chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
85 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Iron Maiden - Brave New World

Chronique

Iron Maiden Brave New World
Ah enfin! Enfin je vais pourvoir chroniquer du Maiden. Pas que je sois un spécialiste du heavy, j'aimerais pourtant mais les fouilles archéologiques ou les visites dans les égoûts pour dénicher les bons trucs extrêmes me prennent tout mon temps, mais s'il y a un groupe que je connais, c'est bien Iron Maiden grâce auquel j'ai fait mon éducation musicale. Au même titre que la VHS Cliff 'Em All, le fameux Live After Death a en effet fait de moi un homme, bien avant que je trempe mon biscuit pour la première fois. C'est donc un honneur et avec beaucoup d'émotion dans la voix, enfin les doigts, que je m'en vais vous conter combien j'aime ce Brave New World, pour moi un véritable classique au même titre (presque) que les plus souvent cités The Number Of The Beast, Somewhere In Time ou Seventh Son Of A Seventh Son.

Les fans en rêvaient, Steve Harris l'a fait! Exit Blaze Bayley qui n'aura sorti avec Iron Maiden que deux albums (The X Factor et Virtual XI) qui ne resteront pas dans les annales pour beaucoup mais que personnellement je trouve fort sympathiques. Et welcome back Bruce Dickinson, LE seul et unique frontman de la Vierge de Fer. Et pendant qu'on y est, pourquoi pas rappeler Adrian Smith, lui qui n'a plus posé ses lignes de guitare sur un album des Anglais depuis l'incroyable Seventh Son Of A Seventh Son en 1988? Ce qui nous fait désormais, avec Janick Gers et Dave Murray, trois guitaristes dans le groupe!

Il y a de quoi faire et Maiden va nous le prouver! Enregistré à Paris et auréolé d'une magnifique pochette montrant un Londres futuriste sous la menace céleste d'un Eddy pas content du tout, Brave New World va rapidement envoyer la parenthèse Bayley aux oubliettes, malgré toute l'affection que j'ai pour cette période pendant laquelle je me suis mis au metal. Car cet album n'est ni plus ni moins qu'un putain de chef-d'oeuvre. D'une durée d'1h07 (Maiden aime bien les longues aventures depuis The X Factor), Brave New World va nous faire voyager par son ambiance épique singulière, Maiden n'ayant de toute façon jamais resservi deux fois le même plat. La bande à Dickinson fait ici toujours dans le heavy metal mais on ne retrouvera que très peu de ces rythmiques galopantes typiques ("Brave New World", "Dream Of Mirrors", "Out Of The Silent Planet"). On n'est plus dans les années 1980 et Maiden préfère étirer ses morceaux et travailler l'ambiance, tout en nous proposant tout de même trois titres plus brefs et directs, "The Wicker Man" en ouverture, "The Mercenary" et "The Fallen Angel", tout aussi délectables. Globalement, les dix compositions de Brave New World s'avèrent donc très longues (plus de six minutes en moyenne avec deux pics à plus de 9 minutes pour "Dream Of Mirrors" et "The Nomad") mais les structures restent simples et répétitives avec peu de riffs différents. Ce côté répétitif, qu'on retrouve également dans les paroles, apporte un côté hypnotique et très prenant au disque et rend sa digestion tout à fait aisée. D'autant que le rythme global est lent avec peu d'accélérations. Ce qui a dû en faire dormir plus d'un mais pas moi car Maiden a assez d'atouts dans son étui pour me passionner et rester efficace. On est fan ou on ne l'est pas!

Les lignes de basse omniprésentes du sieur Harris, le jeu de batterie très propre et lécher de Nicko McBrain, les belles leads mélodiques et of course les soli, toujours excellents chez les Britanniques. Rien que ça déjà, c'est foutrement bon! Les guitaristes sont toutefois restés plutôt sobres avec même par moment une mise en retrait des six-cordes. Les titres semblent en effet avoir été spécialement composés pour Dickinson et lui permettre de faire un retour en fanfare. Si l'Anglais, l'un des plus grands chanteurs heavy en activité, a toujours été l'un des atouts principaux du combo, c'est vraiment lui ici qui mène la danse avec des lignes de chant sublimes et des refrains simples et entêtants parmi les meilleurs que nous ait pondus Maiden comme "Ghost Of The Navigator", "Brave New World" (la montée progressive me donne des frissons à chaque fois!), "Dream Of Mirrors", "The Fallen Angel", "The Nomad" ou "Out Of The Silent Planet". Et comme je le disais, la combinaison paroles + chant + rythmique pépère + morceaux étirés + structures répétées s'avère très prenante en donnant à ce Brave New World une dimension épique et progressive qui nous transporte dans ce tout nouveau monde. Alors c'est vrai qu'il y a parfois quelques petites longueurs, sur la fin de "Blood Brothers" par exemple, mais l'album renferme de tels trésors que ce n'est finalement pas bien grave. "Ghost Of The Navigator", "Brave New World", "The Nomad", ces trois morceaux font en effet partie de la crème de la crème de la discographie pourtant très riche des Britanniques, des purs classiques, le reste étant également à placer dans le haut du panier.

Bruce Dickinson est de retour et quel retour! Avec ce magnifique Brave New World, le plus grand groupe metal de tous les temps derrière Metallica entre de la plus belle des façons dans les années 2000. Ce douzième full-length des Anglais offre tout un tas de belles surprises, notamment une ambiance épique très prenante avec des titres longs et progressifs superbement composés et sublimés par la voix géniale d'un Bruce Dickinson au sommet de sa forme qui a bien fait de la jouer collectif cette fois-ci. Et tout comme sur la back cover, les autres devront lever les yeux au ciel pour apercevoir Maiden perché tout là-haut, bien au-dessus de tout le monde. Le groupe a en effet accompli avec la sortie de Brave New World un exploit unique: celui d'avoir sorti des classiques sur trois décennies différentes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
04/01/2011 06:51
note: 8/10
NORDDD a écrit : A quand les chroniques de "Powerslave", "Somewhere in time", "Seventh son ..." ou "Fear of the Dark" ? (suis fan de ces 4 albums)

C'est prévu, un de nos chroniqueurs planche sur le sujet Clin d'oeil
NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 02:43
note: 8.5/10
A quand les chroniques de "Powerslave", "Somewhere in time", "Seventh son ..." ou "Fear of the Dark" ? (suis fan de ces 4 albums)



Worthless citer
Worthless
25/12/2009 16:36
Le meilleru Maiden pour moi aussi.
Barak citer
Barak
16/12/2009 13:17
note: 9/10
Ptet' bien mon préféré de chez Maiden!
Nathan citer
Nathan
15/12/2009 19:36
Bonne chronique !
Par contre... à mes yeux
Di anno > Dickinson
pj666 citer
pj666
14/12/2009 16:46
Tout à fait d'accord avec la chronique !
DR.Jkl citer
DR.Jkl
13/12/2009 23:41
Chouette album, ça me rappelle des souvenirs. J'ai beaucoup braillé le refrain de The Mercenary en état d'ivresse Headbang
NightSoul citer
NightSoul
13/12/2009 16:17
note: 9/10
L'album avec lequel j'ai découvert Maiden! Grosse claque pour un groupe qui revient en très grande forme après une période "Bayley" pas top top (Virtual XI est jute une grosse bouse, X-Factor et son côté prog était pas trop mal)
Que des tubes sur cet album, l'enchaînement Ghost Of The Navigator, Brave New World, Blood Brothers est excellent!

Jolie chro' Keyser Clin d'oeil
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
13/12/2009 13:24
note: 8/10
Du bon, voire du très bon Maiden sur la formidable "Blood Brothers", un des titres les plus émouvants composé par le groupe. Ceci dit, j'ai toujours trouvé la prod trop clinquante, trop moderne pour Maiden et à choisir, je préfère réécouter les vieux classiques comme "Killers", "Somewhere In Time" ou "Seventh Son".
Evil_Nick citer
Evil_Nick
13/12/2009 13:05
Excellent album. Je ne voyais pas Iron Maiden revenir en si bonne forme après 2 albums bien décevants pour ma part. "Brave New World" peut être considéré comme un vrai condensé de ce que les britanniques ont fait durant leur carrière grace à l'alternance de morceaux bien directs et d'autres + épiques et progressifs. Un de mes Maiden préférés.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Iron Maiden
Heavy Metal
2000 - EMI
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (22)  8.57/10
Webzines : (17)  7.78/10

plus d'infos sur
Iron Maiden
Iron Maiden
Heavy Metal - 1975 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   The Wicker Man
02.   Ghost Of The Navigator
03.   Brave New World
04.   Blood Brothers
05.   The Mercenary
06.   Dream Of Mirrors
07.   The Fallen Angel
08.   The Nomad
09.   Out Of The Silent Planet
10.   The Thin Line Between Love And Hate

Durée : 67'08

line up
parution
30 Mai 2000

Essayez aussi
Satan
Satan
Atom By Atom

2015 - Listenable Records
  
Mercyful Fate
Mercyful Fate
Don't Break The Oath

1984 - Roadrunner Records
  
Chevalier
Chevalier
A Call To Arms (EP)

2017 - Autoproduction
  
Agonizer
Agonizer
Birth / The End

2007 - Spinefarm Records
  
Blind Guardian
Blind Guardian
Imaginations From The Other Side

1995 - Virgin Records
  

Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique