chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
98 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Immortal - All Shall Fall

Chronique

Immortal All Shall Fall
Je dois l'avouer, l'annonce, il y a quelques longs mois maintenant, du retour d'Immortal m'en touchait une sans faire bouger l'autre. La musique du groupe me laissant de marbre depuis des lustres, je n'avais absolument pas prévu d'acheter cet album, pas prévu de l'écouter non plus et encore moins d'en rédiger une chronique.
Alors que s'est-il passé ? Comment en suis-je arrivé là ? Hé bien le Häxan est faible et je me suis laissé appâter par la pochette qui pour une fois ne mettait pas en scène les faces de pandas belliqueux d'Abbath & co (la cover de « Sons Of Northen Darkness » reste un moment douloureux !). Ces teintes bleutées, givrées, de la glace, des montagnes et une édition vinyle de toute beauté auront eu raison de ma volonté (loin d'être à toute épreuve lorsqu'il s'agit de musique) et je cédai à l'achat impulsif !

C'est donc encore très étonné d'avoir un nouveau Immortal à me mettre dans les oreilles que je posais le disque sur ma platine et c'est encore plus étonné que je me pris au jeu très rapidement, dès les premières mesures du morceau titre « All Shall Fall ». Cette voix caractéristique, des riffs bien froids, énergiques, une batterie qui envoie, une production confortable, claire, très puissante et mon achat un peu con commençait à trouver un semblant de justification. Le second morceau « The Rise Of Darkness » et son pattern de batterie entraînant finirent de me convaincre et je dégustai le reste de l'album d'une traite et sans déplaisir.
Au fil des écoutes qui se succédèrent, l'agréable surprise ne s'est jamais transformée en un enthousiasme débordant et quelques défauts à peine dissimulés ont commencé à égratigner mon contentement. Pour commencer, l'ombre de Bathory planant ostensiblement sur l'album gêna l'écoute. Immortal s'est largement inspiré du travail du Maître Quorthon au point de frôler le plagiat à plusieurs reprises. « Hordes of War » est ainsi totalement calqué sur «The Golden Walls Of Heaven » figurant sur le chef d'œuvre Blood Fire Death, « Norden On Fire » est un mix plutôt réussi entre «Twilight of The Gods» et « Hammerheart », albums grandioses que revisite également « Unearthly Kingdom ». Je me dis, pour minimiser un peu le problème, qu'Immortal aurait pu pomper Nargaroth et qu'il ne faut finalement pas se plaindre du choix, conscient ou non, de cette source d'inspiration qui sied d'ailleurs plutôt bien aux Norvégiens.
Si l'album dans son ensemble est très efficace, il faut reconnaître que cette efficacité ne laisse que peu d'espace au souffle épique que suggère la pochette (décidément !). Même si « Unearthly Kingdom », son intro immersive et son mid-tempo convaincant permettent à l'auditeur de visiter le monde gelé qu'Immortal aime dépeindre dans ses lyrics, le reste de la galette n'offre que trop peu de ces moments où l'atmosphère se fait glaciale. J'aurai apprécié que le groupe délaisse un peu le riffing heavy qu'il affectionne, depuis que Demonaz a légué sa six cordes à Abbath, pour alourdir, assombrir, noircir un peu ses compos un peu trop enjouées et pas assez givrées pour toucher notre imaginaire sinistre. Le groupe n'a jamais fait dans le Black atmosphérique mais l'énergie brute dégagée par chaque morceau en inhibe presque totalement les possibilités suggestives...bye bye les fjords, la neige et la lune, adieux sombre poésie aujourd'hui c'est wock n'woll et headbanging un peu neuneu.

Immortal ne se réinvente pas, il n'excelle pas non plus, les riffs vicieux de « Pure Holocaust » sont à jamais gravés dans un passé dramatiquement révolu mais la sauce prend malgré tout assez facilement. Sans forcer son talent les Norvégiens proposent 7 titres bien ficelés, simples et directs qui ne marqueront certainement pas la jolie histoire du Black Metal mais qui permettent de passer un moment plutôt agréable. En injectant une bonne dose de feeling réfrigérant à ses futures compos et en empruntant cette fois-ci non pas le style mais l'emphase du Bathory des grandes heures, le prochain album (puisqu'il en est déjà question) pourrait s'avérer fort intéressant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

bonesNblood citer
bonesNblood
21/04/2021 21:07
note: 7/10
Cet album n'est définitivemenent pas le meilleur de la disco d'Immortal, et pas leur plus inspiré non plus, mais je l'apprécie tout de même, étant un fan inconditionnel du groupe.
Kleim Antyne citer
Kleim Antyne
15/04/2010 11:50
J'ai beau l'avoir écouté en boucle, je ne retiens absolument rien de cet album. Décevant.
von_yaourt citer
von_yaourt
07/04/2010 15:43
note: 6/10
Comme d'habitude, entièrement d'accord avec Dark Nico. J'ai du mal à m'enthousiasmer pour cet album en sachant qu'il vient du même groupe que celui qui a pondu Pure Holocaust, Blizzard Beast ou At The Heart Of Winter...
Häxan citer
Häxan
07/04/2010 14:21
note: 6.5/10
pas un "pseudo" plagiat, jette une oreille au morceau de Bathory tu vas voir ;-)
Dark Nico citer
Dark Nico
07/04/2010 13:37
note: 6/10
Perso : une de mes deceptions 2009. C'est vrai qu'il était attendu cette album mais quand même ça sent la facilité, le minimum syndical, la pompe à fric quoi !
Ca reste du Immortal donc bien au dessus de mal de daubes qui sortent ici ou là mais bon je pense qu'après toutes ces années on était en droit d'attendre autre chose.
Je suis peut être un peu dur mais en plus je viens d'attendre grâce à cette belle chronique que la chanson qui trouvait grace à mes yeux "Hordes To War " était un pseudo plagiat de Bathory...alors
NightSoul citer
NightSoul
06/04/2010 19:39
note: 7.5/10
Un de mes albums préférés de l'an dernier. Le premier titre est une tuerie et Nordens On Fire et Unearthly Kingdom sont vraiment excellents!
Bon OK, ça vaut pas "At The Heart Of Winter" ou "Sons Of Northern Darkness" avec le recul mais ça reste un très bon album.
Hâte de voir ça au Hellfest!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Immortal
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (30)  6.73/10
Webzines : (45)  7.71/10

plus d'infos sur
Immortal
Immortal
Black metal - 1991 - Norvège
  

vidéos
All Shall Fall
All Shall Fall
Immortal

Extrait de "All Shall Fall"
  

tracklist
01.   All Shall Fall  (05:58)
02.   The Rise Of Darkness  (05:47)
03.   Hordes To War  (04:32)
04.   Norden On Fire  (06:15)
05.   Arctic Swarm  (04:01)
06.   Mount North  (05:07)
07.   Unearthly Kingdom  (08:30)

Durée : 40:10

line up
parution
25 Septembre 2009

voir aussi
Immortal
Immortal
Sons Of Northern Darkness

2002 - Nuclear Blast Records
  
Immortal
Immortal
Pure Holocaust

1993 - Osmose Productions
  
Immortal
Immortal
Northern Chaos Gods

2018 - Nuclear Blast Records
  
Immortal
Immortal
At The Heart Of Winter

1999 - Osmose Productions
  
Immortal
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism

1992 - Osmose Productions
  

Essayez plutôt
Dissection
Dissection
Storm Of The Light's Bane

1995 - Nuclear Blast Records
  
Asmund
Asmund
Песнь крови (EP)

2014 - Der Schwarze Tod
  
Tsjuder
Tsjuder
Legion Helvete

2011 - Season Of Mist
  
Archgoat
Archgoat
The Light-Devouring Darkness

2009 - Moribund Records
  
Oes Galliath
Oes Galliath
Sous l'oeil fermé des paradis

2020 - France d'Oïl Productions
  

Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique
Cult Of Occult
Ruin (EP)
Lire la chronique
Skáphe
Skáphe³
Lire la chronique
Drastus
Venoms (Compil.)
Lire la chronique
Aussichtslos
Völlig aussichtslos
Lire la chronique
Biohazard
State Of The World Address
Lire la chronique
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)
Lire la chronique
Cirith Ungol
Forever Black
Lire la chronique
Aria
Armageddon
Lire la chronique
Vreid
Wild North West
Lire la chronique
Endseeker
Mount Carcass
Lire la chronique
Sulk
Tennis Elbow (EP)
Lire la chronique
Eclipsus
Yûrei
Lire la chronique
13th Moon
Putridarium (EP)
Lire la chronique
Angrrsth
Donikąd
Lire la chronique
Vaamatar
Evil Witching Black Metal (...
Lire la chronique
Obvurt
The Beginning (EP)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Invultation
Unconquerable Death
Lire la chronique
Crypts Of Despair
All Light Swallowed
Lire la chronique
Aria
Baptizing with Fire
Lire la chronique
Mork
Katedralen
Lire la chronique
Tsatthoggua
Hallelujah Messiah (Compil.)
Lire la chronique
King Diamond
Abigail
Lire la chronique