chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
159 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Obituary - World Demise

Chronique

Obituary World Demise
Continuant sur sa lancée après les très bons albums de Death Metal que sont Cause Of Death et The End Complete, Obituary sort l'album World Demise en 1994, qui marque une nouvelle évolution dans la musique du combo floridien.

Un court roulement de batterie et c'est le mythique Don't Care qui vous tombe sur la gueule, des bons riffs plutôt lourds, un très bon solo, une rythmique qui carbure, et le chant écorché et inimitable de John Tardy, les amateurs sont en terrains connus. Cependant le groupe propose toujours quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent à chaque album et celui-ci ne déroge pas à la règle.
Ainsi les chansons possèdent un aspect assez groovy, renforcé par la mise en avant de la basse, un accordage bien grave des guitares, et le côté "dansant" de certains riffs, qui vous fera headbanguer à coup sûr. Le groupe développe aussi un aspect tribal dans sa musique, surtout au niveau des rythmiques : sur de nombreux passages le batteur adopte un style percussif excellent, un peu dans la veine de Igor Cavalera. De même le très bon Kill For Me contient un sample de cérémonie tribale africaine bien en phase avec la musique du groupe.

Pour l'ensemble le groupe évolue dans un Death majoritairement mid-tempo, mais contenant tout de même son lot d'accélérations et de passages rapides bien maîtrisé, avec parfois un aspect Thrash sur les accélérations. En plus de Don't Care les meilleurs titres de l'album sont Final Thoughts, avec en intro un sample de suicide, et ses riffs terribles ; Redefine qui commence par une radio qu'on tourne pour trouver la bonne sation, un beat Hip-Hop apparaît et les musiciens enchainent dessus, très bon titre ; World Demise et Solid State possèdent des passages tribaux dévastateurs, ainsi que Splattered et son intro puissante.

La production est énorme, contribuant bien à l'aspect tribal et groovy mais toujours agressif qui se dégage des chansons. Les deux guitaristes nous proposent de très bon riffs dotés d'un son lourd, et j'apprécie beaucoup les solos de Allen West, qui possède un style assez expressif et personnel. Le bassiste assure bien en renforçant le groove la musique, mais la palme revient aux frangins Tardy, John avec son chant écorché et torturé, et Donald qui assure magistralement derrière ses fûts, avec un jeu tribal de tueur, sachant sortir sa double au moment opportun et capable de taper des plans rythmiques assez recherchés.

Enfin l'édition remasterisée contient 4 titres bonus, Killing Victims Found, enregistrement inédit datant des sessions de World Demise, mais surtout 3 titres live enregistré au Dynamo Festival de 1992, nantis d'un son plutôt cru mais pas mauvais cependant, Body Bag est une tuerie.
Néanmoins il est vrai que l'album étant très homogène, sa durée de 50 minutes (hors bonus) peut lasser certains auditeurs, malgré la qualité de la musique proposée.

Au final un fort bon album de Death Metal, oeuvrant dans un registre pas si commun, et que je conseille fortement.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

pj666 citer
pj666
22/06/2004
Ben moi aussi je croyais qu'ils étaient accordés hyper grave les guitaristes d'OBITUARY. Ben en fait ils sont juste en Ré !
C'est leur son qui fait la lourdeur...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Obituary
Death Metal
1994 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (21)  8/10
Webzines : (9)  7.19/10

plus d'infos sur
Obituary
Obituary
Death Metal - 1988 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Don't Care  (03:08)
02.   World Demise  (03:43)
03.   Burned In  (03:32)
04.   Redefine  (04:39)
05.   Paralyzing  (04:57)
06.   Lost  (03:59)
07.   Solid State  (04:38)
08.   Splattered  (04:15)
09.   Final Thoughts  (04:08)
10.   Boiling Point  (03:09)
11.   Set In Stone  (04:50)
12.   Kill For Me  (05:59)

Durée : 50:57

line up
parution
6 Septembre 1994

voir aussi
Obituary
Obituary
Obituary

2017 - Relapse Records
  
Obituary
Obituary
Dead (Live)

1998 - Roadrunner Records
  
Obituary
Obituary
Xecutioner's Return

2007 - Candlelight Records
  
Obituary
Obituary
Left To Die (EP)

2008 - Candlelight Records
  
Obituary
Obituary
Frozen In Time

2005 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Necrocurse
Necrocurse
Grip Of The Dead

2013 - Pulverised Records
  
Resurgency
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond

2017 - F.D.A. Records
  
Sentenced
Sentenced
Shadows Of The Past

1991 - Century Media Records
  
Corpsessed
Corpsessed
The Dagger & The Chalice (EP)

2011 - Dark Descent Records
  
Vastum
Vastum
Orificial Purge

2019 - 20 Buck Spin Records
  

Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique
Begräbnis
Izanaena
Lire la chronique
Igric
Svet svetlom stvorený
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Roughly Excised (Putrefindi...
Lire la chronique
Sépulcre pour la démo "Ascent Through Morbid Transcendence"
Lire l'interview
Dead Soul Alliance
Behind The Scenes
Lire la chronique
Venefixion
A Sigh From Below
Lire la chronique
Marduk
Dark Endless
Lire la chronique
L'Acéphale
L'Acéphale
Lire la chronique
Clandestine Blaze
Secrets of Laceration
Lire la chronique
Hooded Menace
The Tritonus Bell
Lire la chronique
Criminal
Sacrificio
Lire la chronique