chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
195 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

One Man Army and the Undead Quartet - The Dark Epic

Chronique

One Man Army and the Undead Quartet The Dark Epic
Quelle étonnante surprise que ce Dark Epic ! Me retrouvant une fois de plus à chroniquer un de leurs nouveaux méfaits, et n'ayant pas gardé un souvenir impérissable de leurs 3 premières bafouilles, c'est sans grande conviction que j'ai attaqué l'écoute du nouveau groupe de Johan Lindstrand, qu'on connaît surtout pour son implication dans The Crown.

Difficile de ne pas mettre en parallèle le come back raté de ces derniers et ce nouveau One Man Army & The Undead Quartet (première et dernière fois que j'écris en entier le nom du groupe), sortis à quelques mois d'intervalle : et à ma grande surprise c'est OMATUQ qui gagne haut la main le challenge… d'autant plus étonnant que je le répète les efforts précédents du groupe étaient sympathiques mais vraiment sans plus, avec ce mélange très classique de thrash saupoudré de death et de heavy, mais de façon très light. Fondamentalement, les acquis sont les mêmes d'ailleurs : du thrash, parfois rapide parfois mid-tempo, mais qui n'aime pas blaster et préfère empiler les riffs, parfois d'inspiration franchement heavy, sans renier la petite touche mélodique qui va bien.

« The Dark Epic » porte bien son nom : l'album a un cachet et une atmosphère très particulière et appréciable, qui préfigure du meilleur alors qu'on découvre les refrain maléfiques de « The Zombie Syndrome (Of Acid and Man) » ou « Skeletons of Rose Hall » : animés en arrière plan tantôt par des successions d'accords insidieux ou une mélodie malsaine, ces titres deviennent réellement vivants grâce au travail vocal de Lindstrand, qui s'il n'a plus la rage de son passé chez les Couronnés, a énormément progressé vocalement et fait véritablement décoller les compos, que ce soit dans la rage ou un passage plus lugubre. N'oublions pas de tirer notre chapeau au duo de guitaristes,qui a quand même composé un paquet de riffs et avec une certaine réussite, même si bien sur on ne joue pas du thrash en 2011 avec l'espoir de sonner 100% original et jamais entendu. La pilule passe fort bien malgré tout, et que ceux qui désespèrent de la raréfaction des solis dans la mouvance actuelle se rassurent, ils sont bel et bien présents et autant en quantité qu'en qualité sur « The Dark Epic ».

Autre terme d'importance dans le nom de l'album, le « Epic ». Certes, un bien grand mot pour du thrash, et pourtant on se surprend à se laisser aisément porter par les quasi 8 minutes de « Sandman Apocalypse » (encore un morceau à l'ambiance déliquescente à souhait, l'intro a tout d'une grande) ou les longues tribulations musicales du titre éponyme, qui tient presque de l'instrumental thrash comme on en faisait à la grande époque du genre (Metallica période Ride the Lighting / Master of Puppets). Je rassure les impatients, le format des 7 autres titres est plus concis, sans pour autant perdre en richesse ni en finesse ; je reste surpris que l'album dure quand même presque 50 minutes et que je ne me sois pas ennuyé une seule seconde.

A me relire, il me semble que le constat est clair : OMATUQ fait du thrash anno 2011, donc pas la peine de s'étendre dessus pendant des heures. Mais OMATUQ a aussi et surtout pondu un album qui mérite vraiment le détour, si l'on aime son thrash ambiancé, riche en riffs et qui préfère aux explosions sonores d'un Slayer l'approche mélodique et travaillée d'un Metallica old school. Une belle surprise en ce début d'année, et un bien bon album d'un genre finalement toujours vivace quoi qu'il arrive.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
One Man Army and the Undead Quartet
Thrash Metal
2011 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  7/10
Webzines : (12)  6.96/10

plus d'infos sur
One Man Army and the Undead Quartet
One Man Army and the Undead Quartet
Thrash Metal - 2004 † 2012 - Suède
  

tracklist
01.   Stitch
02.   The Zombie Syndrome (Of Acid & Man)
03.   Inside The Head Of God
04.   Sandman Apocalypse
05.   The Pleasures Of Slavery
06.   Skeletons Of Rose Hall
07.   Devil's Harlot
08.   Dark Epic
09.   How I Love To Kill You

line up
parution
25 Février 2011

voir aussi
One Man Army and the Undead Quartet
One Man Army and the Undead Quartet
Grim Tales

2008 - Massacre Records
  
One Man Army and the Undead Quartet
One Man Army and the Undead Quartet
Error In Evolution

2007 - Nuclear Blast Records
  
One Man Army and the Undead Quartet
One Man Army and the Undead Quartet
21st Century Killing Machine

2006 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Tankard
Tankard
The Morning After

1988 - Noise Records
  
Death Angel
Death Angel
Humanicide

2019 - Nuclear Blast Records
  
Annihilator
Annihilator
Carnival Diablos

2001 - SPV
  
Atrophy
Atrophy
Socialized Hate

1988 - Roadracer Records
  
Overkill
Overkill
The Years Of Decay

1989 - Atlantic Records
  

Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Seraphic Entombment
Quelled (Démo)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment
Lire la chronique
Fallen Forest
Giants Frost Battered (Comp...
Lire la chronique