chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
129 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Swallow The Sun - Plague of Butterflies

Chronique

Swallow The Sun Plague of Butterflies (EP)
Je vous avais prévenu : cette année je boucle des discographies dont tout le monde se fout. Enfin quand je dis "tout le monde", je parle de vous, chères lectrices, chers lecteurs, car à nos yeux, il n'y a que vous. Et toi qui nous lit, je ne t'apprends rien bien sûr : y a-t-il un jour sans que nous te témoignons notre amour ? Même von_yaourt t'aime mais il ne l'avouera jamais. Je ne suis pas naïf, je sais bien que tu aimes ce qui tape, ce qui fait mal aux oreilles, ce qui fait enrager tes voisins... Et Swallow The Sun ne rentre évidemment pas dans cette catégorie. Alors déjà que leurs chroniques d'albums ne font pas recette, qu'en sera-t-il d'un EP sorti il y a bientôt 5 ans ? L'avenir nous le dira. En tous cas, pour un EP, les Finlandais ne se sont pas moqués de nous puisqu'il concentre un peu plus d'une heure de musique, rien que ça : au programme, un titre fleuve de 34 minutes élaboré pour un projet combinant metal et ballet (projet qui n'a jamais vu le jour), et 4 vieux morceaux qui composaient leur première démo "Out of This Gloomy Light" (2003).


1. Plague of Butteflies

Alors que "Hope" faisait le grand écart entre un doom/death hargneux et un metal plus atmosphérique, plus lumineux, "Plague of Butterflies" se recentre sur un style moins bipolaire, très sombre, déterminé à créer chez l'auditeur une sensation de mal-être profond. Bien sûr, le groupe continue de jouer sur les contrastes, alternant sans cesse errances et accélérations, mais la durée exceptionnelle de cette première partie dilue les oscillations dans le temps et les variations d'ambiance. D'ailleurs, cette progression que proposent ces 34 minutes ne vous laissera pas l'occasion d'atteindre la surface, le sol sous vos pieds se dérobant un peu plus à chaque minute qui passe.

A l'écoute de cette pièce, on peut vraiment se demander à quoi devait ressembler ce ballet avec une telle bande originale. Toujours est-il que ce titre fleuve a hérité d'un côté théâtral étranger au reste de la discographie du combo, une mise en scène très bien exécutée qui donne une véritable densité à cette expérience unique. S'il vous faudra du temps pour dompter la bête, l'accroche est immédiate et la tension générée ne laisse jamais le soufflet retomber, vous maintenant en halène jusqu'à la dernière note. Excepté une narration hasardeuse et un chant clair peu convaincant, je ne vois rien à redire à cette exercice : du grand Swallow The Sun, froid, écrasant et mélodique comme le doom/death doit l'être.


2. Out of This Gloomy Light

Placer une démo aux côtés d'un production récente n'est pas toujours le meilleur moyen de la mettre en valeur. Cette seconde partie aurait pu faire office de bouche trou face à un éprouvant "Plague of Butteflies". Contre toute attente, Swallow The Sun opère ici un coup de maître. En effet, ces 4 titres prolongent magnifiquement le périple de la précédente demi-heure : bien plus brut et glauque que leurs productions actuelles, Swallow The Sun donne une véritable leçon de doom/death, 4 hymnes parfaitement équilibrés entre puissance et émotions, aux mélodies imparables et à l'atmosphère parfaitement maîtrisée. L'absence de chant clair et de parties plus calmes ne pénalisent en rien la musique et offrent un visage à la formation que je n'avais jamais entendu, dont la dureté dégage un charme certain.


Cet EP est loin d'être anecdotique, même dans une discographie qui compte de nombreuses pépites. Ce "Plague of Butteflies" est une autre manière d'appréhender la musique des Finlandais, une production inédite qui ne sera sans doute jamais reconduite, dont la singularité séduit et surprend, sans doute d'autant plus si vous n'avez pas suivi la formation depuis "The Morning That Never Came". Une belle découverte en ce qui me concerne.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Swallow The Sun
Doom/Death mélodique
2008 - Spinefarm Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (19)  3.93/5

plus d'infos sur
Swallow The Sun
Swallow The Sun
Doom/Death atmosphérique - 2000 - Finlande
  

tracklist
01.   Plague of Butterflies: Losing the Sunsets / Plague of Butterflies / Evael  (10:00)
02.   Through Her Silvery Body
03.   Out of This Gloomy Light
04.   Swallow
05.   Under the Waves

Durée : 60 min.

line up
parution
17 Septembre 2008

voir aussi
Swallow The Sun
Swallow The Sun
Songs from the North
(I, II & III)

2015 - Century Media Records
  
Swallow The Sun
Swallow The Sun
Ghosts Of Loss

2005 - Firebox Records
  
Swallow The Sun
Swallow The Sun
New Moon

2009 - Spinefarm Records
  
Swallow The Sun
Swallow The Sun
Emerald Forest and the Blackbird

2012 - Spinefarm Records
  
Swallow The Sun
Swallow The Sun
Hope

2007 - Spinefarm Records
  

Essayez aussi
Callenish Circle
Callenish Circle
Flesh_Power_Dominion

2002 - Metal Blade Records
  
Autumnal
Autumnal
The End of the Third Day

2014 - Cyclone Empire Records
  
Pale King
Pale King
Monolith Of The Malign

2017 - Soulseller Records
  
Visceral Evisceration
Visceral Evisceration
Incessant Desire For Palatable Flesh

1994 - Napalm Records
  
Inborn Suffering
Inborn Suffering
Wordless Hope

2006 - Sound Riot Records
  

HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique