chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
146 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Moonspell - Night Eternal

Chronique

Moonspell Night Eternal
Depuis "Darkness And Hope" (2001), Moonspell opère une lente montée en puissance. Au fil des ans, le groupe révèle un peu plus la violence qui l'habite, à défaut de réellement surprendre regretteront certains. Néanmoins, les portugais ne se sont jamais contentés de réaliser le même album et ça n'est pas "Night Eternal" qui viendra contredire cette règle puisque ce nouvel album marque une nouvelle étape dans l'évolution de leur style... et dans leur discographie à n'en point douter.

De tout temps, il n'a jamais été aisé de mettre des étiquettes sur leur musique. Black metal ? Peut-être au début, mais plus maintenant. Metal gothique ? Sans doute mais bien trop réducteur. J'aurais pu mettre un intitulé du genre "Extreme goth metal" mais ça ne vous aurait pas plus aiguillé que "Metal sombre" qui a au moins le mérite de ne pas trop enfermer le groupe dans un carcan où il se sentirait forcément à l'étroit. Car la musique de Moonspell a besoin de place, et sans doute plus que jamais avec "Night Eternal". La base du style reste la même : des rythmiques lourdes et puissantes, une musique très mélodique portée par les guitares et le tout orchestré par les hurlements d'outre-tombe de Fernando Ribeiro qui n'en oublie pas pour autant son chant clair dans les moments les plus calmes. Mais si "Memorial" était plutôt froid et direct, ce nouvel album prend une tournure plus grandiloquente, majestueuse et le groupe a tout fait pour servir ses ambitions : les claviers occupent désormais une place de choix, portent l'atmosphère et donnent une toute autre dimension aux compositions. Ajoutez à cela des choeurs féminins de toute beauté (qui rappellent ceux de Tristania) et vous obtenez un mélange aussi original que somptueux, sombre et profond avec une touche de gothique véhiculée notamment par les choeurs et le chant clair.

Comme tous les derniers albums de Moonspell, "Night Eternal" comporte des titres violents ("Night Eternal", "Shadow Sun", "Spring Of Rage", ...) et des titres plus calmes ("Scorpion Flower", "Dreamless", ...), baignant tous dans une même ambiance emprunte de désespoir. Le nombre de titres (9) et la durée de l'album (44 minutes) ont par contre été réduits pour aller droit au but et ne garder que l'essentiel. De par cette qualité, son écoute en devient extrêmement facile, voir presque trop courte. Les instrumentales ont totalement disparu ici et ne manquent pas au final, le côté très orchestral de leur nouveau style n'ayant guère besoin d'être aéré. Côté people, on peut noter l'apparition de la célèbre Anneke van Giersbergen (Agua de Annique et ex-The Gathering) sur le très bon "Scorpion Flower" et le recourt au fameux Tue Madsen pour la production, cette dernière, propre et aseptisée faisant évidemment honneur aux compositions.

Après la semi-déception que fut "Memorial", parfois trop plat et trop inégal, Moonspell vient frapper haut et fort avec ce nouvel album qui est pour moi, la meilleure production des portugais depuis "Sin/Pecado". Dès les premiers titres, on se laisse submerger par ce déferlement de violence et emporter par l'atmosphère sombre et lancinante qu'il développe. Précédé par l'excellent et surprenant "Under Satanae" sorti l'année dernière, "Night Eternal" montre a quel point le groupe reste inspiré et habité par son art. Tout simplement magnifique.

---

Pour ceux qui opteraient pour la version digipack, sachez que celle-ci contient, en plus d'un petit sticker, bon nombre de bonus :

* Tout d'abord, on retrouve un excellent titre inédit ("Age Of Mothers") à mi-chemin entre le songwriting de "Memorial" et l'atmosphère de "Night Eternal" ainsi que 2 remix de la chanson "Scorpion Flower", pas indispensables mais intéressant, offrant une approche encore plus gothique que l'original.

* Quant au DVD, il nous propose 3 titres extraits de leur dernière prestation au Wacken Open Air pour une quinzaine de minutes avec un son, une image et un montage qui laissent présager d'un DVD live à venir. On y retrouve également les 2 clips réalisés pour l'album précédent ("Finisterra" et "Luna") ainsi qu'un making-of en image assez sympathique du clip de "Finisterra".

Quelques raisons supplémentaire pour motiver l'achat de ce petit bijou, d'autant plus que l'artwork signé Seth Siro Anton vaut vraiment le détour.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

heylel citer
heylel
27/08/2015 15:50
note: 9/10
excelllent, très équilibré entre puissance, violence, calme, noirceur... un album qui représente bien l'univers de moonspell
Dead citer
Dead
20/05/2008 15:11
note: 8.5/10
Chronique complétée Sourire
Dead citer
Dead
14/05/2008 21:40
note: 8.5/10
Chris a écrit : achat obligatoire, grosse référence ce nouveau Moonspell! Memorial a tourné en boucle cette année chez moi histoire de préparer le terrain Headbang

Et tu verras, celui-là est encore meilleur que le précédent Headbang
Chri$ citer
Chri$
14/05/2008 20:36
achat obligatoire, grosse référence ce nouveau Moonspell! Memorial a tourné en boucle cette année chez moi histoire de préparer le terrain Headbang
Arnaud citer
Arnaud
13/05/2008 19:12
L'intro du morceau "Night Eternal" a un gros aire de déjà vu...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Moonspell
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (11)  8.23/10
Webzines : (34)  8.5/10

plus d'infos sur
Moonspell
Moonspell
Metal orchestral - 1992 - Portugal
  

vidéos
Scorpion Flower
Scorpion Flower
Moonspell

Extrait de "Night Eternal"
  
Night Eternal
Night Eternal
Moonspell

Extrait de "Night Eternal"
  

tracklist
01.   At Tragic Heights
02.   Night Eternal
03.   Shadow Sun
04.   Scorpion Flower
05.   Moon in Mercury
06.   Hers is the Twilight
07.   Dreamer (Lucifer and Lilith)
08.   Spring of Rage
09.   First Light

Durée : 44 minutes

Bonus (digipack) :
10.   Age Of Mothers
11.   Scorpion Flower (Dark Lush Cut) by Orchestra Mortua
12.   Scorpion Flower (The Feeble Cut) by [F.E.V.E.R]

Bonus DVD :

Wacken Open Air 2007
01.   Finisterra
02.   Memento Mori
03.   Blood Tells

Clips
01.   Finisterra (+ making of)
02.   Luna

line up
parution
19 Mai 2008

voir aussi
Moonspell
Moonspell
Extinct

2015 - Napalm Records
  
Moonspell
Moonspell
Irreligious

1996 - Century Media Records
  
Moonspell
Moonspell
The Antidote

2003 - Century Media Records
  
Moonspell
Moonspell
Under Satanae

2007 - Steamhammer Records (SPV)
  
Moonspell
Moonspell
The Butterfly Effect

1999 - Century Media Records
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique