chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dawn Of Relic - Lovecraftian Dark

Chronique

Dawn Of Relic Lovecraftian Dark
Lâché par son ancien label, le rafraîchissant Dawn Of Relic enregistrera sa démo « promo » Wrathcast en 2001 pour toucher la masse média. Et c'est ce qu'il se produira un an plus tard, les Finlandais remporteront la compétition « Meilleur groupe non signé » du magazine français bien connu, Metallian, leur valant une signature chez Season Of Mist. Epaulé de Mika Tönning au chant (frontman de Catamenia), désormais membre permanent, Dawn Of Relic partira mettre sous boîte son deuxième album Lovecraftian Dark (accompagné encore une fois d'un bon nombre d'invités) au studio le plus connu de leur pays, à savoir le Tico-Tico Studio (Catamenia, Kalmah, Impaled Nazarene, Rotten Sound…).

Encore un groupe décrivant son style comme du « dark metal » et non, je ne rentrerai pas dans le débat sans fin de cette étiquette. Mais il faut tout de même avouer que la dénomination colle assez bien avec la musique de Dawn Of Relic. Un style passant sans encombre du death mélodique au thrash, black, power ou gothique. Un « melting pot » entouré d'une atmosphère sombre indéfinissable à la thématique de Lovecraft. Dawn Of Relic n'est clairement pas un des premiers à emprunter dans les nouvelles de l'Américain, mais rares sont les albums réussissant plus ou moins à dégager l'aura de ses écrits. Pour continuer en ce sens, le groupe divisera Lovecraftian Dark en trois chapitres pour trois styles relativement différents. Les deux premiers puisant essentiellement dans leur démo Wrathcast quant au dernier, il tire partie de leur seconde démo Rose Raven qui n'aura jamais vue le jour. Pourtant derrière ce penchant « raffiné » se cache une musique très directe. La faute en premier lieu à la production ultra massive (et le mot est faible) du Tico-Tico Studio (le jour et la nuit avec One Night In Carcosa). Le début de la galette expose un death mélodique chimérique brut de décoffrage, attaquant les esgourdes dès les premières notes par son lot de mélodies enivrantes (« Scions Of The Blackened Soil »), ces riffs death/thrash ainsi que cette rythmique martelante qui attaquent la nuque (le tube « Masquerade Of Sickness »).

Dawn Of Relic délaisse ainsi le black metal mélodique atmosphérique de One Night In Carcosa (comparé souvent aux débuts de Catamenia pour son penchant « soutenu », Mika oblige) pour une musique paraissant moins extrême. Tout n'est cependant pas gommé, on retrouvera encore la présence marquée du clavier planant de Pekka et ces mélodies glaciales typique de la scène finlandaise. Du black metal il ne reste que le timbre de Mika bien plus grave qu'à l'accoutumé (n'hésitant pas à faire quelques virées gutturales). Lovecraftian Dark enchaîne les titres accrocheurs et ira montrer dans son second chapitre, une musique aux quelques influences rock/gothique (Sentenced se fait sentir, voire même le Nightingale du père Swanö). Malgré cette initiative au final peu convaincante (loin de la qualité des groupes précités), le style de Dawn Of Relic commence à montrer ses limites et sera bien difficile à digérer (une heure le bestiau). Et ce n'est pas le troisième chapitre dispensable qui réfutera ce constat. On ne retiendra que « The Awakening » (et sa mélodie fatale) et le mélancolique « The Wail Of The Tartarean Wells » (un des meilleurs titres à mon sens).

Fini le black metal de One Night In Carcosa, Dawn Of Relic opte pour une metal mélodique indéfinissable à l'ambiance des plus originales. Une légère brise fraîche dans la scène qui aurait certainement pu faire d'avantage parler d'elle. Dommage que cette fin d'album baisse radicalement en qualité et que l'écoute en intégralité soit bien difficile à exécuter. Car effectivement les Finlandais vont complètement délaisser ce chemin emprunté pour un death/thrash mélodique bien moins savoureux.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Dark Nico citer
Dark Nico
14/09/2010 19:02
note: 7/10
Un bon groupe, au dessus de la moyenne.
Ils arrivent à créer une ambiance.
Perso je pense que c'est l'album le moins bon de leur disco. Le premier "One night in Carcosa" est un cran au dessus.
Chri$ citer
Chri$
14/09/2010 11:10
note: 7/10
Un album sympathique mais sans plus, acheté en occaz parce que le nom et la pochette m'intriguait. Il ne passe pas souvent dans ma platine, mais quand il y est, il se déroule sans difficultés..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawn Of Relic
Dark Metal
2003 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (5)  7.3/10
Webzines : (9)  6.94/10

plus d'infos sur
Dawn Of Relic
Dawn Of Relic
Death mélodique - 1993 - Finlande
  

tracklist
Chapter I - Throes Matrix
01.   Dawn Over Carcosa
02.   Masquerade Of Sickness (The Eve Of Reckoning)
03.   Throes Matrix
04.   Phosphor
05.   Scions Of The Blackened Soil
06.   Wrathcast
07.   Watchtower Son (Lemurian Guard)
Chapter II - Themes of Stifled Screams
08.   The Awakening
09.   Bowels Of Murder
10.   The Wail Of The Tartarean Wells
11.   It Dragged Her To Dark...
Chapter III - The Story of Rose Haven
12.   Snowfall
13.   Dormant From Kiasmagoria
14.   Phantasm And Evenfall

line up
voir aussi
Dawn Of Relic
Dawn Of Relic
Night On Earth

2005 - Season Of Mist
  
Dawn Of Relic
Dawn Of Relic
One Night In Carcosa

1999 - Wicked World Records
  

Essayez aussi
Iskald
Iskald
The Sun I Carried Alone

2011 - Indie Recordings
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Genesis

2002 - Century Media Records
  
Naglfar
Naglfar
Harvest

2007 - Century Media Records
  
Nightfall
Nightfall
Astron Black And The Thirty Tyrants

2010 - Metal Blade Records
  
Bethlehem
Bethlehem
Sardonischer Untergang Im Zeichen Irreligiöser Darbietung

1998 - Red Stream
  

Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique
Nova
Veniamo Dal Cielo
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
Helloween
Keepers of the Seven Keys p...
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Black Mold
Tales of Degradation (Démo)
Lire la chronique
RAM
The Throne Within
Lire la chronique
White Ward
Love Exchange Failure
Lire la chronique
Adversary
Forgotten Remains Of Death ...
Lire la chronique
Svart Crown
Wolves Among The Ashes
Lire la chronique
Leprophiliac
Caskets Of Flesh (Démo)
Lire la chronique
Nawaharjan
Lokabrenna
Lire la chronique
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
Ulcerot
Necuratu (Démo)
Lire la chronique