chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
96 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Rotted - Get Dead Or Die Trying

Chronique

The Rotted Get Dead Or Die Trying
Gorerotted n'existe plus : vive The Rotted ! Ce changement de nom aurait été décidé d'une part par un changement au sein du line-up du groupe et également parce que c'est le petit nom affectueux qu'utilisaient les fans du groupe Anglais pour les nommer. Ce qui nous importe, ce que le style reste le même, toujours aussi speedé et brutal : du Death Metal un peu crade, un peu punk et qui se prend pas la tête.

Niveau changement on fera vite le tour : déjà, fini les thèmes gores des paroles, maintenant on parle alcool et drogue : « Nothin' But A Nosebleed », « It's Like There's A Party In My Mouth »… les excès du groupe en tournée mis en musique. On regrettera un peu le départ de Mr Gore, le second chanteur qui faisait les « gruiks » d'une façon si délicate ; et je trouve que le tempo est moins rapide qu'avant, comprendre qu'il y avait bien plus de blasts chez Gorerotted. N'allez cependant pas croire que The Rotted c'est pour les fillettes : on y retrouve la dose de brutalité qui va bien, rien que le premier titre ou l'éponyme suffisent à nous rassurer à ce sujet. Du Death Metal pur jus, avec quelques solos éclairs, et surtout du gros chant viril qui fait du bien aux esgourdes. Très similaire au final à ce que proposait Gorerotted, les gruiks en moins donc.

L'album est court (38 minutes) et comporte en plus 2 instrumentaux qui cassent un peu la dynamique de l'album : je suis resté un peu sur ma faim niveau brutalité, car « A Brief Moment of Regret » arrive au bout de 5 titres seulement, et « 28 Days Later » après 4 autres titres, ce qui ne fait au final que 30 minutes de Death Metal et encore pas en continu. Pourtant je ne pourrais pas dire de mal des instrumentaux car ils sont vraiment excellents : « A Brief Moment of Regret » est très calme et presque « lumineux », comme une lueur d'espoir dans la flaque de sang ; tandis que « 28 Days Later », sans doute en hommage au film de zombies du même nom, est plus glauque et oppressant, et en tout cas musicalement jouissif à entendre.

Résultat des courses, nouvel album, nouveau line-up et nouveau nom de groupe : rien à jeter, mais tout ça reste un peu court, on en voudrait plus ! J'espère que le prochain nous gâtera un peu plus à ce niveau, d'ici là vous pouvez y jeter une oreille ainsi qu'à ses prédécesseurs c'est du tout bon.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

citer
befa
10/02/2009 00:03
pour info, le dernier morceau 28 days...est la reprise du thème du film. sinon j'adore cet album.
LostSon citer
LostSon
25/01/2009 01:52
note: 8/10
Tain qu'il est bon cet album quand meme: Gorerotted a fait son temps (et du bon, Mutilated in minutes restera leur tuerie absolue); place a The rotted maintenant , et je dois dire que ces gars là savent y faire pour pondre des putains de compos ! Pour un premier disque , c'est une sacré réussite quand meme.
scabbycoco citer
scabbycoco
08/07/2008 15:06
Et le nouveau logo est très moche
Caacrinolas citer
Caacrinolas
08/07/2008 15:01
Oui bah moi même si je reconnait que cet album est carrément sympa, je regrette allègrement Gorerotted

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Rotted
Death Metal
2008 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (18)  7.75/10

plus d'infos sur
The Rotted
The Rotted
Death / Punk / Metal - 2008 † 2014 - Royaume-Uni
  

vidéos
Nothin' But A Nosebleed
Nothin' But A Nosebleed
The Rotted

Extrait de "Get Dead Or Die Trying"
  

tracklist
01.   Nothin' But A Nosebleed
02.   The Howling
03.   A Return To Insolence
04.   Kissing You With My Fists
05.   Angel Of Meth
06.   A Brief Moment Of Regret
07.   The Body Tree
08.   Get Dead Or Die Trying
09.   It's Like There's A Party In My Mouth (And Everyone's Being Sick)
10.   Fear And Loathing In Old London Town
11.   28 Days Later

parution
11 Juillet 2008

voir aussi
The Rotted
The Rotted
Ad Nauseam

2011 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Entombed
Entombed
Left Hand Path

1990 - Earache Records
  
Carnation
Carnation
Chapel Of Abhorrence

2018 - Season Of Mist
  
Demilich
Demilich
Nespithe

1993 - Necropolis Records
  
Unleashed
Unleashed
As Yggdrasil Trembles

2010 - Nuclear Blast Records
  
Obliteration
Obliteration
Cenotaph Obscure

2018 - Indie Recordings
  

Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique