chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
131 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Evilfeast - Lost Horizons Of Wisdom

Chronique

Evilfeast Lost Horizons Of Wisdom
Retour, comme toujours discret, de ce one man-band Polonais après deux albums d'excellente facture laissant présager un avenir plus que prometteur qui se concrétise aujourd'hui avec cet album de Black Metal atmosphérique tout simplement somptueux !! Voila, n'y allons pas par quatre chemins, oublions le suspens que doit induire tout bon début de chronique qui se respecte et entrons sans plus attendre dans le vif d'un sujet qui aujourd'hui confine au chef d'œuvre.

Black Metal atmosphérique donc, Black Metal simple et sobre, tout en ambiances éthérées et sublimes. Evil Feast ne cherche pas la complexité, rien à voir avec les déferlements symphoniques de l'Empereur, ici tout est limpide et d'une efficacité redoutable, les claviers très présents transportent l'auditeur au cœur d'un univers nocturne, au centre d'un monde de beauté glaciale. Tout ici transpire la sincérité. De la mise en place à la fois spontanée et réfléchie d'une tonne d'idées fabuleuses au sein de compositions à tiroirs, à l'interprétation rugueuse mais précise de cet édifice ténébreux en passant par le son d'une austère perfection. Une production baveuse pour un résultat d'une âpre pureté, crépitant à souhait, dans lequel se mélangent les riffs nébuleux, grésillants, et les claviers d'une justesse saisissante, puissants mais jamais pompeux, sobres mais jamais kitsch.

A la fois lancinant et agressif, méditatif et fougueux , « Lost Horizon Of Wisdom » cultive le paradoxe que maîtrisaient si bien les Norvégiens des grandes heures sur les œuvres qui firent la gloire du style en teintant la haine qu'ils déversaient d'une certaine grandiloquence et d'un soupçon de majesté. Evil Feast alterne habilement bouillonnements rythmiques et longues plages instrumentales immersives, mesures venimeuses et tunnels de subjugation sonore. La 6 cordes rivalise de magie avec le synthé, l'un répandant ses riffs funèbres, l'autre se vidant de nappes vaporeuses pendant que la batterie martèle sobrement, accentuant simplement la force de l'œuvre.

Afin de s'assurer un résultat en profondeur, les morceaux franchissent tranquillement la barre des 10 minutes atteignant même presque celle des 20 minutes (c'est plus rare) sur l'envoûtant « My Tower Among The Timeless Mountains » mais ne sont jamais lassants. GrimSpirit prend soin de nous et nous évite l'endormissement que peut quelques fois susciter ce genre de compositions à rallonge en variant le tempo et les ambiances. Impossible de rêver trop longtemps sur une nappe sublime, l'abomination n'est jamais loin. Idem quand l'acrimonie règne sans partage, l'apaisement sait son heure proche. Entre glace et feu, l'auditeur se laisse transporter au gré des humeurs d'une musique nuiteuse, toujours captivante.

Un album au feeling profond, totalement magique, qui fleure bon l'undergound et le talent vertueux. « Lost Horizons Of Wisdom » est une oeuvre délicieusement sombre, un fleuve noir dans lequel il est grisant de se laisser couler pour ressentir un frisson authentique et jubilatoire qui se fait de plus en plus rare au fil des ans et de productions n'ayant gardé du Black Metal qu'une vague forme en oubliant le fond suprême.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
07/12/2008 14:22
Les extraits sont sublimes dis donc ! Pourtant je suis très loin d'être un vrai amateur de black atmo.

Hop, ajouté sur ma liste.
Caacrinolas citer
Caacrinolas
04/12/2008 21:50
Il va falloir que je me mette sérieusement à écouter ce groupe...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Evilfeast
Black Metal Atmosphérique
2008 - Nykta Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (3)  8.67/10
Webzines : (4)  8.5/10

plus d'infos sur
Evilfeast
Evilfeast
Black Metal Atmosphérique - 1998 - Pologne
  

tracklist
01.   Algol's Northern Lights
02.   Grim Spirit, The Forest Wanderer
03.   Cages of Cold Despondency
04.   My Tower Among the Timeless Mountains
05.   Lost Horizons of Wisdom

line up
parution
15 Juin 2008

Essayez aussi
Imperium Dekadenz
Imperium Dekadenz
Meadows of Nostalgia

2013 - Season Of Mist
  
Entartung
Entartung
Peccata Mortalia

2014 - World Terror Committee Records
  
Cepheide
Cepheide
Respire (EP)

2015 - Autoproduction
  
Monarque
Monarque
Lys Noir

2013 - Sepulchral Productions
  
Ostots
Ostots
Hil argi

2016 - Altare Productions
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique