chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
124 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gorath - Misotheism

Chronique

Gorath Misotheism
Le seul nom « Dan Swanö » cité dans quelconque phrase sait m'émoustiller (qui a dit sale « groupie » ?!) et il faut d'ailleurs avouer que le monsieur s'occupe généralement de très bons brûlots (récemment l'excellente découverte Hail Of Bullets). Car au premier abord, Gorath groupe (one man band de F.Dupont) de black metal belge (sans ton ironique) formé en 1996 avec deux Splits et deux albums à son actif, aurait certainement était esquivé par mes esgourdes (le black metal n'étant pas ma spécialité). Mis en relief par « Dan Swanö » (au mixage) mais aussi par le label néerlandais prometteur qu'est Descent Productions (Cor Scorpii, groupe de l'année 2008) ainsi que des concerts autours de groupes comme Secrets Of The Moon, Dark Funeral ou Shining, leur troisième album Misotheism atteignit mon appareil auditif.

Les quelques secondes du titre d'ouverture « Gnosis » mettront de suite les points sur le « i », Gorath joue bien du black metal. Dans cette mise en condition, place à un rythme excessivement soutenu et des riffs crus (pas de jolies mélodies ou autres riffs accrocheurs) épaulé discrètement par un chant lorgnant entre criard et guttural. Paradoxalement le son se veut très chaud et puissant, évitant la case « raw », la base étant bien présente. Mais au vu de la durée des titres (une moyenne de 7 minutes), on comprendra assez vite que Gorath ne se limite pas qu'à un black metal sans finesse. C'est tout un voyage que nous propose les Belges avec leur album concept Misotheism : l'hérésie à travers le temps, la mythologie, la légende et la coutume (dixit leur bio). Fini leurs références Maya de The Fourth Era, ici l'on parle de la haine de petit Jésus mais de manière recherchée (Ordre du Temple, Zélotes, Gnose…). La traversée se traduit par d'innombrables breaks aux accents principalement Suédois (de Dissection à Katatonia en passant par Opeth) à vous entêter pendant des heures ou à vous tirer les tripes vers le haut.

Ainsi entre deux vagues black, l'auditeur aura droit à une mélodie sorti de nulle part (« Abufihamet »), à un passage acoustique néo-classique splendide (« Gnosis » et « Abraxas ») ou carrément un trip post-rock des plus bluffants (le final très Envy de « Apophasis ») voire ambient (« Sophia »). Gorath garde tout de même un aspect mélodique très marqué (malgré un début d'album très différent), hommage direct à un certain Jon Nödtveidt. « Apophasis », « Abufihamet », « Metempsychosis » ou l'ultra typée « Sicarii » (plus Dissectionesque tu meurs), tous ont leurs passages black/death suédois mélangés bien évidemment à la multitude d'influences de F.Dupont (qui a un petit air de Jon). Ce dernier propose d'ailleurs un chant à moult facettes, n'hésitant pas à pousser des chœurs (« Apophasis ») ou à poser un chant quasi-parlé avec divers effets (« Abufihamet » et son final poignant au possible). On sent un personnage perfectionniste, le travail de composition sentant bon des heures acharnées retrouvées dans des titres aux structures complexes, aux innombrables riffs éclectiques ainsi qu'aux divers arrangements que l'on découvre à chaque nouvelle écoute... Bref un album classieux.

Composé de main de maître par F.Dupont, Misotheism est une œuvre riche qui se déguste à petit feu. A la fois planant, poignant et headbanguant aux influences diverses et variées, ce troisième album de Gorath devrait sans nul doute toucher un large public (adepte de metal sombre et extrême bien évidemment). On regrettera peut-être un manque d'homogénéité, gâchant quelque peu le concept autour de ce Misotheism ainsi qu'une touche d'originalité et d'émotions légèrement inégale, frustrant l'auditeur à la fin de l'écoute. Reste que Gorath délivre un très bon album de black metal que l'on peut placer sans hésitation dans les meilleures sorties (et découvertes) de cette année 2008.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
14/09/2008 14:36
note: 8/10
Tu pourras rajouter le Lord Belial dans quelques jours! Moqueur
Content que ça te plaise sinon. Sourire
Chri$ citer
Chri$
14/09/2008 14:24
j'ai écouté j'ai aimé je vais acheter; Mitch je te hais, ainsi que mon pouvoir d'achat en berne une fois de plus. Après Cor Scorpii (découverte et un des albums de l'année), Descent Productions devient un label prodigieux en matière de révélations de groupes talentueux..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gorath
Black Metal progressif
2008 - Descent Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines : (6)  8.21/10

plus d'infos sur
Gorath
Gorath
Black Metal faussement malin - 1996 † 2013 - Belgique
  

vidéos
Metempsychosis
Metempsychosis
Gorath

Extrait de "Misotheism"
  

tracklist
01.   Gnosis
02.   Apophasis
03.   Abufihamet
04.   Sophia
05.   Metempsychosis
06.   Abraxas
07.   Sicarii

line up
parution
19 Mai 2008

voir aussi
Gorath
Gorath
The Chronicles Of Khiliasmos

2012 - ConSouling Sounds
  

Essayez aussi
Montes Insania
Montes Insania
Absurdum

2015 - More Hate Productions
  
In Vain
In Vain
Ænigma

2013 - Indie Recordings
  
In Vain
In Vain
Currents

2018 - Indie Recordings
  
Ars Moriendi
Ars Moriendi
Sepelitur Alleluia

2016 - Archaic Sound
  
Dark Fortress
Dark Fortress
Ylem

2010 - Century Media Records
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique