chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Denouncement Pyre - World Cremation

Chronique

Denouncement Pyre World Cremation
Le nom de Denouncement Pyre circule depuis déjà un moment dans les milieux bien renseignés. Malgré celà, je n'avais jamais pris la peine de me pencher sur son cas, tout juste avais-je écouté quelques extraits de Hells Infantry. Pourtant, le combo enchaîne les démos et les EPs depuis 2003, date de sa conception. Désormais réduit au duo Decaylust (guitariste live de Nocturnal Graves), le maître à penser qui prend en charge guitare, basse et chant, et InVotan (guitariste/chanteur de Stargazer, ex-Portal) à la batterie, Denouncement Pyre a livré son premier full-length l'année dernière chez Hells Headbangers. L'occasion, enfin, de voir ce que le groupe avait dans le ventre.

Et, ma foi, je suis plutôt convaincu par ce World Cremation au nom aguicheur. Quoiqu'il m'a fallu deux-trois écoutes avant d'adhérer. De toute façon, l'Australie et moi, c'est une histoire d'amour, que ce soit des groupes n'ayant pas grand chose à avoir avec le son national (Infinitum, Tzun Tzu, Grotesque, Beyond Mortal Dreams...) ou toute la bande Deströyer 666/Gospel Of The Horns et leur metal extrême typique. Ça tombe bien, Denouncement Pyre tombe pile poil dans cette catégorie puisque pas mal influencé par K.K. Warslut et compagnie. La différence toutefois, c'est que le combo de Melbourne met davantage l'accent sur le côté black en ne gardant que d'infimes traces de thrash. Ce qui nous donne une sorte de black/death (dualité incarnée en particulier par le chant haineux de Decaylust qui rappelle parfois Pete Helmkamp d'Angelcorpse), un mélange simple, direct, accrocheur et foutrement efficace. Qu'on soit clair, Decaylust n'a pas le talent de K.K. Warslut niveau riff et mélodie et World Cremation ne sera pas élu album le plus surprenant de la décennie mais le duo joue bien en première division. Denouncement Pyre propose ainsi huit titres de qualité homogène même si l'énorme "Engulfed Temples" se dégage clairement. Le duo joue souvent vite, n'est jamais à court de blast-beats mais sait aussi varier le jeu et s'adonner aux joies du mid-tempo brise-nuque ("Purification", "Salvation, The Fading Light", "A Banner Drenched In Blood" à 1'35, "Invination Of Poison" à 1'25). Les compositions manquent malgré cela de variation, le ratio riff/morceau restant assez faible. Les Australiens ont en fait privilégié la qualité à la quantité. Difficile ainsi de se plaindre des riffs tant ceux-ci ressemblent à un festival d'efficacité. D'obédience black metal pour la plupart et souvent auréolés d'une légère mélodie, les riffs de World Cremation se retiennent aisément, simples et accrocheurs qu'ils sont. Entre autres, les tremolos d'"Engulfed Temples" à 2'04 et de "Coven Of Diabolical Prophecies" à 2'51 vous feront du bien à l'entrejambe, tout comme les intros de "A Banner Drenched In Blood" et "Engulfed Temples", décidément le meilleur titre du disque, ou encore ce riff lancinant au début de "Purification". En parlant de mélodies, quoique moins présentes que chez un Deströyer 666, elles sont bien là et si le combo se fait un peu avare en leads (celle bien sombre de "Salvation, The Fading Light" à 1'35 est pourtant bandante!), il se lâche sur des solos fort sympathiques ("Black Womb Of Magdelene" (3'24), "The Flesh Of Thy Master" (2'58), "Engulfed Temples" (2'38), "A Banner Drenched In Blood" (2'55)).

N'attendez toutefois pas World Cremation comme le nouveau Messie, le premier full-length de Denouncement Pyre se limite à du très (trop) classique. Rien de nouveau, rien d'extraordinaire, il n'y a cette petite étincelle qui nous fait dire qu'on est en face d'un grand album que trop rarement mais le black/death typiquement australien du duo brûlant fait malgré tout son petit effet et j'y reviens régulièrement. Les plus intransigeants trouveront sans doute l'opus pas assez bestial, trop propre ou je ne sais quoi encore. Personnellement, il me va très bien comme ça. Australia rules!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
25/11/2011 13:41
note: 7.5/10
Particulièrement convaincu par cet album même si je lui reprocherais peut-être un léger déséquilibre entre la première et la deuxième moitié de l'album. La première étant peut-être plus sauvage. M'enfin c'est du tout bon, en effet.
von_yaourt citer
von_yaourt
19/04/2011 17:24
note: 7/10
D'accord avec ta chro, c'est bien mais ça aurait pu être mieux. Groupe à suivre. Oui, ceci est un commentaire lapidaire.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Denouncement Pyre
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  6.33/10
Webzines : (7)  5.99/10

plus d'infos sur
Denouncement Pyre
Denouncement Pyre
Black/Death - 2003 - Australie
  

tracklist
01.   Black Womb Of Magdelene
02.   The Flesh Of Thy Master
03.   Purification
04.   Coven Of Diabolical Prophecies
05.   Engulfed Temples
06.   Salvation, The Fading Light
07.   A Banner Drenched In Blood
08.   Invination Of Poison

Durée : 36'39

line up
parution
30 Août 2010

Essayez aussi
Fornicus
Fornicus
Sulphuric Omnipotence

2020 - Negative Earth Records
  
Blodorn
Blodorn
Absolu (EP)

2015 - Antinomie Productions
  
Ululatum Tollunt
Ululatum Tollunt
Quantum Noose Of Usurpation (EP)

2017 - Invictus Productions
  
Wrathprayer
Wrathprayer
The Sun Of Moloch: The Sublimation Of Sulphur's Essence Which Spawned Death A...

2012 - Nuclear War Now! Productions
  
Neokhrome
Neokhrome
Perihelion

2012 - Autoproduction
  

Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique
Begräbnis
Izanaena
Lire la chronique
Igric
Svet svetlom stvorený
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Roughly Excised (Putrefindi...
Lire la chronique
Sépulcre pour la démo "Ascent Through Morbid Transcendence"
Lire l'interview
Dead Soul Alliance
Behind The Scenes
Lire la chronique
Venefixion
A Sigh From Below
Lire la chronique
Marduk
Dark Endless
Lire la chronique
L'Acéphale
L'Acéphale
Lire la chronique
Clandestine Blaze
Secrets of Laceration
Lire la chronique
Hooded Menace
The Tritonus Bell
Lire la chronique
Criminal
Sacrificio
Lire la chronique