chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
92 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Embrace Of Thorns - Atonement Ritual

Chronique

Embrace Of Thorns Atonement Ritual
Les Grecs avaient fait très fort en 2008 avec notamment Dead Congregation, Mass Infection ou encore Terrordrome (et Firewind, on ne rigole pas!). Cette année, ils sont un peu moins présents mais ont quand même sorti quelques albums intéressants. Notamment l'opus de Mass Infection et le Suicidal Angels qui feront l'objet de chroniques dans quelques semaines, ainsi que ce deuxième full-length d'Embrace Of Thorns, débarqué en mai dernier sur le label Nuclear War Now! Productions. Beaucoup plus black metal à ses débuts, Embrace Of Thorns prend ici un virage qui sent bon la mort, orné d'un des plus beaux artworks de Chris Moyen depuis des années avec le dernier Morbosidad (j'ai trop la classe avec mon t-shirt d'ailleurs!).

Ce Atonement Ritual peut être décrit comme la rencontre entre l'atmosphère sombre et blasphématoire d'Incantation et le côté bestial et occulte d'Archgoat. D'où mon étiquette occult blackened death metal un peu pompeuse mais qui devrait à peu près retranscrire ce qu'on peut trouver ici. En gros, pas de la musique de tarlouze! Embrace Of Thorns mêle en effet avec brio des passages en mid ou down tempo très sinistres avec des séquences blastées bien sauvages ("Atonement Ritual", "Tombs Of The Desecrated Zealots", "Nemesis Of Impurity", "Death Yells In Triumph", "Ceremonial Rites Of Fornication", "Perdition Hammer"...). Dommage toutefois que les blast-beats n'aient pas plus d'impact en raison d'une batterie sous-mixée. Mais avec un bon casque, l'effet est quand même super jouissif et contraste bien avec la lourdeur fuligineuse de l'ensemble. Car c'est surtout là que les Méditerranéens font la différence. Tous ces mid-tempi plus ou moins rapides voire ces down-tempi, ces riffs sombres, evil et sinistres, ces leads et soli dark et légèrement mélodiques, quelle putain d'ambiance, renforcée par un son de guitare dantesque, aussi noir que le fond des abysses. Le truc, c'est que les Hellènes arrivent même à en rendre certains headbangants comme sur "Venom In Veins" ou "Death Yells In Triumph"! L'atmosphère unique qui hante ce Atonement Ritual est également instaurée par quatre courtes interludes bien glauques et morbides, "His Bloodstained Claws Of Victory", "Impure Orgasm", "Litanies Of Inversion" et "Altars Of Malefic Triumph" qui ne cassent pas le rythme et apportent vraiment quelque chose (n'est-ce pas Necros Christos?), c'est assez rare pour être souligné. Dernier bon point pour les Athéniens, des vocaux à trois très bien gérés allant du growl au rasp écorché. Du tout bon!

Si je ne mets "que" 7.5/10 toutefois c'est qu'au-delà d'une ambiance démente (je tiens à insister là-dessus), Atonement Ritual se fait trop répétitif. Les structures et les changements de rythme sont trop prévisibles et les riffs, souvent tenus trop longtemps, tous plus ou moins des variations des uns des autres et ne se révèlent donc pas assez variés. Et puis Embrace Of Thorns gagnerait à rallonger ses compositions en en rassemblant plusieurs. Ici, quatre morceaux font moins de trois minutes et je trouve ça un peu juste maintenant que la balance du trio désormais quintette (une des nouvelles recrues étant Anastasis Valtsanis, frontman de Dead Congregation) penche plus vers le evil death que le black primitif. Néanmoins, tout ça participe à l'aura à la fois funèbre et bestiale de l'opus et pour une durée d'un peu plus d'une demie-heure ça passe sans trop d'encombres. Sans être donc l'album de l'année, Atonement Ritual vaut quand même largement qu'on s'intéresse à lui. Les fans de death/black dark et blasphématoire plus centré sur l'atmosphère que la brutalité continue (ça bourre bien quand même hein, pas de méprise!) devraient ainsi carrément y trouver leur compte. En ce qui me concerne, j'ai rarement entendu un truc aussi sinistre! Holiness has expired...none shall be redeemed. Vous voilà prévenus!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Anonymemynona
03/12/2011 12:03
Je trouve "...for I see death in their eyes..." bien plus sinistre, et bestial aussi, avec une prod on ne peut plus appropriée, là je me retourne les ongles avant d'être arrivé à la moitié !
Häxan citer
Häxan
25/03/2010 09:09
note: 9/10
Cet album est une tuerie que je n'espérais plus, à mi-chemin entre Incantation et Beherit. Enorme !!
Yz citer
Yz
16/12/2009 00:00
Pas beaucoup écouté mais très bonne première impression pour l'instant...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Embrace Of Thorns
Occult Blackened Death Metal
2009 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (4)  7.63/10
Webzines : (2)  7.5/10

plus d'infos sur
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Death Metal - 1999 - Grèce
  

tracklist
01.   His Bloodstaind Claws Of Victory
02.   Atonement Ritual
03.   Tombs Of The Desecrated Zealots
04.   Impure Orgasm (Intro)
05.   Nemesis Of Impurity
06.   Venom In Veins
07.   Death Yells In Triumph
08.   Litanies Of Inversion (Intro)
09.   Ceremonial Rites Of Fornication
10.   Hymn To Triumph And Treachery
11.   Perdition Hammer
12.   Perished In Mortal Agony (Second Death)
13.   Altars Of Malefic Triumph (Outro)

Durée : 34'33

line up
parution
18 Mai 2009

voir aussi
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Darkness Impenetrable

2015 - Nuclear War Now! Productions
  
Maveth / Embrace Of Thorns
Maveth / Embrace Of Thorns
A Plague Through The Heavens (Split-CD)

2014 - Dark Descent Records
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Praying For Absolution

2011 - Nuclear War Now! Productions
  

Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie
Solar Temple
Fertile Descent
Lire la chronique
Nuisible
Slaves and Snakes
Lire la chronique