chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Susperia - Attitude

Chronique

Susperia Attitude
A croire que tous les bons groupes de thrash mélodique que je chronique sont maudits. BYZANTINE et STONEGARD portés disparus au sortir de deux excellentes réalisations (respectivement « Oblivion Beckons » et « From Dusk Till Doom », 2008), c'est au tour des norvégiens de SUSPERIA de donner dans l'alarmant, leur chanteur Athera ayant récemment réchappé de justesse d'une attaque cardiaque. Un frontman aux vaisseaux sanguins en vrac nécessitant le remplacement immédiat de trois artères, il y a meilleurs présages à la veille d'une tournée européenne pour défendre un nouvel album, « Attitude », cinquième full length d'un groupe formé en 1998 ! Car SUSPERIA, que je ne connaissais point, a déjà fait un bon bout de chemin et compte en son sein des membres ayant frayé dans d'illustres formations du calibre de DIMMU BORGIR, SARKE, OLD MAN'S CHILD ou encore SATYRICON. Mais que l'énoncé des groupes suscités ne titille pas trop votre fibre black, le metal pratiqué sur « Attitude » étant ici d'une noirceur toute relative.

Du thrash mélo donc, à dominante plus power que rapide, même si SUSPERIA lâche les chevaux sur l'opening track « The Urge », faux mid tempo gratifié de quelques blasts bienvenus, contrebalançant quelque peu la lourdeur des riffs et le refrain en wo-ho-ho tout droit tiré du « More Than Meets The Eye » d'un certain TESTAMENT. TESTAMENT, puisqu'on en parle, qui apparaît comme une des influences majeures de SUSPERIA, les deux formations (de la damnation ?) ayant déjà fait tournée commune en 2005 à l'occasion du Reunion European Tour de la bande à Chuck Billy. Chuck Billy ? Bien présent sur l'excellente « Live My Dreams », quasi décalque d'un morceau de « The Gathering », « D.N.R. » pour ne pas le citer. Du sur mesure garanti très efficace, riffs brise nuque et double pédale ravageuse en exergue, sans oublier quelques lignes lead discrètes fort bien intégrées au reste. Les amateurs de la période thrash death des américains sont donc conviés à remuer leur crinière même si, globalement, « Attitude » reste moins foncièrement bourrin que son modèle, SUSPERIA capitalisant sur des refrains soignés et des mélodies accrocheuses rappelant les gotheux de TO DIE FOR. Autre différence de taille, les norvégiens jouent la carte de la concision et ne laissent que peu de place aux débordements instrumentaux. Les amateurs de solis épiques type James Murphy/Alex Skolnick en seront donc pour leurs frais.

Curieusement, une fois passés les premières salves thrashisantes, on nage ensuite en plein mer de larmes mélogoth façon EVERGREY comme sur l'évocatrice « Elegy And Suffering », portée par des lignes mélodiques de toute beauté et par les intonations mélancoliques d'un Athera toujours impeccable, pour peu qu'on apprécie le chant clair un peu lisse propre au style pratiqué. Rebelote sur l'immédiatement catchy « Another Turn », gentiment dynamitée le temps d'une accélération typiquement suédoise à 2:00 avant de ressortir les poils du placard (et Shagrath de DIMMU BORGIR, tant qu'à y être) le temps d'un « Sick Bastard » astucieusement placé entre deux guimauves. Un titre musicalement assez proche d'un BYZANTINE, refrain mis à part, la rythmique power fracassante et le chant de bûcheron aviné étant de sortie, comme sur un « Mr. Stranger » au démarrage acoustique trompeur. Le tout emballé avec maîtrise, SUSPERIA livrant même un titre conquérant au nez et à la barbe des vikings d'AMON AMARTH, l'entraînante « Character Flaw » reprenant à son compte les fameuses twin guitars chères aux hommes du nord! Déjà entendu ? Riffs génériques ? Certes. Mais pour qui recherche un album pas prise de tête pour un sou, doté d'une bonne dynamique et d'un production sans faille (mixé par Henrik Udd et Fredrik Nordstrom aux studios Fredman), assimilable dès la première écoute mais suffisament inspiré pour éviter la case metal jetable, « Attitude » vaut le détour, ne serait-ce pour son habileté à faire cohabiter deux genres (power thrash et metal gothique) d'ordinaire aux antipodes l'un de l'autre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

crowdead citer
crowdead
29/04/2009 22:42
je suis d'accord avec niktareum, le premier susperia est une tuerie. la suite, c'est sympa, mais franchement en dessous
Solo Necrozis citer
Solo Necrozis
29/04/2009 19:10
La chro' me donne envie, faut que je m'écoute le CD.

Sinon la pochette, quelle laideur...
Niktareum citer
Niktareum
29/04/2009 18:09
De Susperia j'ai que le 1er "Predominance" que je trouvais sympa, après ça doit bien faire 3-4 ans que je l'ai pas sorti de sa tour...
cglaume citer
cglaume
29/04/2009 17:40
Et qui est ce Peria qui me semble bien libidineux ?

...

Mr Green

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Susperia
Power thrash mélodique
2009 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  5.75/10
Webzines : (20)  7.73/10

plus d'infos sur
Susperia
Susperia
Power thrash mélodique - 2000 - Norvège
  

écoutez
tracklist
01.  The Urge
02.  Live My Dreams
03.  Attitude
04.  Elegy And Suffering
05.  Sick Bastard
06.  Another Turn
07.  Mr. Stranger
08.  Character Flaw
09.  The One After All

Durée : 36:44

line up
parution
18 Mai 2009

Essayez aussi
Machine Head
Machine Head
Unto The Locust

2011 - Roadrunner Records
  
God Forbid
God Forbid
Earthsblood

2009 - Century Media Records
  
Nevermore
Nevermore
The Obsidian Conspiracy

2010 - Century Media Records
  
Byzantine
Byzantine
Oblivion Beckons

2008 - Prosthetic Records
  
Demonica
Demonica
Demonstrous

2010 - Massacre Records
  

Cerebral Rot
Excretion Of Mortality
Lire la chronique
Slithering Decay
Aeons Untold
Lire la chronique
Arna
Dragged To A Lunar Grave
Lire la chronique
Pink Floyd
The Dark Side Of The Moon
Lire la chronique
Krallice
Demonic Wealth
Lire la chronique
Meth Leppard / Infanticide
Meth Leppard / Infanticide ...
Lire la chronique
Esoctrilihum
Dy'th Requiem For The Serpe...
Lire la chronique
Passéisme
Eminence
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)
Lire la chronique
Oferwintran
Demo (Démo)
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique