chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nahemah - A New Constellation

Chronique

Nahemah A New Constellation
Après quelques années d'errance au début des années 2000, nos espagnols semblent de nouveaux repartis sur de bons rails. Sorti 2 ans plus tôt, "The Second Philosophy" marquait un tournant significatif dans leur carrière, le groupe passant d'un black metal symphonique à un metal progressif extrême de grande qualité. Ce quatrième album intitulé "A New Constellation" est donc plus à considérer comme un second album, venant confirmer (ou non) cette évolution musicale et les espoirs qu'avait suscitée leur précédent album. Mais comme vous devez vous en doutez, la déception n'est pas au rendez-vous.

Nahemah a décidément trouvé sa voie et ce nouvel album en témoigne. "A New Constellation" est l'oeuvre d'un groupe mature, de musiciens au feeling inconstestable qui ont su mêler leurs influences pour produire un style et un son unique, à la croisée du rock progressif, du metal extrême et du jazz. A l'instar de "The Second Philosophy", leur musique joue sur les contrastes et les couleurs, tantôt froide et violente, tantôt plus calme et chaude, penchant même de temps à autre dans les lourdeurs d'un doom aseptisé et hypnotique. Et pour coller à ces différentes ambiances, Pablo Egido nous délivre une nouvelle fois ses deux types de chant, hurlé (assez proche du black metal) et clair. Mais contrairement à son aîné, ce nouvel album se veut plus homogène : à l'exception des instrumentales "Air" et "Outer", tous les morceaux sont à peu près construits de la même manière et contiennent les mêmes ingrédients ; toutefois, l'album n'en devient pas pour autant prévisible (fort heureusement) et le groupe prend visiblement plaisir à renverser brutalement l'atmosphère de ses compositions, de manière assez ingénieuse. L'intégration des claviers l'est d'ailleurs tout autant : placés légèrement en retrait, ces derniers comblent l'espace sonore et renforcent la puissance de leur musique.

Malgré les risques que prend le groupe tout au long de l'album, dans ses choix de sonorités et dans ses arrangements, à aucun moment "A New Constellation" ne tombe dans la faute de goût (même lorsqu'il ose le saxophone, c'est pour dire). Les espagnols possèdent visiblement cette sensibilité instinctive qui les préserve du faux pas. Bien sûr, cet album aurait pu être meilleur avec notamment un chant clair plus expressif car le chant de Pablo offre au final peu de variations. Il se peut également que certains soient déçus par les passages électriques, pourtant puissants et efficaces mais tellement moins prenants que la plupart des breaks atmosphériques ("The Trip", "Absynthe", "Under The Morning Rays", ...). Mais quel serait leur impact s'ils ne faisaient pas partie de ce tout ? En ce qui me concerne, j'ai été une nouvelle fois séduit par cette nouvelle production qui nous propose 50 minutes d'un metal progressif classieux, puissant et envoutant comme on n'en fait pas si souvent de nos jours.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Mr Lebon citer
Mr Lebon
02/07/2009 12:55
note: 9/10
Les compo sont de grandes qualité et les ambiances énormes!!
Gros coup de coeur.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nahemah
Metal progressif extrême
2009 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (22)  7.37/10

plus d'infos sur
Nahemah
Nahemah
Metal progressif extrême - 1997 † 2012 - Espagne
  

vidéos
The Perfect Depth Of The Mermaids
The Perfect Depth Of The Mermaids
Nahemah

Extrait de "A New Constellation"
  

tracklist
01.   Much Us
02.   Absynthe
03.   Follow Me
04.   Reaching The Stars
05.   The Perfect Depth Of The Mermaids
06.   Air
07.   Under The Mourning Rays
08.   The Trip
09.   Smoke's Men
10.   Outer

Durée : 49 min.

line up
parution
5 Juin 2009

voir aussi
Nahemah
Nahemah
The Second Philosophy

2007 - Lifeforce Records
  

Essayez aussi
Loch Vostok
Loch Vostok
From These Waters

2015 - ViciSolum Productions
  
Between The Buried And Me
Between The Buried And Me
The Silent Circus

2003 - Victory Records
  
Varathron
Varathron
Crowsreign

2004 - Black Lotus Records
  
Akercocke
Akercocke
Renaissance in Extremis

2017 - Peaceville Records
  
Ansur
Ansur
Axiom

2006 - Nocturnal Art Productions
  

Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique
Mournful Congregation + Ophis
Lire le live report
Corpsessed
Impetus Of Death
Lire la chronique
Blackrat
Dread Reverence
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Skelethal
Heirs Of Hideous Secrecies ...
Lire la chronique
Spiritwood
The Art of the Subliminal W...
Lire la chronique
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
Requiem
Global Resistance Rising
Lire la chronique