chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Supuration/S.U.P. - Hegemony

Chronique

Supuration/S.U.P. Hegemony
En guise d'avant propos je tiens à préciser à notre bien aimé lectorat que je ne suis pas un fin connaisseur de l'œuvre discographique de SUP : à peine ai-je au fil de divers trades pu avoir en ma possession « The Cube », possible chef d'œuvre du groupe d'après les dires de certains. C'est ainsi presque vierge de tous à prioris et aussi innocent que Bernard Tapie au sortir d'un procès de cour d'assise, que j'ai abordé l'écoute d' « Hegemony ». L'expérience démarra par une intro futuristiquo-ambiante un peu légère, censé mettre en condition pour le concept et le récit présenté ensuite. Ce fut avec « March of the Neovocyts » que la teneur globale de l'album pu être perçu : un métal froid, sec, quasi « cyber » ; ou les vocaux death n'ont volontairement aucune chaleur, ou le chant clair ne fait qu'exprimer sans émotions aucune une déshumanisation « in progress » ; ou la batterie, aussi martiale et cadencé qu'un défilé de la techno parade, concasse et compresse les noires en cadence. Seuls les guitares sont porteuses d'un peu de couleur dans ce paysage désabusé, parfois étonnamment mélodiques (« Death Dance », « Salinity »), mais le plus souvent source de riffs lourds, inhumains et aussi souriants qu'un gérant de bar / tabac frontalier après l'annonce d'une nouvelle augmentation du prix des clopes. « Hegemony » possède donc une couleur bien à lui, quelque part entre le gris du métal et le vert de l'espoir : cette ambivalence est originale et donne à l'album un cachet unique, ou je retrouve en partie les commentaires d'excellence et d'exception associés ordinairement à SUP. Passé cependant cette première (bonne) impression, je ne peux m'empêcher de penser que cette expérience n'est pas appréciable pleinement par tous, car le style est très particulier et du genre à mettre tout le monde d'accord d'office ou au contraire provoquer un rejet immédiat. Moi-même je vous avouerais n'être pas pleinement rentré dans l'expérience, bien que ne pouvant nier la richesse et la cohésion de cet album. Sans l'affubler du cachet pestiféré de « disque pour initiés », je conseille cependant aux curieux de bien cerner leurs goûts propres avant de tenter l'aventure « Hegemony » ; pour rentrer dans l'univers SUP c'est l'un des portes mais peut être (et c'est là que je sollicite l'avis d'éventuels connaisseurs) pas la plus judicieuse..

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

citer
jfkool
22/09/2008 23:07
Si tu as aimé Imago tu peux y aller les yeux fermés pour celui-ci. Moi je préfère Hegemony, + puissant.
Frantik citer
Frantik
22/09/2008 07:37
Cet album est-il dans la lignée de l'excellent Imago?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Supuration/S.U.P.
Cyber Metal
2008 - Holy Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (6)  8/10
Webzines : (1)  6.67/10

plus d'infos sur
Supuration/S.U.P.
Supuration/S.U.P.
Cyber Metal - 1990 - France
  

tracklist
01.   Hegemony
02.   March of the Neovocyts
03.   The Baleful Light
04.   Death Dance
05.   Recall
06.   The Searing Desert
07.   The Far Horizons
08.   On the Burning Sand
09.   Salinity
10.   Sublime Sense
11.   The Arrival
12.   Dissolution

line up
parution
18 Septembre 2008

voir aussi
Supuration/S.U.P.
Supuration/S.U.P.
Angelus

2002 - Holy Records
  
Supuration/S.U.P.
Supuration/S.U.P.
Incubation

2003 - Holy Records
  
Supuration/S.U.P.
Supuration/S.U.P.
Imago

2005 - Holy Records
  

Essayez aussi
Meshuggah
Meshuggah
Nothing

2002 - Nuclear Blast Records
  
Mnemic
Mnemic
Mnemesis

2012 - Nuclear Blast Records
  
Fear Factory
Fear Factory
Digimortal

2001 - Roadrunner Records
  
Sybreed
Sybreed
God Is An Automaton

2012 - Listenable Records
  
Mnemic
Mnemic
Sons Of The System

2010 - Nuclear Blast Records
  

Fustilarian
All This Promiscuous Decadence
Lire la chronique
Hate
Rugia
Lire la chronique
Bryan Eckermann
Plague Bringers
Lire la chronique
Angel Witch
Angel of Light
Lire la chronique
The Ruins Of Beverast
The Thule Grimoires
Lire la chronique
The Body / Big Brave
Leaving None but Small Bird...
Lire la chronique
Dream Theater
A View From The Top Of The ...
Lire la chronique
BLACK METAL : Les 100 groupes les plus influents des origines à nos jours !?
Lire le podcast
À Terre
Notre Ciel Noir (EP)
Lire la chronique
Worm
Foreverglade
Lire la chronique
Destinity
In Continuum
Lire la chronique
Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique