chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
126 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mulk - Putrilogie

Chronique

Mulk Putrilogie
Siège de la Thrasho Corp (© ™®)
8 septembre 2009
17h59
20e étage
Salle de réunion 69


cglaume: Excusez-moi… Bonjour Monsieur! Je suis à la recherche de Barracuda. J'ai RDV avec lui à 18h00, ici même. Vous n'auriez pas vu une baraque black avec un quintal de breloque autour du cou et l'air de s'être fait agresser par la tondeuse de son coiffeur des fois?
Big T: C'est Big T mon blaze, et pas Mr T espèce de branquignol! Avec ta dégaine et tes blagues de merde, toi t'aurais fait un Looping tout à fait convenable par contre…
cglaume: Mouaif ... Au volant des caisses de l'Agence Tout Risque, j'aurais surtout enchaîné têtes à queues(en même temps en salle 69 …) et tonneaux (de bière). Bon plus sérieusement j'ai cru comprendre que vous aviez repris les rênes de Thrasho? C'est pas pour restructurer la maison et délocaliser la rédaction en Inde au moins?
Big T: Dis tête de bite, ici c'est moi qui pose les questions, alors camembert OK?! J'imagine que tu sais pourquoi je t'ai convoqué …?
cglaume: Euuuuh … Pour vous aider à élaborer un discours plus constructif et moins aggressif à l'égard de vos collaborateurs?
Big T: Dis donc Mr la Grande Gueule, tu vas garder tes remarques sarcastiques pour toi si tu ne veux pas finir suicidé de 666 coups de couteau dans le dos! Je t'ai convoqué car le zine a besoin de rebondir. La période actuelle est creuse, le public a le click mou et tout ça nuit à notre chiffre d'affaire. Pour relancer la machine, il faut revenir aux fondamentaux de la presse financièrement responsable, autrement dit du sensationnel, de la violence, des scandales et surtout du sexe, du sexe, et encore du sexe. Donc tu vas me faire le plaisir d'abandonner le registre blagues à 3 balles et jeux de mots du Canard Enchaîné pour te concentrer sur ta vraie valeur ajoutée, l'allusion scabreuse, la muqueuse endolorie et le poil humide! Allez, voilà « Putrilogie » de Mulk, projet electro brutal death bruitiste du beugleur de Sedative, qui sort ce premier album chez Suprachaotic Records au côté de leurs potes de Whourkr. Montre moi ce que tu sais faire sur ce produit…
cglaume: Ah ça, avec Mulk la muqueuse a de bonnes raisons d'être endolorie: elle est méthodiquement explosée à la sulfateuse à canon scié, puis soigneusement finie à la chaux … C'est plus de l'excision musicale à ce niveau là, c'est de la dévagination rituelle! Contrairement à Whourkr - qui s'est lancé dans la construction d'un univers musical nouveau bâti sur du metal extrême et de l'électro agencés de manière inédite et très personnelle, sans trop en faire dans la « toutes les manettes à fond » attitude -, Mulk a décidé d'exploser toutes les limites habituellement imposées par la raison et booste ses compos brutal death déjà pas piquées des hannetons d'effets electro hallucinés et de tempos subluminiques (la BAR atteint les 502 BitesParMoules), le tout étant recouvert d'une bonne grosse couche d'hermétisme noisy et pimenté d'une approche grind débridée quelque peu No Futuresque. Peu, très peu d'instants de répit (à l'exception notable de « Ork ») sur ces 20 titres pour moins d'une demi-heure: le coït est ininterrompu, ça pilonne sans relâche, une véritable orgie d'agression sonore.
Big T: Dis donc, c'est light tout ça côté cul ... Tu veux que je botte le tien ou quoi?
cglaume: Bah et mes BPM?
Big T: A chier comme blague! Allez, continue ...
cglaume: Putrilogie est le fruit d'une séance de triolisme entre les 3 premières sorties du groupe, Putr&fact I, II et III. On ne distingue pas de grosse différence de son ou de style entre ces 3 actes, tout juste que les compos deviennent un peu moins follement incontrôlables et moins orientées pur noise avec le temps, les morceaux les plus récents étant plus structurés, un peu moins rapides (ils comportent même certains passages carrément lourds), plus faciles à appréhender car plus fluides et mélodiques (si si). En fait on sent comme un retour à un brutal death étroitement enchâssé dans l'électronique, le pur chaos noisy sans queue ni tête perdant un peu de terrain...
Big T: J'imagine que cet album n'est pas à mettre entre toutes les mains …?
cglaume: Pour sûr! Il faut être majeur, vacciné et - sortez couverts! - enlatexé jusqu'au nombril pour aborder pareille débauche de bestialité. Un maximum d'ouverture d'esprit (entre autre) est également nécessaire pour s'enfiler cette brochette d'éjaculations toutes aussi brûlantes les unes que les autres
Big T: C'est bien mon petit Cyril, je sens que ça vient. Bon, bref: tu disais que d'esprit, l'auditeur de l'incroyable Mulk est ouvert
cglaume: Bah patron, vous vous mettez à faire des jeux de mots de merde …?
Big T: Oui, bon, de quoi j'me mêle hein?! Continue plutôt ton exercice!
cglaume: Raide comme un Rocco dans l'œsophage d'une avaleuse de sabre, la musique de Mulk sait quand même se décontracter régulièrement le sphincter. J'en veux pour preuve une collection de samples bien décalés (** Il ne peut plus rien nous arriver d'aaaaa-ffreux, maiiiiin-t'nant *** Siiiiiiiiiiii!!), des titres de morceaux par franchement hyper evil (« Afid Fulfurik »… ouarf) ainsi que des clips qui tapent il est vrai pour certains assez classiquement dans le Z dégoulinant (« Tomy »), mais également pour d'autres dans le cartoon déviant (Happy Tree Friends inside – tout ceci étant visible sur le myspace du groupe). Et je dois avouer que cette vaseline humoristique sera la bienvenue pour tous ceux qui n'ont pas l'habitude de se faire annihiler aussi peu chirurgicalement les conduits.
Big T: Allez, arrête un peu de tirer à la ligne (et de pêcher ton coup), et viens en au fait: tu en penses quoi de cet album?
cglaume: J'adore ce mélange des extrêmes et ce postulat de base du « tous les indicateurs dans le rouge », car c'est fait sans prise de tête - ni la sienne, ni la nôtre. C'est vrai que les passages les plus noisy sont un peu lourdingues et à réserver aux fans de Glaukom Synod et consort (« BBW », « Sulfat Primat », « AF », « Dechet Toxic », « Bruit »), et que des 2 premiers volets de la sage Putr&fact, peu de choses restent en tête hormis les samples (quoique « Underteen » …). Mais vu la tournure que prennent les morceaux de Putr&fact III (la chouette mélodie démarrant « Pâtée de Chat » et surnageant dans le maelstrom sonore, les excellents « Corain Cochon » et « Trou de Viande » …), j'ai hâte d'en écouter plus, et je reste sur une très bonne impression. A déconseiller aux rigides du rectum toutefois …
Big T: Bon, je vois que tu as bien intégré le message: ta chro sent suffisamment la sueur pelvienne pour que Thrasho ne commence pas dès à présent à sous-traiter ses chros aux ateliers clandestins des quartiers chauds de Bangkok. Néanmoins il va falloir dorénavant faire attention à ne plus laisser retomber la pression, et à satisfaire les lecteurs les plus exigeants.
cglaume: Bien entendu. En parlant de ça Boss, votre braguette est ouverte, et d'ailleurs je tenais à vous rappeler que celui qui a épinglé des posters de Dan Swanö à moitié nu au-dessus de son lit c'est Mitch, pas moi, alors lâchez-moi la main et laissez-moi sortir. Boss? Boss! Booooossssss!! Heeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeellpppppppppp!!

DOSSIERS LIES

Welcome to the Thrasho Corporation
Welcome to the Thrasho Corporation
Mai 2010
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Ant1 citer
Ant1
11/09/2009 07:13
Il me le faut, ce truc verdâtre.
WHOURKR citer
WHOURKR
08/09/2009 20:55
Nom de dieu mais oui quoi, MUUUUULK allez MUUUUUULK !!!!
citer
Seb`.
08/09/2009 19:29
Cet album est une véritable tuerie. Ca bourrine sec. PUTAING DE MERDE, CA ENVOIE ET QU'EST-CE QUE C'EST BON Gros sourire
cglaume citer
cglaume
08/09/2009 14:19
note: 7.5/10
Gloups: j'apprends à l'instant que Putr&Fact III a été composé en premier, puis les autres ont suivi a rebrousse-temps Embarassé ... le Monsieur se radicalise donc, contrairement à se que j'ai écrit. Sorry pour l'approximation. Le futur ressemblera donc peut-être à autre chose que ce à quoi je m'attendais. Néanmoins l'état des lieux à l'instant T reste valide ...
cglaume citer
cglaume
08/09/2009 14:00
note: 7.5/10
Toutes mes excuses à ceux qui viennent de se plaindre qu'il y a un peu trop de Chroniques à la Con ces temps-ci sur Thrasho Mr Green. Mes prochaine schros seront + classiques ! Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mulk
Brutal electro gruik metal
2009 - Suprachaotic Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  10/10
Webzines : (3)  5.17/10

plus d'infos sur
Mulk
Mulk
Brutal electro gruik metal - 2006 - France
  

écoutez
tracklist
Putr&fact I
01.   BBW
02.   Tomy
03.   Sulfat Primat
04.   Afid Fulfurik
05.   Ork
06.   Underteen
07.   AF

Putr&fact II
08.   Dechet Toxic
09.   Apoplexie
10.   Puree De Vache
11.   Monskr
12.   Viandal
13.   Gravity

Putr&fact III
14.   Bruit
15.   Patee De Chat
16.   Corain Cochon
17.   R-3 Phaz
18.   Trou De Viande
19.   Porc Fight
20.   WBB

Durée : 27:28

line up
parution
15 Février 2009

Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique
Nova
Veniamo Dal Cielo
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
Helloween
Keepers of the Seven Keys p...
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Black Mold
Tales of Degradation (Démo)
Lire la chronique
RAM
The Throne Within
Lire la chronique
White Ward
Love Exchange Failure
Lire la chronique
Adversary
Forgotten Remains Of Death ...
Lire la chronique
Svart Crown
Wolves Among The Ashes
Lire la chronique
Leprophiliac
Caskets Of Flesh (Démo)
Lire la chronique
Nawaharjan
Lokabrenna
Lire la chronique
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
Ulcerot
Necuratu (Démo)
Lire la chronique