chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
134 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkthrone - Circle The Wagons

Chronique

Darkthrone Circle The Wagons
Je n'ai pas le quart du tiers de la culture suffisante pour chroniquer ce nouvel album de Darkthrone. Je ne connais pas les groupes dont Fenriz fait référence tout au long des discours agrémentant le livret de Circle The Wagons. Je me suis arrêté à The Cult Is Alive tout en suivant de l'extérieur l'évolution du groupe, riant grassement de ce changement de style et des photos de Fenriz en camping ou sur son scooter. D'ailleurs, c'était dans l'idée de me taper une bonne barre de rire que j'ai acquis ce disque à la pochette faite au stylo bic par Dennis Dread. Et je me suis bien marré à l'écoute de certaines intonations de voix bien paillardes des deux norvégiens. Mais ça c'était au début. Car ici, Darkthrone crame tout sur son passage.

Au feu le black metal et ses frustrés des bois. Les norvégiens vont plus loin dans leur escapade thrash/speed/punk abandonnant la neige pour les bars mal famés comprenant putes louches, jeux de fléchette et bastons de motards bourrés au whisky. La musique est grasse, heavy, à la fois directement accessible et étonnement complexe. « Stylized Corpse » alterne avec brio lourdeur necro, proto-thrash, cassures plombées déboulant sur un final rétrograde aussi headbanguant qu'émotionnel. Une chanson qui sera la seule à rappeler le passé noir du duo. « Running For Borders » t'emmène dans les canyons, te fait chialer dans les marais, et te relève moto en main en à peine plus de quatre minutes. Aucune différence entre les compositions de Fenriz et Nocturno Culto en termes de qualité : la fusion est si complète qu'il est difficile de dire qui chante quoi.

Au feu les Baroness-like, ces nerds jouant un revival revenant au premier plan. Là où ces derniers n'arrivent qu'à évoquer une période révolue, Darkthrone capte l'essence des années 80, décennie où tout a émergé. La chanson éponyme présente un heavy en pleine gestation, où deux gosses jouent les durs dans le garage de leurs parents dépités. Des boutons sur la gueule mais un putain de talent pour chanter les vallées ! Le rockabilly crasseux de « I Am The Working Class » ou les soli sans esbroufe mais bourrés de feeling parsemant l'album prouvent qu'il n'est pas utile d'avoir une technicité fulgurante ou un artwork avec des apaches à poil pour en mettre plein les oreilles. Peu importe l'époque, Darkthrone écrit ici quelques-uns des meilleurs riffs metal dont la fin de « I Am The Graves Of The 80s », les enchainements de « Black Mountain Totem » ou encore le couplet de « Eyes Burst At Dawn » ne sont que des exemples pris au hasard.

Au feu Motörhead, ses trois riffs par chanson et ses trois pustules. Neuf titres, autant d'hymnes à moustache. « I Am The Graves Of The 80s » et son refrain sponsorisé par Harley Davidson, les paroles de « I Am The Working Class » puant la fierté du pauvre, la mélancolie virile de « Circle The Wagons », tout donne envie de chanter à tue-tête une époque que l'on aurait aimé vivre, la faute revenant à ce chant d'abord ridicule puis fédérateur une fois intégré. Non pas ce magma inhumain que l'on entend partout aujourd'hui, mais une voix d'homme qui te fait sentir son raclement de gorge et te câline avec son chant clair de beau gosse des chantiers comme sur « Those Treasures Will Never Befall You ».

Au feu cette chronique. Bon dieu, vous devriez déjà être parti écouter cette tuerie !

« I am the graves of the 80's
I am the risen dead
Destroy their modern metal
And bang your fucking head ! UH ! »


Allez vous faire enculer.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

18 COMMENTAIRE(S)

lkea citer
lkea
17/01/2014 17:52
note: 9/10
LANGOUSTE a écrit : Moi je préfère largement Dark Thrones and Black Flags. D'ailleurs, une chro de prévue pour celui-là ?

C'est prévu !
LANGOUSTE citer
LANGOUSTE
16/01/2014 22:33
note: 10/10
Moi je préfère largement Dark Thrones and Black Flags. D'ailleurs, une chro de prévue pour celui-là ?
citer
(ancien membre)
18/03/2013 19:48
Certes, plutôt en carton mon bon gg.
Mais vu que c'est Carnaval bientôt c'est un avantage : ça crâme mieux et ça pollue moins
gulo gulo citer
gulo gulo
18/03/2013 18:36
note: 10/10
Ton problème avec le dernier, mon bon cécé, c'est qu'il est pas en plastique justement.
citer
(ancien membre)
18/03/2013 18:36
Comparer un groupe à Manowar, pas sûr que ce soit un compliment...
Pourtant j'adore les pagne en peau et les haches en plastoc !!

Je prépare ma diatribe sur le dernier Sourire
the gloth citer
the gloth
18/03/2013 14:57
Du tout bon ; et le nouveau va encore plus loin, par moment on croirait entendre du vieux Manowar.
lkea citer
lkea
13/11/2011 22:13
note: 9/10
Karamazov a écrit : Superbe chronique. Vraiment.
Et super album.


Merci bien ! Je me suis refait l'album ce week end d'ailleurs, toujours aussi tuant de piedsurlerocher et bièreàlamain Headbang
Karamazov citer
Karamazov
13/11/2011 16:33
note: 8.5/10
Superbe chronique. Vraiment.
Et super album.
cglaume citer
cglaume
15/10/2010 12:35
note: 6/10
8/10 pour les compos et les divers hommages aux grands anciens rendus ici et là au fils des morceaux. 3/10 pour le fouttage de gueule de la prod moisie, de l'interprétation approximative (enfin au niveau du chant surtout, cf. "Circle The Wagons"), bref, de la qualité "rehearsal tape" qui sert juste à faire croire à une certaine catégorie d'auditeurs (je ne généralise pas Ikea, fais-moi rentrer cette fumée qui commence à sortir de tes oreilles) qu'ils sont trop trve, trop underground et trop-on-pisse-à-la-raie-des-trends-qui-commprennent-rien-à-la-vie ...
On fait la moyenne, on arrondit au-dessus parce que certains morceaux déchirent quand même bien, on secoue bien fort: 6
Fridrik citer
Fridrik
31/05/2010 19:56
Bien un groupe qui na jamais fais comme les autres, un groupe que j'ecouterais dans le cercueil.
NightSoul citer
NightSoul
30/05/2010 16:56
Il trip bien cet album!
Heavy metal is FOR EVERRRRRRRRRRRRR!!!
Go Fuck yourself yeah !!!!!
Krow citer
Krow
24/05/2010 17:22
Tuerie de l'année pour l'instant.

Si t'aimes pas ce disque, t'aimes pas le Metal. Allez vous faire enculer.
lkea citer
lkea
24/05/2010 17:21
note: 9/10
Le "allez vous faire enculer" est un hommage évident à Krow et sa chronique de "FOAD" Clin d'oeil

Et pour avoir écouté depuis le disque dont tu parles, mon préféré reste le dernier, qui tourne en boucle !
Caacrinolas citer
Caacrinolas
24/05/2010 17:18
Dark Thrones And Black Flags était pour moi carrément meilleur.


Sinon Ikea ça n'est pas bien de piquer les répliques de ces petits camarades.
lkea citer
lkea
21/05/2010 20:43
note: 9/10
Merci beaucoup à Scum et Geisterber !

Merci Geist, ça me touche beaucoup en tout cas ! Clin d'oeil
Geisterber citer
Geisterber
21/05/2010 20:09
Putain moi qui suit réactionnaire comme pas deux sur les nouveaux albums de Darkthrone, préférant infiniment leur période Black Metal, bien plus inspirante pour mes oreilles, je trouve que pour un album de leur nouvelle orientation, et ben ça se défend pas si mal à mes yeux, mieux que "Dark Thrones and Black Flags", c'est un fait!
Ta chronique est pour beaucoup dans mon envie de l'écouter. Ta description de "Stylised Corpse", entre autre, est parfaite pour susciter l'envie et correspond idéalement au morceau en lui-même, un vrai chef-d'oeuvre de Heavy Old School ce morceau! Cet album transpire un feeling rock n' roll qui n'est pas sans me déplaire. Y a que la voix qui me pompe un peu, mais l'album en lui-même est d'une vraie qualité, je ne vois pas de morceau en dessous des autres, dans le style pratiqué sur cet album en tout cas.
Néanmoins ça reste quand même bien frustrant pour l'amateur inconditionnel de la vieille période que je suis : et oui, je suis un vrai "frustré des bois" pour bien le dire Clin d'oeil
Merci pour cette chro en tout cas.
Scum citer
Scum
21/05/2010 13:05
Chouette kro, j'essaierai d'y jeter une oreille.
citer
(ancien membre)
21/05/2010 11:43
teub

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkthrone
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (18)  7.67/10
Webzines : (31)  7.33/10

plus d'infos sur
Darkthrone
Darkthrone
Black Metal - 1987 - Norvège
  

tracklist
01.   Those Treasures Will Never Befall You
02.   Running For Borders
03.   I Am The Graves Of The 80s
04.   Stylized Corpse
05.   Circle The Wagons
06.   Black Mountain Totem
07.   I Am The Working Class
08.   Eyes Burst At Dawn
09.   Bränn Inte Slottet

Durée : 40 Mns

line up
parution
6 Avril 2010

voir aussi
Darkthrone
Darkthrone
Under A Funeral Moon

1993 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
The Cult Is Alive

2006 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Arctic Thunder

2016 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
F.O.A.D.

2007 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
NWOBHM (EP)
(New Wave Of Black Heavy Metal)

2007 - Peaceville Records
  

Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique
Old Corpse Road
On Ghastly Shores Lays the ...
Lire la chronique
Unholy
From the Shadows
Lire la chronique
Ahret Dev
Hellish
Lire la chronique
Abduction
Jehanne
Lire la chronique
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique