ecoute intensive (et ca continue), faut quand meme remarquer que l'on fait tres vite la selection des morceaux, quand je le fou dans mes oreilles je n'ecoute maintenant casiment plus que :

Aftermath
Wrath Of Vishnu
Finite
The beyond Within (tain le meilleurs de l'album...)
Antithesis

Le reste ne fait pas tache mais les compos de Turner ne sont plus dans la meme veine, la meme atmosphere je trouve, cela dit The Apalling defonce bien. Pour moi ce sera un bon 8.5 Sourire
Tim citer
Tim
19/05/2008 14:27
note: 10/10
Arf, ce riff à 4'10 sur Anthitesis me demonte toujours autant la gueule ! Du grand art ! Un vrai bijou d'orfevre !
Ant'oïn citer
Ant'oïn
19/05/2008 08:23
note: 8.5/10
http://www.metalinjection.net/tv/view/681/origin---the-aftermath-live



De rien Sourire

Bon sinon voila ca fait 3semaine que j'ai l'album et que je me branle tout les soirs (et les jours) dessus jusqu'au sang, qu'est ce que vous voulez que je vous dises d'autre...
brutalpogo citer
brutalpogo
12/05/2008 13:58
note: 10/10
c que du bon brutal death il est exellent
citer
Seb'
12/05/2008 13:46
Bon. J'ai envie de vous parler de mon titre favoris.
"The Beyond Within."
Même s'ils sont tous mes favoris, bèh, c'mon favoris quand même.

Alors déjà.
Pour moi ce titre et à décomposer un 2 parties.
La première et la 2e. (Aha. Un brin d'humour ne fait jamais de mal.) Mais je vais décrire la 2e.
Donc, 1e de 0:00 à 1:23.
Et la 2e de 1:23 à la fin.
La 2e partie est excellente ! Mais putaing, E X C E L L E N T E quoi.
Ca commence avec ces riffs rapides que j'apprécie tout particulièrement :$, de la double entre deux.
Et là, ça part. Blast à 200 à l'heure avec des coups sur les toms (Sisi, tendez l'oreille) par ci par là, (tout en blastant), puis on reprend le riff et on le supperpose à un PUTAING de blast.
Puis viens ma Seconde partie de la 2e partie favorite.
2:23. ON DIRAIT UNE EXPLOSOTION !
Petite pause et on repart encore plus rapide et brutal avec un riff plus grave et encore plus excitant, avec du blast, puis une grosse partie bieng lourde avec de la double et des toms ET ça repart en blast *_* (Quand ça rattaque, on croirait vraiment une explosotion, sisi ! :x )
C'est vraiment un titre hors pair.

(Non, ne croyez pas que mon vocabulaire s'arrête à Blast, riff. ): )
Scum citer
Scum
10/05/2008 15:21
Keyser a écrit : von_yaourt a écrit : Ander a écrit : Decrepit Birth est techniquement encore plus impressionant si on compare les grosses sorties death de cette année.

Proposition fausse ! Decrepit Birth est juste bien plus démonstratif (et pourtant Origin l'est déjà bien), mais ce n'est pas parce qu'il y a plus de leads que c'est plus technique, ou alors Arsis serait le groupe le plus technique du monde !
On est d'accord sur le fait que le Decrepit Birth est déjà techniquement irréprochable, mais je peux t'assurer que jouer du Origin c'est encore plus compliqué, ne serait que pour l'endurance que cela nécessite.

Sinon, tu te rends compte qu'avec 8,5 tu es la deuxième plus mauvais note attribuée à ce disque ici ? Mr Green


Attends que je mette la mienne, 7.5 ou 8/10 Mr Green

Sincèrement c'est un très bon album, techniquement impressionnant, très intense tout ça ok mais pas vraiment mémorable pour moi. Plein de bons titres mais bcp de passages qui restent stériles, sans réelle accroche. Et la voix criarde m'ennuie un peu. Cette année, il y a bien mieux en death pour moi, désolé (ou pas) Clin d'oeil

Putain.

Desfois Keyser, je te comprends pas Confus
citer
Seb'
08/05/2008 19:06
Ah, oui merci !
J'aurais jamais pensé à ça.
Quelle maitrise ö
'pas un moisi le mec (:
(C'est Origin quoi. //Selapète)
von_yaourt citer
von_yaourt
08/05/2008 13:38
note: 9.5/10
Seb' a écrit : Ou "l'espèce de solo" (Désolé je ne connais pas les termes en gratte), on va dire du "tapping" ? (Corrigez moi si j'ai faux.) sur la fin de "The Aftermath", mais ça m'a scotché O_O
J'pourrai citer tout l'album comme ça..


C'est que l'on appelle du sweeping (sweep pour faire plus court). Un mouvement de balayage de cordes (comme son nom l'indique) extrêmement difficile à maîtriser, et que Paul Ryan maîtrise comme personne. Clin d'oeil
citer
Seb'
08/05/2008 10:32
"Proposition fausse ! Decrepit Birth est juste bien plus démonstratif (et pourtant Origin l'est déjà bien), mais ce n'est pas parce qu'il y a plus de leads que c'est plus technique, ou alors Arsis serait le groupe le plus technique du monde !"

(Tout à fait d'accord !)
citer
Seb'
08/05/2008 10:30
Ah non ):
Je suis pour l'avis que Decrepit est plus démonstratif, mais pas plus technique.
Origin, pour moi, c'est l'un des "THE MONSTRE" de la technique, de l'endurance et de la rapidité. (Et de la brutalité, celà va de soit. (Huhu.)
Alors oui, l'endurance chez Origin c'est ce qui est le plus impressionant (John.. MAIS QUEL MONSTRE (Oui je me répète désolé, mais je l'aime ce mec.)
Rien que la chanson "Algorithm" PFIOUW mais ce que tu prends dans ta gueule ö
C'est énorme.
Ou "l'espèce de solo" (Désolé je ne connais pas les termes en gratte), on va dire du "tapping" ? (Corrigez moi si j'ai faux.) sur la fin de "The Aftermath", mais ça m'a scotché O_O
J'pourrai citer tout l'album comme ça..

Antithésis, est irréprochable.
Yz citer
Yz
07/05/2008 22:38
note: 9.5/10
Pareil... Déçu
John citer
John
07/05/2008 22:37
note: 9.5/10
Azy Keyser, tu me déçois. Déçu
Keyser citer
Keyser
07/05/2008 22:32
note: 8/10
von_yaourt a écrit : Ander a écrit : Decrepit Birth est techniquement encore plus impressionant si on compare les grosses sorties death de cette année.

Proposition fausse ! Decrepit Birth est juste bien plus démonstratif (et pourtant Origin l'est déjà bien), mais ce n'est pas parce qu'il y a plus de leads que c'est plus technique, ou alors Arsis serait le groupe le plus technique du monde !
On est d'accord sur le fait que le Decrepit Birth est déjà techniquement irréprochable, mais je peux t'assurer que jouer du Origin c'est encore plus compliqué, ne serait que pour l'endurance que cela nécessite.

Sinon, tu te rends compte qu'avec 8,5 tu es la deuxième plus mauvais note attribuée à ce disque ici ? Mr Green


Attends que je mette la mienne, 7.5 ou 8/10 Mr Green

Sincèrement c'est un très bon album, techniquement impressionnant, très intense tout ça ok mais pas vraiment mémorable pour moi. Plein de bons titres mais bcp de passages qui restent stériles, sans réelle accroche. Et la voix criarde m'ennuie un peu. Cette année, il y a bien mieux en death pour moi, désolé (ou pas) Clin d'oeil
Ander citer
Ander
07/05/2008 22:00
note: 8.5/10
L'endurance compte oui (j'avais pas vraiment penser à ça) mais les morceaux de Decrepit Birth demande sûrement un plus gros effort de mémorisations à cause des structures plus changantes et de la profusion de solos!

D'ailleurs à propos d'endurance, HS Meshuggah arrive même pas à jouer le morceau Bleed en entier... Moqueurleure: FIN DU HS

Pour Arsis je connais pas assez pour émettre un jugement donc ma gueule:x
von_yaourt citer
von_yaourt
07/05/2008 21:06
note: 9.5/10
Ander a écrit : Decrepit Birth est techniquement encore plus impressionant si on compare les grosses sorties death de cette année.

Proposition fausse ! Decrepit Birth est juste bien plus démonstratif (et pourtant Origin l'est déjà bien), mais ce n'est pas parce qu'il y a plus de leads que c'est plus technique, ou alors Arsis serait le groupe le plus technique du monde !
On est d'accord sur le fait que le Decrepit Birth est déjà techniquement irréprochable, mais je peux t'assurer que jouer du Origin c'est encore plus compliqué, ne serait que pour l'endurance que cela nécessite.

Sinon, tu te rends compte qu'avec 8,5 tu es la deuxième plus mauvais note attribuée à ce disque ici ? Mr Green
Ander citer
Ander
07/05/2008 19:17
note: 8.5/10
Vraiment pas mal cet album, je me suis pas pris une grosse claque comme vous tous (Informis Infinitas Inhumanitas est vraiment plus intense je trouve), Decrepit Birth est techniquement encore plus impressionant si on compare les grosses sorties death de cette année.

Il est quelque peu dommagable aussi d'avoir 4 gars qui chantent et d'en dicerner finalement que deux: celui de James Lee et Paul Ryan. Les 2 autres font peut-être que des backing vocals pour renforcer la violence de certains passages, je sais pas...

Une excellente galette néanmoins, bien plus aéré, mélodique et varié que III.

Silenced-Self a écrit : J'ai toujours eu du mal avec ce groupe ce n'est pas nouveau. Je trouve leur musique stérile; et la production n'aide pas bien au contraire.
En le réécoutant tout à l'heure je me sentais mal: c'est viscéral je n'aime vraiment pas.


Elle est très bonne la prod'! What the fuck?! Je vois pas le problème là...
Chris citer
Chris
24/04/2008 20:21
" son coffre qui a encore plus de contenance que le Bagage (Terry Pratchett inside)"

j'apprécie tjs avec plaisir tes références à Pratchett Sourire

écouté, apprécié...commandé!

bien que j'assume tjs le fait que le précédent me laissait vraiment indifférent...
Yz citer
Yz
19/04/2008 00:35
note: 9.5/10
Album de l'annéeeeeeeee
citer
(ancien membre)
18/04/2008 21:19
note: 9/10
Vraiment, ça fait du bien de se prendre des albums de cette trempe en pleine face. Je découvre le groupe avec cet album, et bien avant de lire une seule chronique j'ai compris que j'avais entre les mains une merveille. Brutal et fascinant, un gros pied.
citer
Seb'
18/04/2008 12:29
À noter le superbe final sur "Antithésis".
Fantastique.
citer
Seb'
18/04/2008 12:23
Bon, j'écris en écoutant ce monstre d'album.
En lisant ta chronique, j'attendais impatiement ce jour. Le jour où je reçois ma commande, avec "Antithésis".
Et que dire ? Je suis complètement en trans'. J'en jouis à mort. C'est vraiment énorme. Le talent des 'sicos et extraordinaire. Bon, en tant que batteur, je pense plutôt à Longstreth, parce que le reste, j'suis pas trop calé. Longstreth, mais c'est une machine ce mec là. Il en fout de partout. Une rapidité de double exceptionnelle. Des blast bien propres, rieng à dire. Une technicité irréprochable. (Dans le style.) Sa performance est magistrale. Les autres ne sont pas en reste d'après moi, mais je n'suis pas expert. Bref une grosse claque dans ma gueule. Il dépasse, pour moi, largement les précédents albums.
L'album de l'année, l'album de tous les temps pour moi.
Merci pour ta chronique.
von_yaourt citer
von_yaourt
18/04/2008 10:20
note: 9.5/10
@Ant'oïn : effectivement, c'est de Informis Infinitas Inhumanitas que ce Antithesis est le plus proche, bien que l'on retrouve aussi quelques passages faisant penser à l'album éponyme dans les morceaux composés par Turner, ainsi que pas mal d'autres faisant penser à Echoes Of Decimation dans les morceaux de Ryan.
Ander citer
Ander
18/04/2008 09:50
note: 8.5/10
Je pense que je le prendrai dans une prochaîne commande, ça me ferait chier de passer à côté du meilleur disque du style de l'année même si je suis pas sûr de pouvoir encaisser le bidule. Moqueur
scabbycoco citer
scabbycoco
18/04/2008 09:48
Je fais mon coming-out: j'ai jamais écouté ORIGIN de ma vie.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
18/04/2008 02:16
note: 8.5/10
"Mais Origin ne se contente pas d'une démonstration stérile : chaque ligne de sweep, chaque tapping, chaque gravity blast ne fait que mettre en valeur l'extrême brutalité et le génie des compositions du groupe."
Pour moi c'est la phrase qui resume bien ce qu'est Origin, en ecoutant Aftermath tout les jours sans me lasser j'ai vraiment hate de l'avoir, commander depuis belle lurette il arrive ce week end, ca vas chier et ta chronique me donne encore plus envie maintenant... surtout si il se raproche de infinitas machin.
Silenced-Self citer
Silenced-Self
17/04/2008 23:05
note: 3/10
J'ai toujours eu du mal avec ce groupe ce n'est pas nouveau. Je trouve leur musique stérile; et la production n'aide pas bien au contraire.
En le réécoutant tout à l'heure je me sentais mal: c'est viscéral je n'aime vraiment pas.
Stygian citer
Stygian
17/04/2008 23:03
note: 9/10
@ Steven: Non non, l'album de l'année c'est le Dead Congregation. Mais bon "Anthitesis" est une tuerie monumentale quand même.
John citer
John
17/04/2008 22:39
note: 9.5/10
Silenced-Self, j'exige la fessée.
Niktareum citer
Niktareum
17/04/2008 22:01
note: 9/10
Scum a écrit : Excellente kro, bien joué!
Ca donne très envie, je l'ai commandé et il arrive bientôt chez moi Clin d'oeil

idem.
Insania citer
Insania
17/04/2008 21:39
note: 9.5/10
Pas mieux. Monstrueuse tuerie, vraiment un très très bon album !
Scum citer
Scum
17/04/2008 21:08
Excellente kro, bien joué!
Ca donne très envie, je l'ai commandé et il arrive bientôt chez moi Clin d'oeil
Caacrinolas citer
Caacrinolas
17/04/2008 19:19
note: 9.5/10
Bordel c'est la première fois que je suis d'accorda 100 % avec le yaourt :O


J'ouvre une bouteille.


Juste L'ALBUM de l'année ni plus ni moins.
cglaume citer
cglaume
17/04/2008 17:47
Ca y est, je suis l'excuse officielle pour sortir des vieilles blagues cul ripoutes dans les chros: déjà que c'est ce que mon chef faisait au boulot pour se couvrir ! Mr Green
Alesya citer
Alesya
17/04/2008 17:39
Excellente chronique! Impatiente de découvrir le morceau de 9 minutes...
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
17/04/2008 17:28
note: 9/10
Totalement d'accord avec le yaourt, quel album époustouflant !

von_yaourt citer
von_yaourt
17/04/2008 16:37
note: 9.5/10
J'en ai déjà marre de cette année 2008. On a peiné commencé le mois d'avril que j'ai déjà la moitié de mon top 10 de rempli ! En incluant celle-ci, voilà ma quatrième chronique de l'année d'un album qui écope d'au moins 9/10, et ma deuxième où j'attribue un 9,5/10 ! 2008 est décidemment un cru exceptionnel comme on en a pas eu depuis bien des années. Et dire que Arsis, Neuraxis et Augury ne sont pas encore arrivés… bordel, va falloir que je pense à faire un top 25.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Origin
Brutal Death Technique
2008 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (62)  8.84/10
Webzines : (23)  8.29/10

plus d'infos sur
Origin
Origin
Death metal sans intérêt - 1997 - Etats-Unis
  

vidéos
Finite
Finite
Origin

Extrait de "Antithesis"
  

tracklist
01.   The Aftermath
02.   Algorithm
03.   Consuming Misery
04.   Wrath of Vishnu
05.   Finite
06.   The Appalling
07.   Void
08.   Ubiquitous
09.   The Beyond Within
10.   Antithesis

Durée : 42:10

line up
parution
1 Avril 2008

voir aussi
Origin
Origin
Omnipresent

2014 - Agonia Records
  
Origin
Origin
Origin

2000 - Relapse Records
  
Origin
Origin
Entity

2011 - Nuclear Blast Records
  
Origin
Origin
Echoes Of Decimation

2005 - Relapse Records
  

Essayez aussi
Cryptopsy
Cryptopsy
None So Live (Live)

2003 - Century Media Records
  
Defeated Sanity
Defeated Sanity
Promo 2007 (Promo)

2008 - Autoproduction
  
Element
Element
Aeons Past

2007 - Brutal Bands
  
First Fragment
First Fragment
The Afterthought Ecstasy (EP)

2010 - Autoproduction
  
Suffocation
Suffocation
The Close Of A Chapter (Live)
(Live 2005)

2006 - Autoproduction
  

Album de l'année
KEN Mode
Loved
Lire la chronique
Mara
Thursian Flame
Lire la chronique
Cardiac Arrest + Deadfuck + Pulsating Cerebral Slime
Lire le live report
Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique
Moonsorrow
Varjoina kuljemme kuolleide...
Lire la chronique
Siege Of Power
Warning Blast
Lire la chronique