chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
121 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kalmah - Swampsong

Chronique

Kalmah Swampsong
Le line-up désormais solide porté par les frères Kokko (je sens comme l'esquisse d'un sourire) et fiers d'un concert au mythique festival Wacken ainsi que d'avoir sorti deux albums de grande qualité (taclant sans rougir les ténors suédois du metal mélodique), la machine Kalmah est lancée à pleine vitesse en dehors de ses marais fétiches de Carélie. L'inspiration et la motivation au beau fixe, le groupe finlandais au style inclassable dessert à ses adeptes une nouvelle offrande portant le nom original de Swampsong (à ne pas confondre avec leur premier album Swamplord), un an à peine après They Will Return. Une précipitation qui va vous sembler tout à fait justifiée en somme.

Il faut avouer que même si They Will Return demeure extrêmement bien fichu (dépassant même son aîné en terme de composition), il manque cette petite flamme indescriptible de Swamplord à vous faire enchaîner les méchants tubes qui vous hantent des semaines durant. Kalmah l'a peut être senti et va offrir avec son troisième album Swampsong, une combinaison de ses deux premiers opus. Ainsi le groupe va récupérer la saveur et le côté « straight » (riffs plus basiques et soli légèrement moins « too much ») de Swamplord et le marier au travail de composition ainsi qu'aux claviers mis plus en avant (moins cette fois) de They Will Return. Avec en plus les blasts atomisateurs de la nouvelle recrue aux fûts, je vous laisse imaginer la chose : une petite perle de metal extrême mélodique (ou death/thrash/black/speed/heavy mélodique pour les pointilleux) comme on sait rarement en faire. Et dès le premier titre « Heroes To Us », l'auditeur sera mis dans le bain : tempo épileptique, mélodies frissonnantes par paquets de 20, chant criard puissant ponctuée de poussées gutturales, batterie sulfateuse, refrain accrocheur… Bref un nouvel hymne est né et ce n'est pas terminé.

Kalmah connaît précisément son sujet et à l'instar de Swamplord, on enchaîne ici les tubes. Difficile de résister aux accélérations jouissives d'un « Burbot's Revenge », à la In Flamiesque (gros mot ?) « Cloned Insanity », au survol des marais sur la planante « The Third, The Magical », au break splendide de « Man With Mistery » ou encore l'épique et très gothique final « Moon Of My Nights »… Un « track-by-track » ne serait pas malvenu étant donné que chaque titre (ou hit) possède son lot de passages transcendants. Cela dit je ne passerai pas outre le titre phénoménal qu'est « Bird Of Ill Omen » : tout simplement le titre le plus direct (mélodie et violence) de la discographie de Kalmah (à l'heure où j'écris ces lignes), l'introduction me donne toujours autant de frissons ! « Prévisible mais tellement bien fait », voilà qui pourrait résumer l'album.

Combinaison de ses deux premiers albums, Swampsong vient tout simplement confirmer le talent immensissime des Finlandais de Kalmah. Groupe encore inconnu pour certain (je l'ai découvert cette année, honte à moi je sais…) et qui mériterait tant à plus de reconnaissance compte tenu de sa discographie quasi-exemplaire. Kalmah se place ainsi indubitablement sur le podium des groupes de metal Mélodique scandinave avec un grand « m ». Un autre « must-listen » pour tout adepte du style.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 00:30
note: 9/10
Je suis ok, le meilleur de Kalmah !
Ant'oïn citer
Ant'oïn
04/12/2008 00:01
note: 10/10
Le meilleurs ! Vraiment bien les chroniques de Kalmah ca fait plaisir Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kalmah
Death/Thrash/Black/Speed mélodique
2003 - Spikefarm Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (9)  9.06/10
Webzines : (17)  8.4/10

plus d'infos sur
Kalmah
Kalmah
Power/Death mélodique - 1998 - Finlande
  

tracklist
01.   Heroes to Us
02.   Burbot`s Revenge
03.   Cloned Insanity
04.   The Third, The Magical
05.   Bird of Ill Omen
06.   Doubtful about it All
07.   Tordah
08.   Man with Mystery
09.   Moon of My Nights

line up
voir aussi
Kalmah
Kalmah
Palo

2018 - Spinefarm Records
  
Kalmah
Kalmah
Seventh Swamphony

2013 - Spinefarm Records
  
Kalmah
Kalmah
The Black Waltz

2006 - Spikefarm Records
  
Kalmah
Kalmah
12 Gauge

2010 - Spikefarm Records
  
Kalmah
Kalmah
For The Revolution

2008 - Spikefarm Records
  

Essayez aussi
Svart Crown
Svart Crown
Ages Of Decay

2008 - Rupture Music
  
Impiety
Impiety
Versus All Gods

2019 - Shivadarshana Records
  
Exordium Mors
Exordium Mors
The Apotheosis Of Death

2014 - Iron, Blood & Death Corporation
  
Sacramentum
Sacramentum
Thy Black Destiny

1999 - Century Media Records
  
Torchbearer
Torchbearer
Yersinia Pestis

2004 - Metal Blade Records
  

Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique