chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

All Pigs Must Die - God Is War

Chronique

All Pigs Must Die God Is War
Après les allusions évidentes au Christianisme et à l'Islam que l'on pouvait retrouver sur le premier EP d'All Pigs Must Die, le groupe de Boston continue aujourd'hui sur sa lancée avec un premier album intitulé God Is War. Un titre sans équivoque renforcé par une pochette toujours signée Florian Bretmer et qui met en avant un Christ décapité et empalé sur une croix renversée. L'ambiance est donc toujours à la fête et APMD n'a pas changé son fusil d'épaule en proposant une critique acerbe des absurdités que peuvent engendrer certaines croyances. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, c'est tout naturellement que l'on retrouve les mêmes briscards qu'auparavant appuyés une fois encore à la production par un certain Kurt Ballou mais cette fois-ci pour le compte de Southern Lord.

Pour ceux d'entre vous qui ont loupé le premier épisode, APMD est un groupe originaire de Boston formé autour de Ben Koller (Converge), Kevin Baker (The Hope Cons.), Adam Wentworth et Matt Woods (Bloodhorse) et qui pratique un mélange plutôt à la mode ces dernières années empruntant autant au punk qu'au crust ou qu'au hardcore. Un style démocratisé par des groupes comme Cursed ou Trap Them et depuis largement repris ici et là.

Si le groupe m'avait bien surpris à la sortie de son premier EP, je dois avouer que le soufflet est légèrement retombé depuis. Non pas que cet album soit mauvais, bien au contraire, mais j'y vois finalement un peu trop de similitudes avec un groupe comme Converge. Forcément il y a déjà le jeu tentaculaire de Ben Koller. Le bougre est diablement efficace mais le style pratiqué étant tellement proche entre ces deux groupes qu'il est assez difficile de distinguer une quelconque différence. Ensuite, le jeu de guitare épileptique se rapproche lui aussi beaucoup de ce que propose la bande de Jacob Bannon. Seules différences entre ces deux groupes, un chant moins à l'arraché et un côté peut-être plus lourd et plus cradingue.

Ceci étant dit, n'allez pas croire que je n'apprécie pas ce court album (huit titres seulement). N'étant pas du genre à cracher sur les groupes qui sacrifient l'originalité sur l'autel de l'efficacité, je dois reconnaitre que la musique d'APMD fonctionne toujours très bien avec moi. Ce mélange bâtard de punk, de crust, de metal et de hardcore est foutrement efficace et quoi qu'on en dise suffisamment court pour ne pas finir par lasser. Pas de surprise, le groupe reprend exactement là où il s'était arrêté, offrant ainsi des titres particulièrement véloces à l'image du tryptique "Death Dealer", "Pulverization" et "Sacrosanct" mais aussi d'autres plus lourds comme "God Is War" ou "Sadisctic Vindicator" qui viennent ainsi étoffer le propos du groupe. Ainsi God Is War n'est pas qu'un enchaînement de titres violents et directs et gagne de fait en intensité et en relief.
La puissance et le dynamisme qui se dégage de God Is War sont certainement les points forts de cet album et plus généralement de la musique d'APMD. Les riffs sont toujours efficaces, autant du point de vue mélodique (la noirceur du riff principal de "Extinction Is Ours") que rythmique (le très Convergien "Pulverization"). La batterie est quasi intouchable. Elle insuffle un sentiment d'urgence à l'ensemble des compositions que ce soit sur les passages rapides ("Death Dealer", "Sacrosanct", "Thirld World Genocide") ou les nombreux breaks qui ponctuent cet album. La basse est bien présente avec un son chaud et gras ("Sacrosanct") pas désagréable et puis il y a la voix de Kevin Baker toujours aussi coriace et puissante. On pourra effectivement reprocher au groupe son affiliation trop directe avec Converge mais à l’écoute de God Is War on note quand même une approche sensiblement différente. Le son gras des guitares renvoient forcément à l’école death metal suédoise alors que ce n’est pas le cas pour Converge et enfin APMD déroule des sonorités et un feeling plus rock’n’roll (le solo sur "Sacrosanct" ou sur la fin de "The Blessed Void") qui donnent parfois (je dis bien parfois) un imperceptible sentiment de "légèreté".

Voilà, inutile de vous en dire davantage. Je ne ferais que broder autour de tout ce que j'ai déjà pu dire ici ou sur la chronique de leur précédent EP. Sachez juste qu'il existe plusieurs versions de l'album disponibles. J'ai pour ma part fait l'acquisition de la version limitée comprenant la réédition de leur premier EP au format CD. Un petit plus qui pourrait intéresser ceux qui ont loupé le coche ou qui préfèrent tout simplement l'aspect plus pratique du CD.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Crom-Cruach
05/12/2011 21:36
Une aquisition toute récente et bien ça arrache sa vieille mémé mais pour moi avec un rapport très lointain avec Converge.
AMPD se rapproche d'un bon Crust sentant fort des pieds.
Sacrosanct bute tout !!!
gulo gulo citer
gulo gulo
29/09/2011 22:26
note: 4.5/10
... où même, sans aller chercher si loin, You "hachoir rouillé" Fail Me
AxGxB citer
AxGxB
29/09/2011 19:37
note: 7.5/10
gulo gulo a écrit : par rapport au dernier Converge, sûr que c'est plus "cradingue" ; par rapport aux vieux, c'est infiniment mojns cradingue

Effectivement, inutile de comparer à Petitioning ou When Forever...
gulo gulo citer
gulo gulo
29/09/2011 18:48
note: 4.5/10
par rapport au dernier Converge, sûr que c'est plus "cradingue" ; par rapport aux vieux, c'est infiniment mojns cradingue

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
All Pigs Must Die
Crust / Hardcore
2011 - Southern Lord Recordings
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (8)  6.69/10
Webzines : (18)  7.74/10

plus d'infos sur
All Pigs Must Die
All Pigs Must Die
Crust / Hardcore - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Death Dealer
02.   Pulverization
03.   Sacrosanct
04.   God Is War
05.   The Blessed Void
06.   Thirld World Genocide
07.   Extinction Is Ours
08.   Sadisctic Vindicator

Durée : 32:41

line up
parution
5 Septembre 2011

voir aussi
All Pigs Must Die
All Pigs Must Die
Nothing Violates This Nature

2013 - Southern Lord Recordings
  
All Pigs Must Die
All Pigs Must Die
All Pigs Must Die (EP)

2010 - Nonbeliever
  

Essayez aussi
Direwolves
Direwolves
Me From Myself, To Banish (EP)

2012 - Throatruiner Records
  
Geraniüm
Geraniüm
Geraniüm

2012 - Autoproduction
  
The Secret
The Secret
Solve Et Coagula

2010 - Southern Lord Recordings
  
Masakari
Masakari
The Prophet Feeds

2010 - Southern Lord Recordings
  
Calvaiire
Calvaiire
Rigorisme (EP)

2012 - Throatruiner Records
  

Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique
Gortuary
Divine Indigenous Sacrament
Lire la chronique
Of Feather And Bone
Bestial Hymns Of Perversion
Lire la chronique
Create A Kill
Summoned To Rise
Lire la chronique
Embrace Of Thorns
Scorn Aesthetics
Lire la chronique