chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
109 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Theory In Practice - The Armageddon Theories

Chronique

Theory In Practice The Armageddon Theories
Je vois d'ici les critiques des « anti » metal technique, dont les pseudos ressemblent généralement à 1fandeslipknot ou gojiracétrobi1 : « bouh, le death technique c'est de la merde, ils cachent le fait qu'ils ne savent pas composer derrière leur technique de jeu » (désolé, je n'ai pas réussi à retranscrire les fautes de syntaxe). Pourtant il faudrait leur dire à ces jeunes malappris que la technique n'est pas une fin en soi mais bien un moyen, celui de faire passer un morceau à un degré de qualité supérieur. Il est vrai qu'en matière de musique, simplisme rime rarement avec qualité, mais il ne faut pas non plus pour le commun des mortels ensevelir les compositions sous une montagne de notes et de structures complexes, au risque de perdre l'auditeur. C'est le drame de notre temps, toute l'éducation musicale d'une voire plusieurs générations est à refaire, car la musique n'est réellement aboutie que quand on en maîtrise toute la théorie, comme les grands compositeurs jadis. Comment voulez-vous que ces cons de jeunes apprécient Mozart ou Vivaldi avec une oreille faussée par 15 ans de rap et de r'n'b ? Theory In Practice est la réponse apportée à tous ceux qui croient que technique ne se conjugue pas à merveille avec qualité.

En tout cas, s'il y a un mot avec lequel Theory In Practice ne se conjugue pas, c'est accessibilité. Et pour cause, comme son nom l'indique, le trio suédois repose sur des compositions très théoriques, à l'efficacité (si tant est qu'un tel mot soit compatible avec cet album) pensée avec soin, dont les mélodies sont très sûrement couchées sur le papier bien avant d'être jouées. C'est un style de composition assez atypique, mais le génie de Peter Lake permet de rendre tous les titres extrêmement savoureux, grâce à des mélodies magnifiques et des rythmiques tellement changeantes et complexes qu'elles feraient passer Meshuggah pour des amateurs. Car techniquement, j'ose le dire, aucun album de metal extrême n'atteint un degré de raffinement et de complexité tel, y compris Colonizing The Sun et The Insight Eye de Illogicist qui proposent une musique similaire. C'est discutable et assez subjectif selon à quel instrument on pense (Marco Minneman reste en effet sensiblement un cran au dessus de Henrik Ohlsson), mais au moins sur le plan guitaristique, The Armageddon Theories ne souffre que peu de comparaisons. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter un titre comme « Dehumanized », le contrepoint d'introduction aussi injouable que sublime, son couplet au contre-temps inhumain, ses polyrythmies... J'arrête là avec l'étalage de termes de solfège, et je ne m'étendrai pas plus sur les techniques inhérentes à la guitare que Peter Lake maîtrise mieux que personne – ce dont il fait une étonnante démonstration, cet album est un peu comme un défi à quiconque croit posséder un excellent niveau à la guitare. Et autant dire que peu nombreux sont ceux qui ne terminent pas son écoute dans un état de dépression avancée.

Évidemment, The Armageddon Theories n'est pas qu'un étalage éhonté d'une technique sans faille, c'est aussi un album de techno-death d'une grande qualité, aux mélodies délectables. Theory In Practice a fait avec ce second album un pas de géant dans sa démarche, éradiquant les faiblesses dans ces compositions et gagnant en intensité et en maturité de manière générale. En effet, le premier album des suédois ralentissait beaucoup trop souvent, et donc manquait souvent de punch voire de mélodie. Ce n'est plus le cas ici, bien que le début de « The Visionnaire (Angelic Possession) » et la fin de « Embryo » rappellent ce que le groupe faisait encore sur Third Eye Function. Mais ces passages évoquant un death metal très posé n'apparaissent guère qu'à ces deux moments sur The Armageddon Theories, laissant le champ libre aux innombrables leads, solos, breaks et qui font le squelette des morceaux, pour occuper tout l'espace sonore disponible. Je retiendrai personnellement les bijoux que sont « Dehumanized », « Prophecies » et « Carnage Earth », que je prends toujours autant de plaisir à écouter malgré le mal de chien que j'ai à les mémoriser ! Bien sûr, The Armageddon Theories n'est pas le genre d'album sur lequel on tape du pied en rythme (il faut déjà choisir lequel), accessible à n'importe qui, ni que l'on pourrait qualifier de « easy listening ». Voilà plusieurs années que je l'écoute régulièrement, et je me laisse encore piéger par les changements de rythmes incessants, les syncopes qui sonnent totalement contre-nature et la décélération à la fin de « Embryo ». Tous ceux qui préfèrent écouter de la pop ou un album assimilable en deux écoutes ne devraient même pas jeter une oreille sur un album de Theory In Practice, et celui-là en particulier.
Quelques points faibles viennent tout de même noircir le tableau : comme évoqué plus haut la section rythmique n'est pas au même sommet que l'est Peter Lake, la batterie manque parfois d'étoffe bien qu'elle soit d'un point de vue technique totalement irréprochable. La basse malheureusement ne s'entend pas dans un mix pourtant assez clair, mais très sec, comme l'était la production de la plupart des albums de death technique il y a dix ans. Mais s'il y a toujours eu un gros point faible chez ce groupe, c'est le chant : extrêmement criard (à peu près comme celui de Chuck Schuldiner sur The Sound Of Perseverance par exemple), il a beaucoup de mal à passer pour beaucoup de monde. Personnellement, je le supporte, mais je lui préfère tout de même celui que Henrik Ohlsson fera sur Colonizing The Sun.

The Armageddon Theories fût en1999 le seul représentant de son style, avec le premier album de Burning Inside dont je parlerai sûrement bientôt, mais fût réédité en 2000 via Listenable (disposant de cette version et non de l'originale de Pulverised Records, c'est cette édition qui est chroniquée). Il tient assurément du techno-death (tel qu'on l'appelait à l'époque) des grands anciens, mais Theory In Practice avait son style propre et cet album était à l'époque, un ovni aussi bien que l'album de metal extrême le plus technique jamais sorti. Sa complexité lui a d'ailleurs valu des critiques bien faibles par rapport à sa qualité réelle, écrites par des journalistes qui passaient le plus clair de leur temps à encenser des groupes à la mode, et n'ayant pas le temps de plonger totalement dans cette œuvre si profonde. S'il démontre un énorme progrès par rapport à Third Eye Fuction, je lui préfère tout de même Colonizing The Sun, avec un chant bien plus agréable à l'oreille et des compositions imparables telles le morceau éponyme, « Conspiracy In Cloning », « The Psychomantum » et « Shapeshifter », dont seules « Dehumanized » et « Carnage Earth » peuvent soutenir la comparaison ici. Suite à cet album, Peter Lake et Henrik Ohlsson s'ennuyant un peu décidèrent de faire rennaître un petit side-project de techno-black (oui, vous avez bien lu), avec The Aeonic Majesty, dont je ne connais pas personnellement d'équivalent ! Malheureusement, peu après la sortie de Colonizing The Sun, Theory In Practice fût mis en stand-by, Henrik Ohlsson fonda Scar Symmetry, et Peter Lake ne fit rien d'autre « que » collaborer avec Mekong Delta... En attendant une hypothétique et espérée reformation, on ne peut que réécouter en boucle les trois albums du groupe, tellement impénétrables qu'ils ont une durée de vie presque illimitée.

DOSSIERS LIES

Death Technique : les indispensables
Death Technique : les indispensables
Décembre 2011
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Johnjohn citer
Johnjohn
14/05/2019 18:47
note: 9/10
Ander a écrit : T'as pas l'impression d'entendre une boîte à rythmes sérieux?

Sisi, c'est clair que la prod est pourrie. Après, son côté "un peu cheap" me déplaît moins à l'écoute qu'une prod plastique et over-the-top comme celle du dernier Allegaeon, par exemple.

Nan, mon propos, c'est que je trouve la qualité des compositions... stupéfiante sur Colonizing the Sun ET sur the Armaggeddon Theories. Et pour le coup, je trouve tAt plus démonstratif et plus technique que CtS.

Les goûts et les couleurs quoi.
Ander citer
Ander
14/05/2019 09:02
note: 8/10
Johnjohn a écrit : Ander a écrit :
+1, sonne totalement artificiel et cheap à mes oreilles, ça me gâche complètement l'expérience.


Ca m'fait de la peine de lire ça. M'enfin, les goûts et les couleurs...


T'as pas l'impression d'entendre une boîte à rythmes sérieux?

Pour du death technique qui va pas à 300 BPM c'est bien pénalisant.

J'ai écouté leur EP Evolving Transhumanism, et même constat 13 plus tard, toujours ce sentiment d'esgourder un truc qui a été enregistré sur guitar pro avec les instruments restaient bien sagement dans leurs étuis.
Johnjohn citer
Johnjohn
13/05/2019 23:12
note: 9/10
Ander a écrit :
+1, sonne totalement artificiel et cheap à mes oreilles, ça me gâche complètement l'expérience.


Ca m'fait de la peine de lire ça. M'enfin, les goûts et les couleurs...

Ander a écrit :
Le groupe d'un seul album en ce qui me concerne malheureusement… :/


Admettons. Mais quel putain d'album!!!
Ander citer
Ander
13/05/2019 18:49
note: 8/10
jfkool a écrit : Très bon album que j'aime ressortir de temps en temps. Je ne connais pas d'autres groupes sur ce créneau.
Par contre j'ai fini par me débarasser de Colonizing the Sun, album entièrement démonstratif de leur technique, sans âme.


+1, sonne totalement artificiel et cheap à mes oreilles, ça me gâche complètement l'expérience.

Ce The Armageddon Theories, même si il a lui aussi un côté mécanique, on sent qu' y a eu plus de moyens derrière (merci les studios Abyss), et même musicalement je le trouve bien supérieur à CTS. Le groupe d'un seul album en ce qui me concerne malheureusement… :/
jeriko citer
jeriko
23/08/2009 23:04
note: 8/10
tres bon album. et tout est dit danc cette chronique.
LostSon citer
LostSon
22/08/2009 22:25
note: 8/10
jfkool a écrit : Très bon album que j'aime ressortir de temps en temps. Je ne connais pas d'autres groupes sur ce créneau.
Par contre j'ai fini par me débarasser de Colonizing the Sun, album entièrement démonstratif de leur technique, sans âme.

C'est une blague ? Démonstratif et sans âme ...comment peut-on dire pareille chose rien qu'en écoutant le titre éponyme ? :/
Décidemment certains avis me dépassent complètement...
citer
jfkool
22/08/2009 15:32
Très bon album que j'aime ressortir de temps en temps. Je ne connais pas d'autres groupes sur ce créneau.
Par contre j'ai fini par me débarasser de Colonizing the Sun, album entièrement démonstratif de leur technique, sans âme.
citer
Jotun 35
22/08/2009 12:17
Ca me donne envie d'écouter cette galette que je ne connais pas tient !
Par conre Illogicist j'en avais déjà écouté quelques morceaux et j'ai trouvé le son de batterie atroce et pour moi c'était juste du death technique comme il s'en fait beaucoup (trop), un peu partout dans le monde.
Arnaud citer
Arnaud
21/08/2009 13:38
J'écoutais justement "Colonizing The Sun" à la médiathèque hier, pour découvrir, vu tout le bien qu'en dit le yaourt.
Et bah l'écoute n'a pas durée longtemps car le chant est infâme sur cet album, ça me gâche vraiment l'envie d'écouter.

Alors que là les extraits en écoute sont plus plaisants, le chant est passable, mais pas pire que le suivant. Et même musicalement, c'est plus mon truc cet album.
A creuser.
von_yaourt citer
von_yaourt
21/08/2009 01:02
note: 9/10
Niktareum a écrit : Y'avait un extrait sur un sampler de Metallian à l'époque non?

Pas impossible ! Je jetterai peut être un œil dans ma pile de vieux samplers pour voir si c'est le cas.
Niktareum citer
Niktareum
21/08/2009 00:47
C'est pas le groupe que j'écoute le plus mais il est vrai que cet album est assez impressionnant.
Y'avait un extrait sur un sampler de Metallian à l'époque non?

Ah oui sinon, la voix est bien mieux que celle de Schuldiner! Double fuck
von_yaourt citer
von_yaourt
21/08/2009 00:36
note: 9/10
LostSon a écrit : Très bon disque, meme si moi aussi je préfère Colonizing the sun, qui place la barre encore plus haut.
Mention spéciale à Dehumanized, le titre qui m'a fait découvrir le groupe à l'époque.


Tout pareil ! C'était d'ailleurs le truc le plus incompréhensible que j'avais écouté à l'époque, devant le premier Necrophagist qui était pourtant déjà bien technique ! Sourire
LostSon citer
LostSon
21/08/2009 00:05
note: 8/10
Très bon disque, meme si moi aussi je préfère Colonizing the sun, qui place la barre encore plus haut.
Mention spéciale à Dehumanized, le titre qui m'a fait découvrir le groupe à l'époque.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Theory In Practice
Techno-death
2000 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (12)  8.58/10
Webzines : (7)  8.24/10

plus d'infos sur
Theory In Practice
Theory In Practice
Techno-death - 1995 - Suède
  

tracklist
01.   Dehumanized
02.   The Visionaire (Angelic Possession)
03.   Phase 1: Departure
04.   Phase 2: Prophecies
05.   Phase 3: Carnage Earth
06.   Phase 4: Embryo
07.   Phase 5: Posthuman Era
08.   Embodied For War

Durée : 38:04

line up
voir aussi
Theory In Practice
Theory In Practice
Colonizing The Sun

2002 - Listenable Records
  

Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique