chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
191 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Aborted - The Auricular Chronicles

Chronique

Aborted The Auricular Chronicles (DVD)
Avant les controversés « Strychnine.213 » et « Slaughter & Apparatus », rappelons nous qu'Aborted était apprécié pour d'autres qualités que ses solos ou son batteur de chez Psycroptic : le groupe était un porte étendard de l'alliance franco-belge visant à renverser la domination américaine sur les terres du Brutal Death. C'était en quelque sorte l'âge d'or du groupe, et l'on souhaite à l'orée de cette année 2010, et fort d'un nouvel EP qui renoue avec les racines du genre, que cela redevienne le cas. En attendant ce retour en grâce, accordons nous un peu de nostalgie en revenant en Mai 2006 et au concert du groupe lors du VS FEST à la Loco.

Premier constat, la Loco est quasi comble, et le son est à la hauteur des compos de Goremageddon : surpuissant. Avec Tue Madsen pour mixer cette boucherie sonore, rien de moins étonnant. Bien que le line-up ne soit déjà plus le même que celui qui enregistrât « The Archaic Abbattoir », ce jeu de chaises musicales ne remet pas en cause la logique de la setlist qui est fortement centrée sur cet opus. C'est donc un régal que de se faire ce trop court set de 45 mn, où le groupe nous régale d'un florilège de ses meilleurs titres de l'époque. « The Archaic Abattoir » y est logiquement bien représenté avec pas moins de 6 titres sur 12, écrasant « Goremageddon » qui ne fait pas le poids avec ses 4 malheureux titres ; le reste étant issu des deux premiers albums. Cette domination écrasante du dernier album a une conséquence logique sur la set list : on distingue très clairement le tournant dans la carrière d'Aborted, car là ou les titres du trio « The Purity of Perversion » / « Engineering the Dead » / « Goremageddon » sont absolument impitoyables et joués avec une intensité maladive, les morceaux plus récents sonnent vraiment plus « décontractés », forcément aidés en cela par l'omniprésence de mélodies en tout genre, Carcass-like bien entendu. Et c'est là mon seul et petit regret de ce DVD : quand on voit la baffe atomique qu'un « The Saw & The Carnage Done » ou « The Holocaust Incarnate » est capable de balancer, on regarde forcement d'un œil plus critique le démarrage mélodico-grooviesque de Seb sur « The Inertia » ou l'intermède « Threading the Prelude ». En quelque sorte, en se projetant un album en arrière, on aurait eu un vrai best of de la première époque d'Aborted.
Que cela ne vous décourage pas pour autant d'acquérir ce DVD : l'interprétation y est sans faille, le son est comme déjà évoqué dantesque, et le groupe occupe efficacement la scène, à défaut d'avoir en face de lui un public dynamique (l'inconvénient de jouer en festival, où tous ne viennent pas forcement voir le même groupe…). Et bien que j'ai émis un bémol sur les titres d' « Archaic.. » au niveau du maintien de l'intensité, on ne peut qu'apprécier un démarrage en trombe sur « Dead Wreckoning » et surtout une fin de set exécutée sur le formidable « A Cold Logistic Slaughter », qui parvient enfin à convaincre les quelques slammeurs de la foule d'occuper la scène.

Ce set malheureusement trop court n'est pas vraiment compensée par les bonus : on passe vite sur les clips (décevant car conçu sur des images de live pour « A Cold Logistic Slaughter » et dans le classique trip du « je joue dans ma cave et je me défonce comme si toute une foule était présente, plutôt qu'uniquement un éclairagiste, un réalisateur et 3 gros rats » pour « Dead Wreckoning » ; heureusement « Meticulous Invagination » a plus de charme, avec une réelle mise en scène et un Sven en blouse de médecin psychopathe qui fait froid dans le dos), on esquive le documentaire de 15 mn qui ne m'a rien appris, pour atterrir sur les quelques lives, filmés soit en club (Rome, Montréal), soit à l'opposé devant X milliers de metalheads au Wacken. Le son est forcément variable suivant les dates, avec un gros ++ pour le Wacken : mais quel dommage de retrouver strictement les mêmes titres que sur le live de la Loco ! Un petit rescapé de « Engineering the Dead » (« To Roast & Grind » c'est trop demandé ?) ou de “Goremageddon” n'aurait vraiment pas fait tache, et je met ma main à couper que le groupe a varié un minimum sa setlist sur cette tournée là.

On se contentera donc au final d'un live de fort bonne qualité, mais trop court et à cheval entre deux époques, et de quelques fades bonus, pour ce premier DVD d'Aborted. J'ai quand même bien envie de vous le recommander, car il existe somme toute peu de DVD live de Brutal Death aussi bien sonorisés, et soutenons le groupe artistiquement en attendant un revival que j'espère le plus brutal possible…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

John citer
John
16/02/2010 23:52
note: 3.5/5
Bon DVD, très bonne setlist, hélas les morceaux sont pour la plus part gachés à cause des solos de merde de Matty.
Caacrinolas citer
Caacrinolas
07/02/2010 15:46
Euh pour la batteur de Psycroptic il a uniquement fait session sur Slaugther & apparatus c'est tout.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aborted
Brutal Death
2006 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs : (2)  3.75/5
Webzines : (5)  3.9/5

plus d'infos sur
Aborted
Aborted
Death Brutal Moderne - 1995 - Belgique
  

vidéos
Sanguine Verses
Sanguine Verses
Aborted

Extrait de "The Auricular Chronicles"
  

tracklist
I. Live at La Locomotive (Paris):

01.   Dead Wreckoning
02.   Meticulous Invagination
03.   Gestated Rabidity
04.   The Holocaust Incarnate
05.   The Inertia
06.   The Saw And The Carnage Done
07.   Sanguine Verses
08.   Threading The Prelude
09.   The Gangreenous Epitaph
10.   Hecatomb
11.   The Sanctification Of Fornication
12.   Charted Carnal Effigy
13.   A Cold Logistic Slaughter

II. Documentary

III. Videoclips:
01.   Dead Wreckoning
02.   Meticulous Invagination
03.   A Cold Logistic Slaughter

IV. Bonus Material:
01.   The Inertia (W:O:A 2006 Footage)
02.   Sanguine Verses (W:O:A 2006 Footage)
03.   Threading The Gangreenous Epitaph (W:O:A 2006 Footage)
04.   A Cold Logistic Slaughter (W:O:A 2006 Footage)
05.   Meticulous Invagination (Domination Tour 2006 - Rome)
06.   Gestated Rabidity (Domination Tour 2006 - Rome)
07.   The Sanctification Of Fornication (Domination Tour 2006 - Rome)
08.   Charted Carnal Effigy (North American Tour 2005 - Montreal)
09.   The Gangreenous Epitaph (North American Tour 2005 - Montreal)

V. Credits

voir aussi
Aborted
Aborted
The Haematophobic EP (EP)

2004 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
Terrorvision

2018 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
The Archaic Abattoir

2005 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
The Necrotic Manifesto

2014 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
The Purity of Perversion

1999 - Soulreaper Records
  

Essayez plutôt
Beneath The Massacre
Beneath The Massacre
Incongruous

2012 - Prosthetic Records
  
Baalsebub
Baalsebub
Procedure Of Emasculation (EP)

2015 - Ungodly Ruins Productions
  
Rotting Repugnancy
Rotting Repugnancy
Path Of The Diminished

2014 - Sevared Records
  
Debodified
Debodified
Utopia In The Eyes Of A Beast

2003 - Comatose Music
  
Lividity
Lividity
Perverseverance

2018 - Metal Age Productions
  

Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique
Higher Power
27 Miles Underwater
Lire la chronique
Reaper
Unholy Nordic Noise
Lire la chronique