chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
153 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Thorium - Ocean Of Blasphemy

Chronique

Thorium Ocean Of Blasphemy
Impossible pour moi de vous énumérer tous les (fabuleux) groupes découverts grâce à la Bible « Metal-Archives ». Je vénère ce site (comme bon nombre)… Cette fois, c'est en parcourant les projets connexes des membres de Puteraeon (chronique toute récente) et plus particulièrement du frontman Jonas Lindblad, ex-guitariste d'un certain Thorium. Leur troisième album Feral Creation (sorti en 2008) ne m'était pas inconnu (du death metal aux teintes old school et embelli d'un artwork typique de Dan Seagrave) mais je n'avais pas réellement approfondi la chose à l'époque. Une tare à corriger. Formé en 1997 à Copenhague et composé de musicos de Withering Surface (death mélodique) et des plus connus Iniquity (death technique), Thorium enregistrera une première démo qui le fera signer chez les défunts et locaux DieHard Music. Les Danois partiront ensuite en Norvège en 1999 enregistrer leur premier opus Ocean Of Blasphemy au mythique Grieghallen Studio (Gorgoroth, Windir, Immortal, Burzum, Aeternus…) accompagné de l'inévitable Jacob Hansen pour le mixage.

Ocean Of Blasphemy est un peu à part dans la courte discographie de Thorium. Pour ceux connaissant leurs récents efforts, le groupe propose un death metal bigarré et accrocheur lorgnant entre death US (le groupe Deicide revient souvent dans les références, particulièrement dans la thématique à outrance contre le petit Jésus) et suédois (scène de Stockholm). Mais sur ce premier opus, la bande aime aussi piocher dans le death/thrash mélodique (les restes de Withering Surface n'y sont pas étrangers) ou carrément le death/black (enregistrer dans un studio black metal n'est pas non plus anodin). Un style qui rappellera peut-être à certains Centinex (R.I.P) du même label, le peu de finesses et le talent étant assez proches ! Car outre quelques breaks avec un joli solo de fond ou certaines mélodies scandinaves, le reste se résume à des couinements en tout genre, des riffs tsunamis et une rythmique martelante (batteur d'Iniquity oblige) ! On sent d'ailleurs la patte suédoise de Jonas, des riffs bulldozer qui transpirent le Puteraon (« Crypts Of Chaos », « Countless Ways To Die », « Desecrating The Graves »). Un chant jouissif tout aussi varié que les influences de Thorium, le bonhomme modulant avec une aisance agaçante ses vocaux puissants dans les aigus, les graves voire le guttural. Dur de résister aux refrains (à chanter sous la douche) d'un « Abomination Of God » ou d'un « Desecrating The Graves ».

Une brutalité qui sera d'avantage mise en valeur sur la galette suivante Unleashing The Demons. Ici Thorium arrive en effet à marier ces influences mélodiques de manière plus ou moins homogènes et à créer ainsi une certaine dynamique. C'est avec un plaisir certain que l'on se délectera de quelques mélodies bien trouvées (« Abomination Of God », le titre éponyme ou « Dawn Of Flames ») ou même de passages death/thrash survitaminés qui feront penser à leurs voisins d'Hatesphere (« Betrayed By God »). Malgré tout, l'on sent un Thorium encore indécis sur son orientation musicale et sur toutes ses idées bouillonnantes. Les Danois proposeront sur un même morceau du « très bon » côtoyant du « médiocre » dispensable. Un défaut d'inégalité qui essoufflera malencontreusement ce Ocean Of Blasphemy, la durée bien trop courte (une petite demi heure en ôtant la reprise passable de Deicide) n'aidant pas plus.

Certes Ocean Of Blasphemy n'est pas le plus mémorable des albums sortis cette année là, certes certains riffs demeurent bien pauvres… Mais l'efficacité dégagée et son côté contrasté sauront rallier pas mal d'auditeurs. Un bon moyen de rappeler une fois de plus qu'il n'y a pas que Panzerchrist ou Illdisposed en death metal danois pour envoyer du bon pâté. La suite s'annoncera mois surprenante (retour vers un death metal plus pur) mais tout aussi (voire plus) redoutable.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Thorium
Death Metal
2000 - DieHard Music
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  7.22/10

plus d'infos sur
Thorium
Thorium
Death Metal - 1997 - Danemark
  

tracklist
01.   Crest For War
02.   Abomination of God
03.   Crypts of Chaos
04.   Impaled
05.   Betrayed By God
06.   Countless Ways To Die
07.   Ocean of Blasphemy
08.   Desecrating The Graves
09.   Dawn of Flames
10.   Lunatic of God's Creation (Deicide cover)

line up
voir aussi
Thorium
Thorium
Blasphemy Awakes

2018 - Mighty Music
  

Essayez aussi
Death Vomit
Death Vomit
Gutted By Horrors

2014 - Xtreem Music
  
Gutter Instinct
Gutter Instinct
Heirs Of Sisyphus

2018 - Pulverised Records
  
Dismember
Dismember
Massive Killing Capacity

1995 - Nuclear Blast Records
  
Unleashed
Unleashed
As Yggdrasil Trembles

2010 - Nuclear Blast Records
  
Centinex
Centinex
Bloodhunt / Reborn Through Flames (Compil.)

2003 - Candlelight Records
  

Sulphur Aeon
The Scythe of Cosmic Chaos
Lire la chronique
Strigoii
The Oldest of Blood
Lire la chronique
Hwwauoch
Hwwauoch
Lire la chronique
Deicide
Overtures Of Blasphemy
Lire la chronique
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Dirge
Lost Empyrean
Lire la chronique
Hats Barn
S.h.e.o.L (EP)
Lire la chronique
Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique