chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
114 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ad Patres - Ad Patres

Chronique

Ad Patres Ad Patres (EP)
Les nouveautés fadasses s'amoncellent sur le bureau? Marre de reporter sine die la chronique de « The Burning Red » et « X-Factor », deux vieilleries indignes qui ne demandent qu'à rester six feet under ? Grand besoin de sang neuf pour retrouver la foi à l'heure où MORBID ANGEL s'apprête à virer indus? Alors rien de tel qu'un petit plongeon dans l'underground – avec 3 titres pour même pas dix minutes d'apnée death métallique, difficile de boire la tasse – et français tant qu'à faire, histoire de confirmer que l'eau du bassin n'est pas forcément moins verte ailleurs.

En proposant une piqûre de rappel des bases du death metal et de l'intensité requise pour pratiquer la discipline, AD PATRES s'aligne d'entrée sur 50 mètres et se colle une bonne pression sur le dos, soit celle de séduire un auditoire à fort degré d'exigence (notamment chez Thrashocore). Pour cela, rien de tel qu'un entraînement à la carte sous la houlette de Mathieu Pascal (GOROD) au Bud Records Studio, en présence d'un ex-WITHDRAWN à la guitare, du batteur fondateur de SETH Alsvid (ENTHRONED, FORNICATION) et de membres de I.O.S.T. Et si l'on reconnait aisément la patte WITHDRAWN à intervalles réguliers, AD PATRES présente les mêmes gages de solidité : riffs racés d'école américaine (SUFFOCATION et MORBID ANGEL sont volontiers cités en référence), druming carré au possible et alternance louable de séquences blastées et plus modérées, sans oublier un chanteur à grosse voix qui se permet quelques légères incartades porcines/criardes. Un petit côté grindcore pas vilain donc, contrebalancé par un break mélodique de niveau mondial sur « To The Fathers », avant la course au podium death national qui tend les bras à cette nouvelle formation on ne peut mieux charpentée. Les nombreuses parties de double pédale le prouvent (malgré une production un peu trop plastifiée à mon goût, l'ère des combinaisons en polyuréthane ?), AD PATRES a de la caisse et de sacrés arguments à faire valoir. Et si ce programme trop court empêche raisonnablement de voir en eux les nouveaux Alain Bernard du death, leur technique sans failles couplée à une puissance naturelle en font un challenger potentiel pour les échéances futures. Touché coulé !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Geisterber citer
Geisterber
09/04/2011 17:01
@ Bbr : ils jouent à Clermont le 15 avril à la coopé, et c'est gratuit. On peut y bouger ensemble éventuellement!
Niktareum citer
Niktareum
08/04/2011 12:50
Ouais c'est un bon début!
BbrBlastard citer
BbrBlastard
08/04/2011 12:06
Pouah oui c'est bon ça!
Keyser citer
Keyser
08/04/2011 12:02
Prometteur effectivement!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ad Patres
Death metal
2011 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.96/5

plus d'infos sur
Ad Patres
Ad Patres
Brutal Death - 2008 - France
  

tracklist
01.  The Lock
02.  To The Fathers
03.  Scorn Aesthetics

Durée : 9:22

line up
voir aussi
Ad Patres
Ad Patres
Scorn Aesthetics

2012 - Kaotoxin Records
  
Writhing / Ad Patres
Writhing / Ad Patres
Writhing / Ad Patres (Split-tape)

2012 - Nihilistic Holocaust
  

Essayez aussi
Evocation
Evocation
Dead Calm Chaos

2008 - Cyclone Empire Records
  
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Void Manifest (EP)

2014 - Dark Descent Records
  
Castleumbra
Castleumbra
Cthulu Wgah'nagl Fntagn (EP)

2012 - Obliteration Records
  
Requiem
Requiem
Premier Killing League

2007 - Massacre Records
  
Comecon
Comecon
Megatrends in Brutality

1992 - Century Media Records
  

METAL MEAN FESTIVAL
Auðn + Convulse + Cult of F...
Lire le live report
Uniform
The Long Walk
Lire la chronique
Ulvegr
Vargkult
Lire la chronique
Hirax European Summer Tour 2018
Antagonism + Dissident + Hi...
Lire le live report
Sylak Open Air 2018
At The Gates + Bloodbath + ...
Lire le live report
Exocrine
Molten Giant
Lire la chronique
Mom hors-série - Metal et sport partie 1
Lire le podcast
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu (EP)
Lire la chronique
ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique