chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
70 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Deathspell Omega - Mass Grave Aesthetics

Chronique

Deathspell Omega Mass Grave Aesthetics (EP)
A l'origine présent sur le split From the Entrails to the Dirt sorti en 2005 regroupant des morceaux de Malicious Secret, Mütiilation, Antaeus et, pour ce qui nous intéresse ici, Deathspell Omega, Mass Grave Aesthetics fut réédité seul en 2008. Ces considérations chronologiques ne sont pas sans importance quand on connaît l'évolution du groupe partant d'un Black Metal classique puis orthodoxe pour arriver au dernier album en date, Fas (qui pour sa part est tout autre chose. Je renvoie à la belle chronique de Krow de cet album).

En 2005 donc, le groupe venait de sortir Si Monumentum Requires, Circumspice et allait nous pondre Kenôse. L'entre deux est la chanson de cet EP : en effet, Mass Grave Aesthetics se situe entre le riffing de l'album précédent et la déstructuration de l'EP suivant. Le morceau commence par une introduction bruitiste qui laisse vite la place à un riff imposant porté par des chœurs préfigurant l'opéra sous-jacent de Fas. On retrouve cette voix déclamée, l'odeur de souffre, les paroles absconses et théologiques mais aussi ces guitares répétitives, cassantes, aux variations subtiles, nous emmenant discrètement vers une nouvelle mélodie incantatoire ou un break maladif. Et puis, subitement, plus rien. Ou si, un fond, un bruit qui ouvre lentement une nouvelle porte dans cette composition pourtant à tiroirs ! On débouche alors sur une reprise du frénétique thème précédent succédée par une nouvelle alliance entre les guitares et les chœurs. La musique alterne extases et psalmodies rageuses pour arriver sur un passage atmosphérique où se greffe lentement une douce basse aux sonorités presque jazz. Le chant, de plus en plus possédé, finit par hurler de manière désespérée, comme un appel à Lui, une transe rare que l'on peut retrouver chez Funeral Mist. Un retour au thème musical principal, suivi d'une nouvelle cassure rythmique plombée puis d'une outro sous forme de musique classique concluent la chanson.

Cet EP est un des nombreux appendices à l'œuvre fondamentale du groupe (la fameuse trilogie entamée depuis Si Monumentum et que le nouvel album devrait finir) et permet de comprendre comment celui-ci a pu développer un son si particulier à force de compositions, d'à côté tout aussi intéressants que les albums. Chaque chanson de Deathspell Omega est une pierre de plus portée à l'édifice du Grand Destructeur, une cathédrale en Son Nom devant laquelle l'humble chroniqueur que je suis ne peut que s'agenouiller.

« What matter the victims, provided the gesture is beautiful ? »

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
06/07/2011 16:41
note: 5/5
uruz_a a écrit : @Ikea : ce n'est pas Teilhard mais Tailhade, un essayiste / poète de l'ultra-gauche actif au début du 20ème.. Il a d'ailleurs prononcé cette phrase après qu'un anarchiste ait tenté de faire exploser la chambre des députés. Ah, et oui sinon cet EP est vraiment fantastique, rien que le départ fait bien hérisser les poils.

après qu'un anarchiste A tenté
de rien
lkea citer
lkea
06/07/2011 11:47
note: 4.5/5
uruz_a a écrit : @Ikea : ce n'est pas Teilhard mais Tailhade

Exact, mes excuses. Après vérification dans le livret de l'EP, c'est bien Laurent Tailhade (si tu as un ouvrage de lui à conseiller, je suis preneur).
Invité citer
uruz_a
06/07/2011 10:57
@Ikea : ce n'est pas Teilhard mais Tailhade, un essayiste / poète de l'ultra-gauche actif au début du 20ème.. Il a d'ailleurs prononcé cette phrase après qu'un anarchiste ait tenté de faire exploser la chambre des députés. Ah, et oui sinon cet EP est vraiment fantastique, rien que le départ fait bien hérisser les poils.
Krow citer
Krow
02/02/2010 20:00
J'acquiesce à toute la chronique. Marrant, j'arrête pas d'écouter ce titre depuis quelques jours. Ultime en tout cas.
lkea citer
lkea
23/01/2010 19:41
note: 4.5/5
Merci !

Mais c'est un EP Mr Green
ChoKos citer
ChoKos
22/01/2010 23:19
Très bon album et très bonne chronique Clin d'oeil
lkea citer
lkea
21/01/2010 20:55
note: 4.5/5
La citation de fin provient du livret de l'EP. On la doit à un écrivain, Laurent Teilhard Sourire

Pas de MP3 disponible d'après mes recherches...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deathspell Omega
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs : (11)  4.32/5
Webzines : (5)  4.27/5

plus d'infos sur
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Black Metal - 1998 - France
  

tracklist
01.   Mass Grave Aesthetics

Durée : 19 mns 43

line up
parution
16 Janvier 2009

voir aussi
Deathspell Omega
Deathspell Omega
The Synarchy Of Molten Bones

2016 - Norma Evangelium Diaboli
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Veritas Diaboli Manet In Aeturnum (MCD)
(Chaining The Katechon)

2008 - Norma Evangelium Diaboli
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Diabolus Absconditus (EP)

2011 - Norma Evangelium Diaboli
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Fas
(Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum)

2007 - Norma Evangelium Diaboli
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Drought (EP)

2012 - Norma Evangelium Diaboli
  

Essayez aussi
Drudkh
Drudkh
Handful Of Stars

2010 - Underground Activists
  
Diocletian
Diocletian
Annihilation Rituals (Compil.)

2012 - Osmose Productions
  
Whoredom Rife
Whoredom Rife
Dommedagskvad

2017 - Terratur Possessions
  
Suffering
Suffering
Chaosatanas (EP)

2014 - Mort Productions
  
Nirnaeth
Nirnaeth
From Shadow To Flesh

2018 - Malpermesita Records
  

Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique
Gortuary
Divine Indigenous Sacrament
Lire la chronique
Of Feather And Bone
Bestial Hymns Of Perversion
Lire la chronique
Create A Kill
Summoned To Rise
Lire la chronique
Embrace Of Thorns
Scorn Aesthetics
Lire la chronique