chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
85 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Burzum - Belus

Chronique

Burzum Belus
BURZUM. Une bien longue histoire que celle de Varg Vikernes, dont les pérégrinations sont connues de tous. Un groupe ultra classique dans le Black Metal, connu à la fois pour sa musique, tantôt géniale (Hvis Lyset Tar Oss) tantôt trop minimaliste pour être réellement jugée (Dauði Baldrs, Hliðskjálf), que pour une idéologie qui a pour double mérite de faire rigoler beaucoup de monde dans la scène Black Metal et aussi de faire réagir le gauchiste en période de menstruation.
Peu de temps avant sa sortie de prison, qui a eu lieu le 24 mai 2009, le bonhomme avait déclaré « ne plus jamais vouloir faire de musique » et « se consacrer à sa ferme », sans doute pour y élever des moutons (tant le mouton est une espèce répandue dans le Black Metal). Notre ami avait également déclaré « vouloir fusionner avec la nature »… vaste programme, comme disait De Gaulle.

Finalement, Vikernes décida de refaire de la musique. En même pas un an, un nouvel album est torché, envoyé dans les bacs en mars, et nul doute qu'il se vendra comme des petits pains dans une communauté Black Metal qui attendait ça avec empressement, la bave au lèvre et le sourcil furtif, moi le premier, en tant que fan d'œuvres comme Hvis Lyset Tar Oss ou la première démo éponyme, deux opus qui -avec les autres premiers BURZUM- avaient révolutionné un genre et créé une sorte de fétichisme autour de ce one man band, intouchable pour certains, inaudible pour d'autres. Toutefois, ces albums sont uniques, passés, achevés et en bref : que nous propose le Comte pour 2010, que peut-il apporter à une scène Black Metal qui s'est par ailleurs largement inspirée de ses premiers efforts ?

Ce Belus n'a rien de nouveau à apporter, c'est assez clair. Vikernes, avec le temps, a perdu ce timbre de voix qui faisait son attrait sur les albums sus-cités… ses riffs, s'ils sont parfois prenants et "planants", sont assez peu inspirés dans l'ensemble et souffrent d'une répétition qui, à la longue, les désert grandement. Que dire de l'outro, si ce n'est qu'on s'emmerde à 100 sous de l'heure à son écoute, monotone au possible ? Cette piste finale est le symbole du manque d'inspiration du lascar, personne n'est dupe, c'est 9 minutes de remplissage ; il me semble difficile de faire ça par conviction artistique tant cette démarche semble tourner en rond. De manière générale, les riffs sont trop souvent répétés et souffrent de leur manque de renouvellement. Les quelques bons riffs sont gâchés par la répétition qui est l'élément qui enfonce le plus cet album. L'introduction inutile au possible, "Leukes Renkespill", annonçait largement la couleur, puisqu'elle voit Vikernes livrer à ses groupies ses plus belles séances de bilboquet. Au-delà du rire, on tient là le morceau inutile par excellente, 33 secondes de gagnées dans le remplissage d'un certain "vide".

Mais d'ailleurs pourquoi comparer cet album aux précédents opus de Black Metal de Vikernes ? On pourrait presque dire qu'il s'agit ni plus ni moins de l'album du groupe de Black Metal lambda, la répétition en plus, l'émotion -trop rare- en moins. L'émotion est malgré tout présente, sur de très bonnes pièces comme « Glemselens Elv », convaincante mais un poil trop longue et répétitive, le rythme trop uniforme de ce morceau affectant grandement la saveur qu'il aurait pu avoir. « Morgenroede » a un aspect évasif qui s'apprécie dans les premières minutes, mais il vire vite à un « chiantisme » presque cruel pour l'auditeur…

Dommage pour Vikernes, sa démarche se perd dans la répétition au prix d'une « évasion » efficace… on tient donc un album qui aurait pu être bon, qui distille de bons riffs, notamment la reprise de « Dauði Baldrs » sur « Belus' Doed », une idée qui donne de la continuité à l'œuvre de BURZUM, mais un album qui tourne trop en rond et dont l' « inventivité » potentielle est gâchée par la monotonie due à la répétition de riffs très moyens… et même si on sent un « retour au source » de la part du père Vikernes, cet album est loin d'être à la hauteur atteinte par ses précédentes pièces du registre Black Metal. Néanmoins, ne nous laisse-t'il pas présager de bonnes choses pour la suite de BURZUM ? Au moins, il nous oblige à attendre le prochain en espérant qu'il soit mieux que cet offrande un peu trop fade.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

18 COMMENTAIRE(S)

colin.lmbrt citer
colin.lmbrt
05/11/2018 23:10
note: 7.5/10
J'ai beaucoup apprécié l'album, très lumineux et atmosphérique
Invité citer
cocob
16/06/2013 23:41
j'ai adulé filosofem et Hvis Lyset Tar Oss, pourtant cet album m'a quand meme transporté. glemselens elv est surement le titre black que j'ai le plus écouté. La premiere fois qu'une musique parait autant spirituelle.... Ensuite, c'est une question de ressenti.
Invité citer
caca
12/06/2010 10:27
Geekerie Geekerie ... debats inutiles et surement aussi chiants que l'album.
Qu'on se le dise, ce verbiage n'apporte rien a personne.
Geisterber citer
Geisterber
09/06/2010 21:24
note: 5/10
Oui à n'en pas douter Clin d'oeil au moins on pourra plus me taxer de faire partie des détracteurs de Burzum après celle-ci Mr Green oui parce-que je risque d'être nettement plus élogieux étant donné que c'est un de mes albums "cultes".
Surt citer
Surt
09/06/2010 19:24
note: 7.5/10
Après le ressenti de chacun... c'est très personnel mais en tout cas je te rejoins sur un point Hvis Lyset Tar Oss est vraiment un très bon album ! Une chronique pour bientôt ?? :P
Geisterber citer
Geisterber
09/06/2010 11:28
note: 5/10
Moi ? Agressé ? Oh non non mon vieux pas de problème haha Clin d'oeil je te rappelle qu'on est sur internet quand même. Juste que des fois lire certains trucs ça pique les yeux... Par exemple faire référence à une pièce ambiante, "Rundgang um die transzendentale Säule der Singularität", joué seulement au clavier, clavier qui est quasiment absent de Belus, pour "défendre" la répétition chantissime de ce dernier album, répétition de riffs merdiques joués à la guitare, sans ambiance particulière, sans "foi", sans rien de positif en fait... Citation : dans la continuité de l'album ils trouvent leur place Oui, sur Filosofem ou Hvis Lyset Tar Oss (oui parce-que Vikernes n'a pas fait que Filosofem comme bon album, et cf "Tomhet" sur Hvis Lyset Tar Oss, pièce ambiante de clavier également à base de répétition), on est tout à fait d'accord. Sur Belus ces "morceaux", plutôt ces riffs de guitares pourraves basiquement répétés, n'apportent rien si ce n'est l'ennui. Donc non, cet album ne me contente pas. Je te concède que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour arriver à cette conclusion, en gros Belus n'a pas survécu au recul chez moi.
Surt citer
Surt
08/06/2010 20:23
note: 7.5/10
Il est vrai que le rythme de Rundgang um die transzendentale... sur Filosofem est beaucoup plus intéressant... 3 notes répétées pendant 25min avec quelques effets par dessus est clairement à inscrire au panthéon du metal. Personnellement je trouve que pris à part ces morceaux sont inintéressants mais dans la continuité de l'album ils trouvent leur place.
Pour ce qui est des détracteurs j'me fous pas mal de Vikernes, je parlais musicalement. Je ne connais personne d'indifférent à sa musique, soit les gens aiment soit ils détestent...tout ça pour dire que le dernier album n'est certes pas révolutionnaire mais qu'il tient la comparaison avec les précédents et qu'à mon avis il contentera les anciens fans.
Ah oui et aussi ne te sens pas agressé à la 1ère remarque Clin d'oeil
Geisterber citer
Geisterber
08/06/2010 19:40
note: 5/10
Surt a écrit : ....et puis se plaindre de la répétition des riffs... tu dois pas avoir aimé beaucoup d'albums de Burzum alors...
Oh le beau cliché de base... Non je fais pas partie des détracteurs de Burzum, loin de là, d'ailleurs je le dis clairement je suis fan des premiers opus du one man band (et je les cite), et si je me "plains" de la répétition sur cet album, c'est tout simplement parce-qu'elle traduit un manque d'inspiration de la part de son géniteur. Et sur cet album, précisément, c'est ultra emmerdant pour mes oreilles amatrices des Hvis Lyset Tar Oss, Aske ou Filosofem... Comparer la piste finale du Belus au dernier album cité... arffff. Bah écoute, tant pis, hein... Répéter un riff terrible, d'accord, répéter un riff de merde, niet popov, voilà l'idée.

Surt a écrit : Burzum a toujours eu son lot de détracteurs, ce n'est pas avec cet album là qu'ils changeront d'avis. Putain combien de fois j'ai dû lire ça sur internet!... magnifique cliché là encore. C'est tellement triste ce que tu dis que j'ai failli tirer une larme. Pauvre Vikernes, je sais pas comment il va faire pour nourrir Herr Fantoft, son mouton préféré, en ce dur mois de juin.
Surt citer
Surt
08/06/2010 10:13
note: 7.5/10
Ce n'est pas le meilleur Burzum à ce jour mais un bon album quand même... et puis se plaindre de la répétition des riffs... tu dois pas avoir aimé beaucoup d'albums de Burzum alors. L'intro ne sert clairement à rien ça je suis d'accord. Quant à la plage de 9min elle est de la trempe des plages plus longues et atmosphériques de Filosofem. Un album sans grande surprise donc mais qui s'écoute bien. Burzum a toujours eu son lot de détracteurs, ce n'est pas avec cet album là qu'ils changeront d'avis.
citer
(ancien membre)
03/06/2010 21:48
note: 10/10
=)
Caacrinolas citer
Caacrinolas
03/06/2010 15:12
note: 3/10
Sale con d'Lmkt ta fait remonter la moyenne.
citer
(ancien membre)
03/06/2010 14:49
note: 10/10
EXCELLENT album, dans mon top 2 de l'année
Invité citer
Stockwell
02/06/2010 23:21
Perso j'ai beaucoup aimé l'album, je suis d'accord qu'il y a beaucoup de remplissage sur les 2 dernières pistes et que l'intro est inutile, mais les 3 premiers morceaux sont géniaux, et les suivants vraiment beaux. Je ne savais pas à quoi m'attendre et j'ai été agréablement surpris.
Fridrik citer
Fridrik
31/05/2010 19:58
Moulte reaction tres diverse pour son retour.
NightSoul citer
NightSoul
31/05/2010 16:01
note: 3/10
Caacrinolas a écrit : Album sur pourri dont on aurait même pas entendu parler si il ne portait pas le nom de "Burzum"
+1.
Et puis le côté tekno sur je sais pu quel titre ou Varg répète une phrase pendant 3 plombes me faisant penser à du québecois m'a bien fait marrer Mr Green
Krow citer
Krow
31/05/2010 14:31
note: 1/10
J'ai mis 1 parce que c'est marqué pitoyable à côté. J'aurai préféré que ce soit à côté du 0.
Momos citer
Momos
31/05/2010 13:49
Les extraits que j'avais écouté ne m'avait pas emballé et j'étais à deux doigts de faire l'impasse dessus, malgré les avis positifs que j'avais entendu. Cette chro a affirmé ce que j'avais senti: un manque d'inspiration. Je crois que je ne vais pas me le prendre... Confus
Caacrinolas citer
Caacrinolas
31/05/2010 12:23
note: 3/10
Album sur pourri dont on aurait même pas entendu parler si il ne portait pas le nom de "Burzum"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Burzum
Black Metal Chiant
2010 - Byelobog Productions
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs : (20)  6.08/10
Webzines : (28)  7.69/10

plus d'infos sur
Burzum
Burzum
Folk Black Metal - 1991 † 2018 - Norvège
  

tracklist
01.   Leukes Renkespill (Introduksjon)
02.   Belus' Død
03.   Glemselens Elv
04.   Kaimadalthas' Nedstigning
05.   Sverddans
06.   Keliohesten
07.   Morgenrøde
08.   Belus' Tilbakekomst (Konklusjon)

Durée : 52:16

line up
parution
8 Mars 2010

voir aussi
Burzum
Burzum
Umskiptar

2012 - Byelobog Productions
  
Burzum
Burzum
Hvis Lyset Tar Oss

1994 - Misanthropy Records
  
Burzum
Burzum
Fallen

2011 - Byelobog Productions
  
Burzum
Burzum
Filosofem

1996 - Misanthropy Records
  

Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique