chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Heathen - The Evolution Of Chaos

Chronique

Heathen The Evolution Of Chaos
Groupe sous-estimé s'il en est, Heathen n'a jamais connu le succès qu'il aurait mérité malgré deux très bons albums, notamment un Victims Of Deception de grande qualité sorti en 1991 chez Roadrunner Records. Les 19 ans d'absence du combo n'ont donc sans doute pas gêné grand monde. Tout ceci explique sûrement le comeback discret du quintette chez le label néerlandais Mascot Records qui avait déjà embrigadé les revenants de Pestilence. Avec ce The Evolution Of Chaos, Heathen réussit pourtant un retour en fanfare en nous revenant en pleine forme, comme si le groupe n'avait jamais splité. A tel point que The Evolution Of Chaos n'est plus ni moins que l'album de ce début d'année. Je ne vois d'ailleurs que Nevermore pour le concurrencer sur ce terrain en 2010.

Heathen est donc bel et bien de retour, comme s'il n'était jamais parti. Les San-Franciscains n'ont pratiquement rien changé à leur jeu, tout juste ont-ils un peu modernisé leur son (et accueilli Jon Torres à la basse et Kragen Lum à la seconde guitare). C'est d'ailleurs un des rares reproches que je ferais à cet album: une production trop moderne de Juan Urteaga, trop propre, trop lisse, qui manque d'âme. Heureusement que le thrash de Heathen fusionne avec le heavy, ça passe donc sans trop de casse mais je ne supporte pas les groupes de pur thrash avec un son de la sorte.

Comme je le disais, Heathen n'a pas vraiment évolué depuis 1991 et c'est plutôt une bonne chose. On retrouve avec grand plaisir ici ce thrash/heavy de grande classe à la qualité de composition proche de ce que proposait Metallica à la grande époque, tout en ayant sa propre personnalité. Principalement grâce au chant énorme de David White au registre varié plus proche du heavy que du thrash qui signe ici une performance magistrale avec tout un tas d'excellentes lignes de chant et de refrains mémorables (en première ligne la sompteuse "Control By Chaos", meilleur titre de l'opus). Musicalement, Heathen offre différents visages. Des passages thrashy qui bourrent bien ("Dying Season", "Fade Away", "Bloodkult", "Silent Nothingness") côtoient des mid-tempi groovy très catchy à l'efficacité redoutable ("Dying Season" à 2'35, "No Stone Unturned", "A Hero's Welcome" à 1'32, "Undone" à 1'25, "Bloodkult" à 0'35...) que tout un tas de séquences mélodiques viennent sublimer. C'est d'ailleurs ce côté ultra mélodique qui rend les compositions d'Heathen si prenantes. Et il n'y a pas que le chant clair de White qui y contribue. Lee Altus et Kragen Lum sont des putains de musiciens et tiennent à le faire savoir sans toutefois que ça tienne de la démonstration, avec un vrai feeling et une science de la mélodie imparable. C'est donc une véritable orgie de leads et de soli qui vous attend, les amateurs en auront pour leur argent croyez-moi! Ca shredde à mort, encore mieux que le sexe! A noter que Gary Holt (partenaire d'Altus chez Exodus) est invité sur l'énorme (je ne le répèterai jamais assez!) "Control By Chaos" et y va de son petit solo. Sur "No Stone Unturned" (également un des titres phares de la galette), c'est Steve DiGiorgio qui sort sa basse fretless. A grand album, grands guests! Toujours du côté de la mélodie, on pourra également croiser deux-trois passages acoustiques (la longue intro typée ballade d'"A Hero's Welcome", compo dédiée aux soldats américains, le début de "Red Tears Of Disgrace"), quelques arpèges (la transition de "No Stone Unturned", orgasme de onze minutes divisé en deux parties) et une belle intro calme et mélodique aux sonorités orientales sur laquelle DiGiorgio (encore lui!) joue du sitar.

Putains de riffs, rythmiques entraînantes, mélodies ras-la-gueule, chant dynamique, soli à la pelle, richesse de composition qui force le respect: The Evolution Of Chaos est un sacré morceau! 68 minutes pour être précis ce qui nous donne, en enlevant l'intro d'une minute, près de 7 minutes par piste! Une habitude chez Heathen qui a toujours eu des velléités progressives. Vu la qualité de la bête, honnêtement on ne voit pas vraiment le temps passer mais ça reste tout de même assez long et forcément, difficile d'éviter le sans-faute sur un parcours aussi long. Et effectivement, cet album n'est pas tout à fait parfait. Enfin si, il l'est presque sur les quatre, voire cinq ("Arrows Of Agony" est quand même bien bandante), premières pièces. L'enchaînement "Dying Season", "Control By Chaos" et "No Stone Unturned" (voire "Arrows Of Agony" donc) est absolument ultime, le groupe y tutoie la perfection. Du coup le reste, malgré une qualité top-niveau très très au-dessus de la moyenne, paraît plus fade. Ce tracklisting déséquilibré nuit dès lors un peu à l'intérêt de l'album. Autre chose m'a également perturbé. Sur certains passages les plus véloces (les plus thrash), Lee Altus a clairement fait du recyclade de riffs d'Exodus. C'est flagrant sur "Fade Away" ou "Bloodkult". Influencé par son autre écurie dont il fait partie depuis 2005, le gus a injecté une bonne dose de violence typiquement exodusienne, faisant de The Evolution Of Chaos, malgré les mélodies omniprésentes, l'album le plus brutal de la discographie d'Heathen!

Par forcément un mal me direz-vous! Et puis les défauts pointés du doigts restent de toute façon noyés dans un océan de jouissance musicale dont les soli fabuleux, les lignes de chant entraînantes, la science du riff impeccable, les mélodies mémorables et le dynamisme général percurtant s'avèrent les moteurs émotionnels, faisant de ce The Evolution Of Chaos un candidat sérieux au concours de l'album de l'année. Je peux déjà affirmer qu'il fera partie de mon bilan 2010. A peu de choses près, Heathen, c'est vraiment le paradis!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
23/03/2010 20:26
note: 8.5/10
Geisterber a écrit : Niktareum a écrit : C'est chiant Vektor. Mr Green
Chiant dans quel sens ? Honnêtement j'ai du mal à appréhender ça comme ça perso je me suis pas du tout ennuyé à l'écoute de "Black Future"
Moi je lui trouve plus une influence Destruction mais sinon c'est assez atypique comme groupe, assez prog par certains côtés.

Oui voilà c'est pour ça. Mr Green
J'avais juste écouté leur titres sur myspace y'a quelques temps et ça m'avait vraiment pas botté plus que ça, sans qu'il y ait précisément quelque chose en particulier qui me gêne.
Geisterber citer
Geisterber
23/03/2010 18:03
Niktareum a écrit : C'est chiant Vektor. Mr Green
Chiant dans quel sens ? Honnêtement j'ai du mal à appréhender ça comme ça perso je me suis pas du tout ennuyé à l'écoute de "Black Future"
Moi je lui trouve plus une influence Destruction mais sinon c'est assez atypique comme groupe, assez prog par certains côtés.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
23/03/2010 14:10
note: 8.5/10
Keyser a écrit : Thomas Johansson a écrit : @ Geisterber : Merci bien! Par contre Vektor moi pas connaître ...

C'est influencé par Voivod...


Sans moi alors! J'ai beaucoup de mal avec Voivod.
Keyser citer
Keyser
23/03/2010 13:33
note: 8.5/10
Thomas Johansson a écrit : @ Geisterber : Merci bien! Par contre Vektor moi pas connaître ...

C'est influencé par Voivod...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
23/03/2010 13:19
note: 8.5/10
@ Geisterber : Merci bien! Par contre Vektor moi pas connaître ...
Niktareum citer
Niktareum
22/03/2010 22:11
note: 8.5/10
C'est chiant Vektor. Mr Green
Geisterber citer
Geisterber
22/03/2010 21:39
Du Thrash et du bon !!
Putain en effet c'est vrai que ça change des chroniques de Black pourraves!
Un des albums terribles dans ce style en 2009 pour moi avec le dernier Kreator (bonne chronique d'ailleurs pour mon groupe favori du style en question, M.TJ !) et l'album de Vektor qui m'ont mis des putains de baffe tous les deux, ah la la voilà ce qui arrive quand je sors de mon style de prédilection, la valse musette mid tempo à tendance gay-émo de comptoir!
Au fait, très bonne chro, Keyser! Ton appréciation de la production est judicieuse notamment.
Je tiens juste à dire, à titre personnel, que les incursions mélodiques du vocaliste de ce groupe me les brisent un peu quand même à la longue même si musicalement c'est juste énorme...

Et au fait, les thrasheux à futal moule burnes, c'est quand que vous me chroniquez le "Black Future" de Vektor, ma grosse claque thrash perso de 2009?
Keyser citer
Keyser
14/03/2010 14:30
note: 8.5/10
Thomas Johansson a écrit : Keyser a écrit : Thomas Johansson a écrit : Ah! Du thrash! J'étais en train de me demander ce que je foutais encore sur thrasho avec toutes ces chroniques BM inutiles Mr Green

Bon je crois que j'ai rarement été aussi d'accord avec toi sur un skeud et effectivement, "Control By Chaos" est franchement fantastique. Y a un bon vieux copier/coller de Testament aussi sur la fin de l'album! Indispensable pour les amateurs de heavy thrash classieux, le mix parfait entre du old Metallica et Exodus dont on retrouve le riff de "Scar Spangled Banner" à peine réarrangé.


Pour une fois qu'on est d'accord haha! Et d'ailleurs je trouve qu'il serait grand temps de chroniquer Tempo Of The Damned, mon préféré d'Exodus (avec Bonded By Blood bien sûr), tu crois pas?


C'est marrant j'y pensais justement dans la semaine. Chro à deux?


Merci pour la proposition mais je te laisse t'en occuper comme un grand, tu connais Exodus bien mieux que moi en plus Clin d'oeil
just gnu it citer
just gnu it
14/03/2010 12:57
La vache ça poutre sec ça didonc Headbang
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
14/03/2010 12:18
note: 8.5/10
Keyser a écrit : Thomas Johansson a écrit : Ah! Du thrash! J'étais en train de me demander ce que je foutais encore sur thrasho avec toutes ces chroniques BM inutiles Mr Green

Bon je crois que j'ai rarement été aussi d'accord avec toi sur un skeud et effectivement, "Control By Chaos" est franchement fantastique. Y a un bon vieux copier/coller de Testament aussi sur la fin de l'album! Indispensable pour les amateurs de heavy thrash classieux, le mix parfait entre du old Metallica et Exodus dont on retrouve le riff de "Scar Spangled Banner" à peine réarrangé.


Pour une fois qu'on est d'accord haha! Et d'ailleurs je trouve qu'il serait grand temps de chroniquer Tempo Of The Damned, mon préféré d'Exodus (avec Bonded By Blood bien sûr), tu crois pas?


C'est marrant j'y pensais justement dans la semaine. Chro à deux?
Keyser citer
Keyser
14/03/2010 12:13
note: 8.5/10
Thomas Johansson a écrit : Ah! Du thrash! J'étais en train de me demander ce que je foutais encore sur thrasho avec toutes ces chroniques BM inutiles Mr Green

Bon je crois que j'ai rarement été aussi d'accord avec toi sur un skeud et effectivement, "Control By Chaos" est franchement fantastique. Y a un bon vieux copier/coller de Testament aussi sur la fin de l'album! Indispensable pour les amateurs de heavy thrash classieux, le mix parfait entre du old Metallica et Exodus dont on retrouve le riff de "Scar Spangled Banner" à peine réarrangé.


Pour une fois qu'on est d'accord haha! Et d'ailleurs je trouve qu'il serait grand temps de chroniquer Tempo Of The Damned, mon préféré d'Exodus (avec Bonded By Blood bien sûr), tu crois pas?
Niktareum citer
Niktareum
14/03/2010 12:00
note: 8.5/10
Toujours pas choppé pour ma part... mais ça va pas tarder.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
14/03/2010 11:51
note: 8.5/10
Ah! Du thrash! J'étais en train de me demander ce que je foutais encore sur thrasho avec toutes ces chroniques BM inutiles Mr Green

Bon je crois que j'ai rarement été aussi d'accord avec toi sur un skeud et effectivement, "Control By Chaos" est franchement fantastique. Y a un bon vieux copier/coller de Testament aussi sur la fin de l'album! Indispensable pour les amateurs de heavy thrash classieux, le mix parfait entre du old Metallica et Exodus dont on retrouve le riff de "Scar Spangled Banner" à peine réarrangé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Heathen
Thrash/Heavy
2010 - Mascot Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (9)  8.44/10
Webzines : (22)  8.62/10

plus d'infos sur
Heathen
Heathen
Thrash metal - 1984 - Etats-Unis
  

vidéos
Dying Season
Dying Season
Heathen

Extrait de "The Evolution Of Chaos"
  

tracklist
01.   Intro  (01:21)
02.   Dying Season  (05:41)
03.   Control By Chaos  (07:09)
04.   No Stone Unturned  (11:10)
05.   Arrows Of Agony  (06:40)
06.   Fade Away  (05:45)
07.   A Hero's Welcome  (06:52)
08.   Undone  (06:42)
09.   Bloodkult  (04:31)
10.   Red Tears Of Disgrace  (05:52)
11.   Silent Nothingness  (06:51)

Durée : 68:34

line up
parution
25 Janvier 2010

voir aussi
Heathen
Heathen
Empire Of The Blind

2020 - Nuclear Blast Records
  
Heathen
Heathen
Victims Of Deception

1991 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Soilwork
Soilwork
The Chainheart Machine

1999 - Listenable Records
  
Garagedays
Garagedays
Dark And Cold

2011 - Massacre Records
  
Metal Church
Metal Church
Metal Church

1984 - Ground Zero Records
  
Year Of Desolation
Year Of Desolation
Year Of Desolation

2007 - Prosthetic Records
  
Enemy Of The Sun
Enemy Of The Sun
Shadows

2008 - Massacre Records
  

Album de l'année
Muvitium
Under Vemodets Töcken
Lire la chronique
Wolfnacht
Blutgebunden
Lire la chronique
Death Reich
The Final Plague (EP)
Lire la chronique
Les sorties de 2022
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Crusher
Corporal Punishment
Lire la chronique
Kamizol-K
Exile
Lire la chronique
Death Like Mass
Matka Na Sabacie (EP)
Lire la chronique
Kringa
All Stillborn Fires, Lick M...
Lire la chronique
Lacerated
The Vile Domain (EP)
Lire la chronique
Vrenth
Succumb To Chaos
Lire la chronique
Vanhävd
Vila
Lire la chronique
Maȟpíya Lúta
Wóohitike
Lire la chronique
Truth Decayed
Faded Visions I (EP)
Lire la chronique
Deströyer 666
Never Surrender
Lire la chronique
Grá
Lycaon
Lire la chronique
Trucido / Deterioration
Wet Brain / Smudge (Split-CD)
Lire la chronique
Suicidal Madness
Par-delà le bien et le mal
Lire la chronique
Nuclear Storm
Tales from the Depth
Lire la chronique
Medieval Demon
Black Coven
Lire la chronique
Dysmal
Gates To Apperception
Lire la chronique
Miscreance
Convergence
Lire la chronique
Hibernus Mortis
The Monoliths Of Cursed Slu...
Lire la chronique
Riverside
ID.Entity
Lire la chronique
Moonlight Sorcery
Piercing Through the Frozen...
Lire la chronique
Physiology of Darkness
Human Circle
Lire la chronique
Messe Mortuaire
Nocturnal Demonic Visitatio...
Lire la chronique
Appalling
Sacrilege
Lire la chronique
Helmet
Strap It On
Lire la chronique
Ebony Pendant / Lamp Of Murmuur
Plenilunar Requiems (Split-CD)
Lire la chronique
In Pain
The Thing From The Grave
Lire la chronique